Rollin tout près du podium

Philippe Boisvert, MELBOURNE, AUS – Le Québécois Dominique Rollin (Toyota-United) est passé bien près d’embarquer une autre fois sur le podium mais a finalement dû se contenter d’une cinquième place lors de la sixième et dernière étape de la 57e classique cycliste Jayco Herald Sun Tour.

Ce résultat obtenu samedi lors du critérium de 60 km disputé dans les rues de Melbourne en Australie permet à Rollin de terminer au huitième rang du classement général. Il finit aussi au deuxième rang des meilleurs sprinteurs.

Après les dix premiers tours (33 au total), un groupe de trois coureurs a lancé une attaque qui a duré jusqu’à la toute fin. Le peloton n’a pas réagi et Rollin s’est retrouvé coincé à l’arrière.

Dès la mi-course, le Québécois et son coéquipier Ben Day ont tout tenté pour rejoindre les coureurs à l’avant mais personne ne voulait suivre.

«Au début de la course j’ai essayé de sortir du groupe mais les gars des autres équipes ne m’ont donné aucune chance. Par la suite, on a bien essayé de remonter pour avoir un sprint de peloton à la fin mais personne n’a coopéré. On ne pouvait pas faire ça qu’à deux», a renchéri Rollin, récupérant son énergie.

Cependant, même s’il s’est fait coiffé à l’arrivée par quelques boyaux, l’athlète originaire de St-Bruno était plutôt satisfait de sa semaine de compétition. Il a dû affronter des grosses pointures locales comme Cadel Evans, Stuart O’Grady et Baden Cooke.

Lors de la troisième étape mercredi, Rollin avait même presque réussi à l’emporter. Il s’était finalement contenté du deuxième rang.

«En général on peut dire que c’est une très bonne semaine. Je suis encore déçu de ne pas avoir réussi à gagner l’autre jour où je m’étais presque fait mettre dans les barricades, a indiqué l’athlète de 25 ans. Mais en même temps j’ai fini deuxième et eu plusieurs autres bons résultats. J’ai aussi perdu moins de temps que je pensais dans les grosses ascensions (vendredi).»

C’est le Sud-Africain Daryl Impey, ainsi que les Australiens Chris Jongeward, Matthew Goss et Hilton Clarke qui ont terminé devant le Québécois au fil d’arrivée. Au cumulatif, O’Grady s’empare du titre de l’événement, 1:17.62 devant Rollin.