Plus qu’une question de temps

Le vendredi 29 mai 2009 – Le temps s’écoule rapidement. Alors qu’il n’y a à peine quelque temps les équipes et les cyclistes partaient pour leur camp d’entraînement, voilà que les Mardis cyclistes sont maintenant plus que jamais à leur porte.

Plus les jours passent, plus on se rapproche du grand spectacle de la première étape de la saison, prévue le 9 juin, à 17h30.

DSCF5608-web

Le lancement officiel du calendrier 2009 des Mardis cyclistes de Lachine aura lieu une semaine plus tôt, le 2 juin, lors de la conférence de presse traditionnelle de l’événement. Visitez le site officiel des Mardis pour vous tenir au courant sur la saison à venir.

Lors de cette journée, les détails, nouveautés, athlètes et équipes de la saison 2009 seront présentés. Un DVD relatant les 32 ans d’histoire de la compétition sera également lancé.

Landis pourrait courir à Lachine

Le cycliste américain Floyd Landis pourrait venir compétitionner à Lachine cet été.

Le cycliste américain Floyd Landis pourrait venir compétitionner à Lachine cet été.

Bromont, le mercredi 20 mai 2009 – Il se pourrait bien que le champion du Tour de France 2006 s’arrête à Lachine le 16 juin à l’occasion de la 2e étape des Mardis cyclistes Saputo.
Le cycliste américain a déjà confirmé que lui et son équipe seraient à Bromont, dans les Cantons de l’Est le lendemain, le 17 juin, dans le cadre d’une activité caritative.

L’organisation des Mardis travaille sur ce dossier depuis maintenant plusieurs jours et elle attend une réponse de son agent sous peu.

Rappelons que la suspension de Landis pour avoir été dopé lors de sa victoire au Tour de France prend fin cette année et il renouera avec la compétition sous les couleurs de l’équipe OUCH-Maxxis.

Il avait été le premier champion du Tour après le départ à la retraite de son ancien coéquipier et septuple champion, Lance Armstrong.

Henri Richard sera le président d’honneur

Montréal, le mardi 19 mai 2009 – Les Mardis cyclistes de Lachine entameront dans moins de trois semaines une année charnière de leur histoire. Pour l’occasion, l’événement cycliste par excellence au Québec aura dans ses rangs une légende vivante du hockey en Henri Richard comme président d’honneur.

Henri Richard a marqué une panoplie de  buts durant sa carrière et a gagné 11 coupes Stanley.

Henri Richard a marqué une panoplie de buts durant sa carrière et a gagné 11 coupes Stanley.

Fondés en 1978 par Joseph Tino Rossi, les Mardis cyclistes en seront à leur 32e année d’existence cet été. En 32 ans, le critérium lachinois est passé de course entre amis à événement reconnu mondialement grâce au travail acharné, au professionnalisme et à la passion de ses organisateurs. Trois caractéristiques qui rejoignent également le grand Henri Richard.

De 15 ans le cadet du «Rocket», Henri Richard a toujours dû travailler encore plus fort pour se démarquer et prouver qu’il n’était pas simplement là comme le frère de l’autre.

En 1955 alors qu’il n’est âgé que de 19 ans, Henri se pointe le bout du nez au camp d’entraînement du Canadien de Montréal. Jouant contre des hommes matures, le jeune Henri contrôle le jeu dans les exercices.

Il fera l’équipe et participera lors de ses cinq premières saisons à la plus grande dynastie de l’histoire du hockey, celle des Canadiens, qui remportèrent cinq coupes Stanley de suite de 1956 à 1960.

Petit, mais trapu et rapide, Henri Richard jouera finalement 20 saisons dans la Ligue nationale avec le Tricolore et remportera un record de 11 coupes Stanley au cours de sa carrière. Le «Pocket Rocket» était né. Avec ses 1046 points, personne ne viendra contester le retrait de son chandail #16 et sa place dignement acquise au Temple de la Renommée.

Son grand frère, le défunt Maurice, qui est reconnu comme la première grande idole du peuple québécois était lui-même un grand amateur de cyclisme.

«Une des raisons pourquoi j’ai cru qu’Henri ferait un excellent président d’honneur, c’est pour le soutien que Maurice m’a accordé au cours des années. Il était un passionné de cyclisme et venait régulièrement faire son tour à Lachine. Maurice m’a poussé à ne jamais abandonner, même dans les moments plus difficiles», explique le président de la compétition annuelle, Tino Rossi.

Le président d’honneur de l’édition 2009 des Mardis cyclistes de Lachine sera bien entendu de la fête le mardi 9 juin prochain, alors que l’élite québécoise, canadienne et internationale du cyclisme se disputera la première des dix classiques d’une saison qui s’annonce extrêmement excitante.

Sylvain Richard relèvera de nouveaux défis

Le mercredi 6 mai 2009 – À compter du 1er septembre prochain, Sylvain Richard, coordonnateur route, piste et paracyclisme à la Fédération québécoise des sports cyclistes quittera l’organisation pour aller relever de nouveaux défis.

Sylvain Richard (au centre) sera à son poste habituel pour un dernier été à la FQSC et aux Mardis cyclistes de Lachine. (Photo: Philippe Boisvert)

Sylvain Richard (au centre) sera à son poste habituel pour un dernier été à la FQSC et aux Mardis cyclistes de Lachine. (Photo: Philippe Boisvert)

Impliqué à la FQSC depuis janvier 2002, d’abord comme stagiaire dans le cadre de sa formation universitaire et par la suite successivement comme adjoint sportif et coordonnateur route et piste, Sylvain Richard a choisi de se consacrer davantage à une autre passion qu’il a développée au sein de la FQSC, soit le service technique en course. Un des opérateurs reconnus les plus qualifiés au Canada en tout ce qui concerne le service technique lors des courses cyclistes sur route et sur piste, que ce soit pour le photo-finish, le chronométrage.

Sylvain s’est également bâti une réputation enviable au cours des dernières années au niveau international lors d’événements comme la Coupe du Monde sur piste, les Jeux du Commonwealth en 2006, les Championnats Para panaméricains en 2007, pour n’en nommer que quelques uns. En 2010, il prendra part aux Jeux olympiques et paralympiques de Vancouver en tant que membre de l’équipe Omega pour les épreuves de curling.

« J’ai été privilégié de pouvoir travailler à la FQSC au cours des huit dernières années. J’ai eu l’occasion de côtoyer des individus reconnus et respectés à l’échelle nationale et internationale dans le milieu cycliste, et qui m’ont permis de grandir et d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires à l’exercice de mes fonctions » d’indiquer Sylvain Richard.

« Je continuerai à m’impliquer activement au niveau du cyclisme québécois, que ce soit comme opérateur de course dans certaines compétitions, comme commissaire, ou dans d’autres fonctions ».

« La FQSC est fière d’avoir contribué au développement d’individus comme Sylvain Richard. Si on est évidemment déçu qu’il quitte notre organisation, en revanche on est heureux de constater que sa passion pour les sports cyclistes demeure entière et qu’il sera présent dans différentes activités en sol québécois, Nous tenons à le remercier pour le travail qu’il a accompli durant toutes ces années » d’ajouter André Michaud, président de la FQSC.

Sylvain Richard demeurera en poste pour toute la saison estivale afin d’assurer la meilleure coordination possible de l’ensemble des activités de même que la transition pour son successeur. La FQSC procédera sous peu à l’affichage du poste à combler. (Source : FQSC)