Spectaculaire victoire de Perron sous le déluge

Jean-Sébastien Perron (derrière) et David Boily ont donné tout un spectacle. (Photo : Philippe Boisvert)

Jean-Sébastien Perron (derrière) et David Boily ont donné tout un spectacle. (Photo : Philippe Boisvert)

Montréal, le mardi 30 juin 2009 – Le cycliste Jean-Sébastien Perron (Volkswagen-Specialized) s’est amusé comme larron en foire mardi soir au parc LaSalle. Il a signé une spectaculaire victoire en échappée en un respectable temps de 62 m 45 s vu les conditions climatiques.

David Boily (Pro Bike Pool – Kuota), son partenaire d’échappée, n’en pouvait visiblement plus et Perron a facilement enlevé le sprint final au même moment où le ciel et une énorme bourrasque de pluie sont tombées sur le circuit lachinois.

Partis en échappée lorsque la pluie s’est mise de la partie au 7e des 31 tours de la course, Perron, Boily et Antoine Matteau (Garneau) ont dominé leurs adversaires. Ce dernier  n’a pu suivre le rythme des deux autres et s’est fait largué à la mi-course.

Le ciel est tombé sur Lachine au moment du sprint final.

Le ciel est tombé sur Lachine au moment du sprint final.

«J’étais content quand il s’est mis à pleuvoir car ça a été beaucoup plus facile pour nous en au niveau des tournants, de la visibilité, a admis Perron, complètement détrempé après sa victoire. Je sentais qu’il (Boily) prenait des relais de plus en plus courts vers la fin. Moi, j’avais les jambes et je savais que je pourrais gagner. Mais c’est vrai qu’au dernier virage, on ne voyait pratiquement plus rien!»

Le peloton, mené de force par Martin Gilbert (Planet Energy) a terminé à plus de 15 secondes des meneurs. Gilbert a tenté à maintes reprises de remonter l’échappée durant la course, mais n’a pu réussir.

«Ça a été une étape assez difficile. J’ai voulu les rattraper mais les autres ont décidé d’attendre à la fin. Sinon, la course s’est bien passée parce que les gars sont habitués de courir sous la pluie. On était rendus à peu près à la moitié du dernier tour quand ça s’est mis à tomber pour de vrai et la visibilité est devenue presque nulle!»

Derrière Gilbert, d’autres prétendants au titre ont suivi. Jean-François Laroche (Kuota) a devancé le maillot jaune Hugo Houle (Garneau) et le nouveau champion canadien sur route, Guillaume Boivin (Volkswagen), a terminé 6e.

Comme tous ont complété l’épreuve à l’avant, le classement demeure très serré à l’issu de cette quatrième étape. Laroche, double-champion défendant, gagne toutefois 10 points sur Houle.

Le mauvais temps annoncé par les gens d’Environnement Canada pour mardi en ont fait fuir plusieurs. Ils étaient tout de même 76 courageux à prendre le départ de la Coupe Pro élite… sous le soleil. Il n’en restait plus que la moitié à la ligne d’arrivée!

Jeunes, femmes et minimes

Chez les jeunes, une autre spectaculaire échappée a eu lieu. Simon-Pierre Gauthier (Espoirs Laval), Félix-Côté Bouvette et David Onsow ont terminé dans l’ordre après avoir pris un tour complet au reste du peloton. Bouvette demeure en jaune devant Onsow et Gauthier.

Du côté des femmes, c’est nulle autre que la Colombienne Paola Mendosa qui a remporté les honneurs de la course. La cycliste indépendante avait terminé 2e la semaine dernière à sa première expérience en sol lachinois. Elle se pointe ainsi au 3e rang du général derrière Émilie Ainsley et Audrey Sarrazin.

Marc-Antoine Noel l’a pour sa part emporté dans la catégorie minime masculine. Il ajoute à son avance au cumulatif. Grâce à sa victoire du côté féminin, Gabrielle Wilson rejoint sa coéquipière des Espoirs Laval, Marie Ledoux, au sommet du classement avec 174 pts.

Le nouveau champion canadien y sera

Montréal, le lundi 29 juin 2009 – La quatrième étape de l’édition 2009 des Mardis cyclistes de Lachine sera âprement disputée, le 30 juin au parc LaSalle. Les spectateurs auront droit à de la grande visite alors que le nouveau champion canadien de cyclisme sur route sera de la partie.

Champion canadien sur route, Guillaume Boivin tentera de réaliser un autre podium au critérium lachinois. (Photos: Philippe Boisvert)

Champion canadien sur route, Guillaume Boivin tentera de réaliser un autre podium au critérium lachinois. (Photos: Philippe Boisvert)

Après 180 km et un effort de 4 heures et 23 minutes, le jeune Guillaume Boivin a été le premier, dimanche, à franchir la ligne d’arrivée à St-Georges-de-Beauce. Il a du même coup été sacré champion canadien sur route.

«C’était vraiment parfait. L’objectif était le podium chez les U-23, mais je ne pensais pas du tout pouvoir l’emporter toutes catégories confondues. C’est vraiment particulier et j’en suis très fier», a déclaré Guillaume après sa grande victoire.

Probablement toujours sur un nuage, le Jonquiérois de 20 ans qui porte les couleurs de la formation Volkswagen se pointera le bout du nez mardi sur la 10e Avenue. À Lachine, il défendra sa réputation au critérium de 50 km, lui qui a terminé deuxième au classement général en 2008, derrière Jean-François Laroche.

Guillaume tentera de monter sur le podium pour une troisième course consécutive en sol lachinois, lui qui avait dû manquer la 1re étape. Il voudra également réduire l’écart qui le sépare de Hugo Houle et du maillot jaune de leader.

Le promoteur Joseph «Tino» Rossi est plus que ravi lorsqu’il jette un coup d’œil au sommet du classement cumulatif. Tous sont d’excellents coureurs et ont de bonnes chances de l’emporter.

«Ça ne sera pas aussi facile que l’an dernier pour Laroche. Déjà, il est en arrière et plusieurs menacent son titre. Houle, à 18 ans, est la révélation du début de saison et Boivin est un coureur exceptionnel. Ajoutez à cela les Gilbert, Lacombe et Vives de Planet Energy, et vous savez que le champion aura fort à faire», explique-t-il.

«Guillaume Boivin est loin d’être un inconnu à Lachine, avoue M. Rossi. Nous serons doublement fiers d’accueillir notre nouveau champion canadien sur route.»

Le coureur de l’équipe Volkswagen sera honoré avant la course.

Conditions météorologiques et sécurité

podium-de-la-1re

Le «sale» podium de la 1re étape.

En 32 ans, jamais une course des Mardis cyclistes n’a été annulée. Mais si l’on se fie aux prévisions météorologiques, la prudence sera de mise pour cette 4e tranche.

À moins de conditions trop exécrables pour tenir une course cycliste, l’étape aura lieu comme prévu. La décision de reporter au lendemain la course ou de courir normalement sera prise avant le début des différentes courses.

Le circuit est tout de même bien adapté pour les conditions de la sorte. Car il n’y a pas de lignes blanches peinturées sur le tracé (très glissant avec la pluie). Ce sera cependant salissant, comme le montre le podium de la 1re étape. Pas pour le moins excitant, parce que certains, habiles sous de telles conditions, voudront en profiter pour amasser des points importants.

Le grand retour de Martin Gilbert

Martin Gilbert a devancé de justesse Guillaume Boivin à l'arrivée.

Martin Gilbert a devancé de justesse Guillaume Boivin à l'arrivée.

Montréal, le mardi 23 juin 2009 – Le moins que l’on puisse dire, c’est que Martin Gilbert a souligné en grand la Fête nationale des Québécois le 23 juin en remportant une troisième étape spectaculaire aux Mardis cyclistes de Lachine, franchissant les 50 km à une vitesse moyenne de 48,1 km/h.

Gilbert (Planet Energy) se sentait d’attaque avant la course et il l’a bien fait voir à ses adversaires. Le cycliste de 26 ans de Châteauguay a tenté à plusieurs fois de lancer une échappée. Il a finalement attendu au tout dernier des 31 tours pour se faire justice.

On n’aurait pu espérer meilleur dénouement. Guillaume Boivin (Volkswagen), Jean-François Laroche (Kuota), Hugo Houle (Garneau) et Maxime Vives (Planet Energy) ont complété les cinq places d’honneur. Tous, sont de sérieux prétendants au titre.

«Il y a eu plusieurs échappées dont j’ai fait partie, mais ce n’était jamais la bonne combinaison, ça ne faisait pas l’affaire de tout le monde. On avait décidé que ce serait moi le sprinteur désigné et les gars ont fait tout un travail. Même que sur le dernier droit, mon équipier était tellement motivé que j’ai eu de la misère à le rejoindre!», s’est exclamé Gilbert.

Avec cette victoire d’étape, celui qui a gagné trois fois le championnat des Mardis grimpe au classement, tandis que l’actuel champion, Jean-François Laroche gagne 4 points sur Hugo Houle, le meneur.

Laroche a été victime d’une crevaison au 12e tour, ce qui a passablement compliqué sa tâche.

«Ça été une course difficile. Hugo a eu le dessus sur moi à presque tous les sprints intermédiaires, je ne faisais que le suivre. Au moins en l’ayant battu au final ça nous fait remonter. Mais je ne suis pas encore en pleine forme», a avoué le capitaine de Pro Bike Pool Kuota.

«On a de la misère avec le travail d’équipe, a avoué Houle. Rien ne fonctionne ou presque. C’est dommage, car j’avais les jambes pour faire mieux.»

Au cumulatif, le cycliste de 18 ans domine toujours avec 362 points, suivi de Laroche à 301. Mais Maxime Vives et Gilbert suivent avec 222 et 220 points respectivement.

«C’est certain qu’en tant qu’équipe nous aimerions énormément mettre la main sur le titre cette année. On est trois (Martin Gilbert, Keven Lacombe et Maxime Vives) à pouvoir espérer gagner. Pour l’instant, on y va un Mardi à la fois, personne n’est désigné mais ça devrait changer dans quelques semaines quand on va voir qui sera le mieux positionné», explique Gilbert.

Autres courses

Chez les cadets, Joakim Albert a remporté une deuxième victoire cette saison en devançant Jérémy Carignan et Félix Côté-Bouvette. Ce dernier domine le général avec ses 342 points, tandis qu’Albert se pointe au troisième rang.

Pour ce qui est des femmes, Laurie-Anne Dupont-Renaud a souligné en grand sa première participation de la saison en remportant la victoire d’étape.

Dans la catégorie minime, Marie-Ève Poisson l’a emporté chez les dames, tandis que Maximilien Picoux l’a imité chez les garçons.

Honneur au PDQ 8

Avant la course de la Coupe Pro élite, l’organisation des Mardis cyclistes a tenu à rendre hommage au PDQ 8 et à son commandant Dominic Harvey. Dix des membres de l’équipe ont participé au Grand Défi Pierre Lavoie. Ils se sont vu remettre une plaque commémorant leurs efforts.

Hugo Houle: L’étoile montante

Hugo Houle troque depuis le début de la saison le rose de Garneau pour le maillot jaune de leader. (Photo: Philippe Boisvert)

Hugo Houle troque depuis le début de la saison le rose de Garneau pour le maillot jaune de leader. (Photo: Philippe Boisvert)

Montréal, le lundi 22 juin 2009 – Un peloton record de 129 coureurs s’était déplacé la semaine dernière pour participer à la 2e étape de la saison 2009 des Mardis cyclistes de Lachine.

Parmi eux, on retrouvait plusieurs professionnels bien connus sur la scène internationale. La course a été relevée, c’est le moins que l’on puisse dire. Sur les huit premiers cyclistes à avoir franchi la ligne d’arrivée après les 50 km réglementaires de course, six étaient des professionnels des équipes OUCH et Planet Energy.

Les deux intrus? Guillaume Boivin (Volkswagen), 19 ans, qui a fini 3e, et Hugo Houle (Garneau), 18 ans, qui a terminé 6e.

Voilà deux jeunes loups affamés. Boivin a été la révélation de l’année dernière avec sa 2e place au classement final, tandis que Hugo Houle s’avère d’ores et déjà la surprise de ce début de saison 2009.

Hugo Houle est originaire de Sainte-Perpétue, une petite municipalité située entre Drummondville et Trois-Rivières.

Ancien triathlète, il ne fait maintenant que du vélo, et il est bon. À la première étape de la saison des Mardis, le jeune homme a coiffé le double-champion défendant au sprint final pour s’accaparer de la victoire. Puis, il a été le troisième meilleur au niveau des points lors de la deuxième tranche.

Il est véritablement sur une lancée. Houle domine le classement de la Coupe Pro élite avec ses 243 points, confortablement en avance sur Jean-François Laroche (178 pts), Maxime Vives (147 pts), Keven Lacombe (108 pts) et Martin Gilbert (104 pts).

«On a beaucoup parlé dernièrement de tous les professionnels qui sont venus courir à Lachine. Mais s’il y en a un qui mérite maintenant que l’on parle de lui, c’est Hugo Houle. Le jeune a été sensationnel. Depuis le début, il est une grande surprise, surtout qu’il n’a pas l’appui d’une énorme équipe», assure le promoteur Joseph «Tino» Rossi.

Déjà, on peut voir une certaine rivalité s’installer entre lui et Jean-François Laroche, 28 ans (Pro Bike Pool – Kuota). Les deux ont lutté l’un contre l’autre à chacun des sprints.

La rivalité s’étend même à l’extérieur des Mardis cyclistes de Lachine. Il y a quelques semaines, Houle terminait 2e des 112 km du Grand Prix cycliste de Sainte-Martine, derrière nul autre que… Jean-François Laroche.

Tout porte à croire qu’ils seront deux des sérieux prétendants au titre lors de la grande finale, prévue le 11 août. D’ici là, Houle défendra son maillot jaune pendant que Laroche et ci feront tout pour le lui enlever. Voyons qui aura le dessus lors de cette troisième étape de la saison.

Une randonnée réussie

Le mercredi 17 juin 2009 – La recette était gagnante. Une randonnée de vélo d’environ 80 kilomètres avec quelques uns des meilleurs cyclistes québécois et même une poignée de véritables professionnels.

La soixantaine de personnes qui a participé à la randonnée du 17 juin organisée par l’équipe Pro Bike Pool – Kuota n’a pu qu’être ravie.

La cerise sur le sundae? Des milliers de dollars amassés au profit du Centre François-Michelle. Cet organisme montréalais vient en aide aux personnes atteintes de déficience intellectuelle. L’autre portion des sommes amassées allait à l’équipe Kuota et ses membres pour qui les Mardis cyclistes est un événement de premier plan.

Parmi les participants, on retrouvait Floyd Landis, John Murphy, Andrew Pinfold et Tim Johnson de la formation Ouch-Maxxis, accueillie pendant deux jours par Kuota.

L’équipe Pro Bike Pool – Kuota était sur place au grand complet avec notamment Jean-François Laroche, Pierre-Olivier Boily, David Maltais, David Boily, le Bromontois d’adoption Thierry Laliberté et bien d’autres. Même Sébastien Moquin a sorti son vélo du placard.

Lyne Bessette et  Dominique Rollin faisaient aussi partie du lot. Les cyclistes ont effectué une randonnée de quelques 80 km sur les routes de la région, en passant Lac Brome, Sutton et Cowansville, en partance de Bromont.

Un accident est malheureusement survenu à la mi-parcours alors qu’un des amateurs prenant part à la randonnée a chuté. Il a dû être emporté d’urgence à l’hôpital de Granby.

Landis muet devant Planet Energy

Floyd Landis a été chaudement applaudi par la foule lors de sa présentation.

Floyd Landis a été chaudement applaudi par la foule lors de sa présentation.

Montréal, le mardi 16 juin 2009 – Floyd Landis et sa bande étaient de passage à Lachine. Mais ce sont plutôt Keven Lacombe et Martin Gilbert qui ont volé la vedette lors de la deuxième étape de la saison des Mardis cyclistes de Lachine, en réalisant un doublé pour la formation Planet Energy, dirigée par Steve Bauer.

Tout au long de la course, des échappées ont été tentées. À quelques tours de la fin, on croyait bien que celle formée du maillot jaune Hugo Houle (Garneau), de Martin Gilbert, William Goodfellow et John Murphy (OUCH-Maxxis), allait se rendre jusqu’à la fin.

Ce ne fut pas le cas. Les quatre coureurs ont été rattrapés au dernier virage et les amateurs qui s’étaient déplacés à l’occasion de cette course à saveur internationale ont eu droit à un intense sprint de peloton.

«Martin était dans l’échappée et je croyais que la victoire était pour lui. Mais on les a rattrapés. Le but ultime de l’équipe était de gagner, je crois que c’est réussi», a expliqué Lacombe après la course, qui était webdiffusée à l’échelle planétaire sur http://www.mardiscyclistes.tv.

«Les deux, on voulait gagner. Peu importe la façon, il s’agit d’une victoire pour nous», a lancé son coéquipier, Martin Gilbert, couronné trois fois champion des Mardis cyclistes.

Keven Lacombe et Martin Gilbert ont donné un doublé à l'équipe Planet Energy. Guillaume Boivin complète le podium.

Keven Lacombe et Martin Gilbert ont donné un doublé à l'équipe Planet Energy. Guillaume Boivin complète le podium.

Absent lors de la 1re étape, Guillaume Boivin (Volkswagen) a souligné de belle façon son retour aux Mardis en 2009. Deuxième du classement général l’an dernier, le Jonquiérois a complété le podium. Andrew Pinfold, le coéquipier de Landis chez Ouch-Maxxis a fini quatrième, suivi de Maxime Vives (Kuota) et Hugo Goule (Garneau)

Le champion défendant et deuxième au classement général, Jean-François Laroche (Kuota) a connu une course en dents de scie. Il a bien fait aux sprints intermédiaires, mais n’a pu se classer dans les 10 premiers à l’arrivée.

«Ça fait mal. J’ai fait mille et une erreurs ce soir. J’ai bien fait aux sprints, mais j’ai été beaucoup trop intense à certains moments, j’ai mal géré ma course», a-t-il avoué.

Les 50 km de l’étape ont été franchis en 61 minutes et 16 secondes. Au tableau des meneurs, Hugo Houle (243 pts) augmente son avance sur Laroche (178 pts), alors que Maxime Vives remonte en troisième place (147 pts).

Le plus haut fait d’armes de Floyd Landis, aura finalement été, d’avoir mené la moitié de l’un des 31 tours de la course au 22e passage.

Autres courses

Chez les jeunes, David Onsow l’a emporté dans un duel avec Félix Côté-Bouvette, qui garde toutefois son maillot jaune de leader. Frédéric Boileau termine troisième.

Du côté des femmes, Anne-Marie Morin a gagné devant Mayer Tennessee et Frédérique Lord. Ce sont toutefois Émilie Ainsley-Perron et Audrey Sarrazin qui dominent au cumulatif.

Jérome Corneau a pour sa part gagné la course des minimes. Il a été suivi de Marc-Antoine Noel et Olivier Brisebois. L’ordre au général est cependant le contraire du podium.

Finalement, chez les minimes côté féminin, Marie Ledoux, Gabrielle Wilson et Rosalie Houde se sont partagé le podium. Gabrielle et Marie se retrouvent en tête à égalité au classement général.

La 2e étape en direct sur le Web: Une grande première canadienne

Montréal, le lundi 15 juin 2009 – La deuxième étape des Mardis cyclistes de Lachine revêtira une signification hors de l’ordinaire ce mardi soir 16 juin au parc LaSalle. En effet, pour la première fois au Canada, une course cycliste sera présentée en direct via la webdiffusion.

Vous pourrez donc voir de façon intégrale les courses des minimes, des cadets et des femmes à partir de 17h20 et la course Pro élite dès 18h50, sur le site Internet www.mardiscyclistes.tv .

L'équipe Ouch-Maxxis avec Floyd Landis en tête tentera d'enlever les honneurs de la 2e course de la saison 2009 ce mardi 16 juin.

L'équipe Ouch-Maxxis avec Floyd Landis en tête tentera d'enlever les honneurs de la 2e course de la saison 2009 ce mardi 16 juin.

À l’occasion de cette grande première, les amateurs et spectateurs en auront plein la vue car plusieurs athlètes de renom comme Floyd Landis participeront à cette «course internationale» de la 32e saison des Mardis cyclistes de Lachine.

Le coureur américain de 33 ans qui a participé à cinq grandes boucles françaises a repris la compétition cette année en participant au Tour cycliste de la Californie, en février dernier. Les trois coéquipiers de Landis qui compléteront la formation Ouch-Maxxis sont Rory Sutherland, gagnant d’une étape du Tour de France en 2007, Cameron Evans, de Vancouver, champion canadien sur route en 2007, au critérium en 2004 et gagnant de la première étape des Mardis cyclistes en 2007, et John Murphy, champion du Tour de Taïwan en 2008.

Mais la liste d’invités spéciaux ne s’arrête pas là, car quelques autres formations qui ont participé au Tour de Beauce la semaine dernière seront présentes. La plus attendue d’entre elles est certainement l’équipe Planet Energy, dirigée par nul autre que Steve Bauer. Les Québécois Martin Gilbert, Éric Boily, Bruno Langlois, Keven Lacombe, François Parisien, ainsi que les frères Maxime et Charly Vives auront donc le mandat de faire bien paraître leur entraîneur.

Au total, une centaine de cyclistes prendra le départ de la Coupe Pro élite Saputo mardi. Le détenteur du maillot jaune à l’issue de la première étape, Hugo Houle, de la formation Garneau-Club Chaussures, sera sur place.

Sera également de la partie, le double-champion défendant de la classique, Jean-François Laroche de l’équipe Kuota. Celui qui a terminé sur la deuxième marche du podium lors de la 1re course a déjà affirmé qu’il ne se laisserait pas battre par ces invités de marque.

À noter que le président d’honneur, Henri Richard, #16 du Canadien, sera honoré en compagnie du sélect groupe des 16 par l’organisation des Mardis lors de cette course du 16 juin.

Soyez de la Webdiffusion

La direction des Mardis cyclistes de Lachine, présentés par Saputo, est fière d’annoncer que les courses du 16 juin (2e étape) et du 11 août (10e étape) pourront être visionnées sur l’Internet partout dans le monde via le www.mardiscyclistes.tv.

Le mardi 16 juin marquera la première fois de l’histoire du cyclisme québécois et canadien qu’une course de vélo sera présentée en direct sur le Web. Cette innovation a été rendue possible grâce à un partenariat entre les Mardis cyclistes et TVGO.CA. L’équipe de TVGO.CA en sera à un premier événement de la sorte.

Par contre, une grande expertise est née de la production en direct des derniers Jeux du Québec, de la Coupe Dodge et des Internationaux junior de Repentigny. Les technologies utilisées seront donc à la fine pointe et ouvrent une grande fenêtre sur le monde pour les Mardis cyclistes. Des tests ont été effectués lors de la première course pour que la soirée du 16 juin soit un grand succès et place bien en vitrine les Mardis.

Dès 17h20, les gens pourront accéder au www.mardiscyclistes.tv pour regarder en direct les courses des minimes, des jeunes et des femmes. À 18h50, la «course internationale» de la Coupe Pro élite sera lancée et les gens de partout dans le monde pourront suivre toute l’action et la cérémonie du podium.

Plusieurs caméras seront utilisées afin de donner le meilleur rendement possible. De plus, TVGO.CA et les Mardis cyclistes travaillent activement pour mettre en place un système d’archives qui permettra de revoir la course en différé.