Le Défi BIXI des célébrités ce mardi!

Défi BIXI des célébrités

Défi BIXI des célébrités

Montréal, le vendredi 31 juillet 2009 – Les vélos BIXI ne cessent de gagner en popularité depuis leur lancement effectué il y a quelques semaines à Montréal.

Pour en quelque sorte célébrer la réussite de ce nouveau moyen de transport vert, célébrités et personnages publics participeront à une course de BIXI dans l’arrondissement Lachine.

Jennifer Heil, médaillée d’or en ski acrobatique aux Jeux olympiques de Turin, Kathy Tremblay, triathlète ayant participé aux Jeux de Pékin et le journaliste sportif Yvan Martineau font partie de ceux qui pédaleront pour la victoire.

Les cyclistes prendront le départ à 18h30, mardi le 4 août, sur le circuit des Mardis cyclistes au parc LaSalle (10e Avenue entre les rues Victoria et Saint-Antoine) de l’arrondissement Lachine.

Deux tours de piste de 1,61 km sont prévus à l’occasion de cette course amicale. Casque et tenue sportive seront de rigueur.

Cet événement hors du commun est rendu possible grâce à la générosité de Saputo et de BIXI, qui n’associera aucun frais à cette célébration.

Par la suite, à 19h, la 9e et avant-dernière étape de la saison des Mardis cyclistes, une compétition cycliste courue depuis 32 ans dans la région montréalaise sera disputée par les meilleurs cyclistes de la province.

Montréal, le vendredi 31 juillet 2009 – Les vélos BIXI ne cessent de gagner en popularité depuis leur lancement effectué il y a quelques semaines à Montréal.

Pour en quelque sorte célébrer la réussite de ce nouveau moyen de transport vert, célébrités et personnages publics participeront à une course de BIXI dans l’arrondissement Lachine.

Jennifer Heil, médaillée d’or en ski acrobatique aux Jeux olympiques de Turin, Kathy Tremblay, triathlète ayant participé aux Jeux de Pékin et le journaliste sportif Yvan Martineau font partie de ceux qui pédaleront pour la victoire.

Les cyclistes prendront le départ à 18h30, mardi le 4 août, sur le circuit des Mardis cyclistes au parc LaSalle (10e Avenue entre les rues Victoria et Saint-Antoine) de l’arrondissement Lachine.

Deux tours de piste de 1,61 km sont prévus à l’occasion de cette course amicale. Casque et tenue sportive seront de rigueur.

Cet événement hors du commun est rendu possible grâce à la générosité de Saputo et de BIXI, qui n’associera aucun frais à cette célébration.

Par la suite, à 19h, la 9e et avant-dernière étape de la saison des Mardis cyclistes, une compétition cycliste courue depuis 32 ans dans la région montréalaise sera disputée par les meilleurs cyclistes de la province.

Félix Boudreau se paye une frayeur

Montréal, le mercredi 30 juillet 2009 – Félix Boudreau a été victime d’une chute spectaculaire hier au sprint final de la course des minimes Hop&Go aux Mardis Cyclistes de l’arrondissement Lachine.

Transporté par prévention en ambulance, tel que recommandé par le personnel d’Urgences Santé assurant les premiers soins sur le site de compétition, Félix se remet bien de sa chute.

Rien de cassé, mais pas mal de brûlures à soigner. «J’ai eu des bons mots sur les interventions de l’équipe de premiers soins. Merci pour ce professionnalisme», a indiqué Serge Boudreau, père de l’athlète et président Équipe Vélo2max de Trois-Rivières.

Marc-Wayne Addison a discuté avec Mme Boudreau aujourd’hui pour prendre des nouvelles de Félix et cette dernière affirme qu’il se remet rapidement. Tous espèrent de le voir à la ligne de départ pour la 9e étape du 4 août prochain.

Un maillot jaune qui se gagne aux points

Une autre victoire pour Martin Gilbert et Planet Energy! (Photos: Philippe Boisvert)

Une autre victoire pour Martin Gilbert et Planet Energy! (Photos: Philippe Boisvert)

Montréal, le mardi 21 juillet 2009 – Martin Gilbert a profité du travail de démolition qu’a exécuté ses coéquipiers de la formation Planet Energy pour signer une 4e victoire de suite aux Mardis cyclistes Saputo de Lachine, à l’occasion de la 8e étape de la saison.

Il s’agissait de la 5e victoire d’étape de Gilbert en 2009, mais également d’un 7e podium consécutif. Ses équipiers ont été sensationnels. Se préparant pour plusieurs courses d’envergure d’ici les prochaines semaines aux États-Unis, Gilbert et Planet Energy ont profité des Mardis pour rôder leurs sprints.

Et ils ont été sans faute. Si ce n’était de Hugo Houle (Garneau) et d’une échappée, Martin Gilbert aurait très bien pu réaliser une course parfaite. Il a plutôt gagné 5 des 6 sprints de la soirée dont le final, de façon impressionnante. Il faut dire qu’à chacun des 31 tours, Gilbert et six de ses coéquipiers menaient le peloton.

Le cycliste de 26 ans de Châteauguay ainsi accru son avance de 2 à 31 points sur Jean-François Laroche (Kuota).

Son coéquipier Maxime Vives est monté sur la deuxième marche du podium, privant ainsi Laroche de précieux points, lui qui a terminé au 3e rang. Hugo Houle a franchi la ligne d’arrivée en 4e position et perd également quelques plumes sur le maillot jaune.

Signe que les esprits s’échauffent dans cette lutte de tous les instants pour le championnat, deux coureurs ont reçu de sévères avertissements à l’issue de la course. L’un est de la formation Pro Bike Pool Kuota, tandis que l’autre court pour l’équipe Volkswagen.

Martin Gilbert

Martin Gilbert

«On part pour Chicago demain (mercredi) pour des courses qui risquent de se finir au sprint. Alors l’objectif était de se préparer à cet effet et on a eu 5 fois l’occasion de le faire», a souligné le leader au général qui devrait notamment se frotter à Mark Cavendish et plusieurs formations du Tour de France lors de ces étapes en sol américain.

Avec une quatrième victoire de suite et deux courses à faire, on lui a rappelé que le record des Mardis est de six gains consécutifs, établi par Alexandre Cloutier en 2001.

«Je crois qu’on a fait la démonstration ce soir que le vélo n’est pas un sport individuel, mais bien un sport d’équipe. On ne pense pas vraiment aux statistiques avant de courir. Mais si ça adonne qu’on bat en record en donnant tout, c’est évident qu’on en sera content.»

Jean-François Laroche

Jean-François Laroche

Le double-champion défendant de la classique, Jean-François Laroche a avoué que le travail accompli par Planet Energy avait été exceptionnel.

«Ils faisaient vraiment des lead-outs de fou! J’essayais simplement de suivre et puis leur stratégie a été de toujours mettre quelqu’un dans la roue de Martin, alors je devais en plus me battre contre celui-là. Mais la semaine prochaine mon équipe sera plus complète et on essaiera de leur renvoyer la pareille», a-t-il souligné.

Mel Thompson a été honoré par les Mardis et Lachine.

Mel Thompson a été honoré par les Mardis et Lachine.

Mel Thompson honoré

Parcourant le Canada d’un océan à l’autre, le cycliste de 60 ans Mel Thompson a été honoré avant la course Pro élite. L’homme qui espère amasser 250 000$ pour les personnes souffrant de maladie mentale a donné ses premiers coups de pédales en sol québécois aux Mardis cyclistes.

Un tour d’honneur a été effectué sur le circuit des Mardis et M. Thompson a été précédé du peloton élite. Visiblement ému, le sympathique Thompson s’est également vu remettre un chèque de 10 000$, qui lui permet de se rapprocher de son objectif final à la fin de son épopée, à St-Jean de Terre-Neuve.

Bernard Trottier est devenu le 1er ambassadeur des Mardis.

Bernard Trottier est devenu le 1er ambassadeur des Mardis.

Bernard Trottier, ambassadeur

Les Mardis cyclistes ont entamé un tout nouveau volet en nommant Bernard Trottier comme tout premier ambassadeur de l’événement. M. Trottier a été honoré de cette façon car il soutient depuis toujours les Mardis de Lachine et a donné sa vie au sport.

Minimes, jeunes et femmes

C’est Olivier Delaney (Espoirs Laval) qui a gagné la course des jeunes. Il a été suivi de Thomas Folly et Doyle Elliott. Félix Côté-Bouvette demeure en jaune.

Chez les femmes, Émilie Ainsley-Perron (Cascades) a ajouté une autre victoire à sa banque déjà bien garnie. Elle est bien installée en tête du championnat, tandis qu’Anne-Marie Morin et Shanie Bergeron ont complété le podium.

Shawn Turcotte (Vélo Sélect) a remporté les honneurs de la course minimes. Jérome Corneau et Daniel Plourde l’ont suivi au final. C’est toutefois Marc-André Noël qui domine au cumulatif.

Rosalie Cardin-Houde (Espoirs Laval), Marie-Ève Poisson et Anne-Marie Jean ont pour leur part formé le podium minime féminin. Marie-Ève mène le général par quelques points devant Rosalie.

-30-

Au summum du championnat

7-sprint

Tous les points seront importants d'ici au tout dernier tour de la saison 2009. (Photos : Philippe Boisvert)

Montréal, le mardi 21 juillet 2009 – Le moins que l’on puisse dire, c’est que les choses se sont corsées mardi dernier à Lachine. Jusque-là meneurs au classement, Jean-François Laroche et Hugo Houle ont chuté au tout dernier tour pour finalement voir Martin Gilbert s’emparer du maillot jaune.

À l’aube de la 8e des 10 étapes du calendrier, Gilbert (Planet Energy) trône au sommet du général pour la première fois de la saison. Son avance de 2 points est toutefois bien mince, voire minime. Dans une lutte aussi féroce où chaque point est important, il ne serait pas surprenant qu’on ait droit à un quatrième changement de jaune en autant de semaines mardi.

Le cycliste de 26 ans de Châteauguay aimerait toutefois bien revêtir ce maillot pour la 4e fois de sa carrière le 11 août lors de la grande finale. Celui qui a remporté le championnat des Mardis à trois reprises en 2001, 2002 et 2004 aura toutefois fort à faire.

Une lutte de tous les instants est à prévoir entre les trois prétendants mardi soir.

Une lutte de tous les instants est à prévoir entre les trois prétendants mardi soir.

Car Jean-François Laroche (Pro Bike Pool Kuota) n’a pas dit son dernier mot. Le Magogois d’origine âgé de 29 ans espère aligner un troisième titre d’affilée à Lachine, lui qui a gagné les deux dernières éditions.

Le plus grand perdant des deux dernières étapes -il a glissé du 1er au 3e rang-, Hugo Houle (Garneau) a également toutes les chances de l’emporter. À seulement 44 points derrière Gilbert, tout est possible pour l’athlète de 18 ans natif de Ste-Perpétue.

«Nous sommes vraiment au summum du championnat, affirme Marc-Wayne Addison, directeur des opérations. Nous avons deux grands champions et un jeune affamé à l’avant. Le classement est tellement serré et les équipes sont si bien rôdées, que chaque point d’ici à la grande finale sera d’une importance capitale.»

Quelle équipe sera la plus affamée et saura le mieux protéger son leader cette semaine?

Planet Energy, Kuota, Garneau, quelle équipe sera la plus affamée et saura le mieux protéger son leader cette semaine?

Sprint final, sprints intermédiaires et points de passage. Les trois prétendants à la Coupe Pro élite Saputo 2009 devront engloutir tout ce qu’ils pourront.

«Avec seulement deux points d’écart entre ces deux champions, ce sera une guerre de tranchée jusqu’à la fin. Il n’y a absolument rien de joué. Au niveau stratégique, les gars vont avoir besoin de l’appui de toute leur équipe. Aucun des trois ne voudra concéder des points facilement à l’un ou l’autre de leurs adversaires.»

La 8e étape de la Coupe Pro élite sera lancée à 19h mardi le 28 juillet, au parc LaSalle de l’arrondissement Lachine. Les courses des minimes, des jeunes et des femmes seront lancées dès 17h30.

Le phénomène de 60 ans, Mel Thompson arrive au Québec

«On roule pour la santé Mentale» traverse le Canada

«On roule pour la santé Mentale» traverse le Canada

Le vendredi 24 juillet 2009, Lachine – La grande entrée de Mel Thompson au Québec, le 28 Juillet prochain sera soulignée dans le cadre de la 8e étape des Mardis Cyclistes, présentés par Saputo dans l’arrondissement Lachine. M. Thompson, âgé de 60 ans, parcourt le Canada à vélo  en 100 jours, afin d’amasser des fonds pour  «On roule pour la santé Mentale».  115 000$ ont déjà été amassés sur l’objectif de 250 000$.

Le programme de course des Mardis Cyclistes du 28 juillet débute à 17h30 et M. Thompson y sera jusqu’à la fin de la course Pro élite à 20h. Il tiendra un point de presse à 18h15 à l’espace VIP Xerox, sur la 10e Avenue à Lachine.

La traversée pour maladie mentale a débuté le 19 mai 2009 lorsque Mel Thompson a baigné ses roues de vélo dans l’Océan Pacifique à Vancouver. Durant les prochains cent jours, il pédalera en direction de l’Est. Le périple sera accompli lorsqu’il atteindra St-Jean à Terre-Neuve, le 29 août prochain, d’où il baignera ses roues dans l’Océan Atlantique.

En cours de route, une série d’évènement prendront place afin de sensibiliser le public sur les maladies mentales.  Les fonds récoltés iront directement au support des différents programmes pour les personnes souffrant de maladie mentale.

Plus de 20 employés de Xerox accompagneront à un moment ou un autre Mel sur son parcours au Québec avec leurs vélos.

Plus de 20 employés de Xerox accompagneront à un moment ou un autre Mel sur son parcours au Québec avec leurs vélos.

Plus les kilomètres s’accumulent, plus la cause prend de l’ampleur. «Grâce à votre aide, nous ferons une différence», d’affirmer M Thompson.

«Mel arrivera à Ottawa le 27 juillet. Il se rendra, en auto, à la 8e étape des Mardis Cyclistes du 28 juillet. Il effectuera un tour d’honneur. Les premiers coups de pédales de Mel au Québec seront donc faits officiellement aux Mardis Cyclistes. Ensuite nous revenons à Ottawa en fin de soirée. Le 29 juillet au matin nous prendrons la route pour son parcours qui traversera le Québec» affirme Simon Mercier de Xerox Canada et ancien athlète des Mardis Cyclistes.

Mel Thompson sera de passage au 8e Mardi de la saison.

Mel Thompson sera de passage au 8e Mardi de la saison.

Ce sont plus de 20 employés de Xerox qui accompagneront à un moment ou un autre Mel sur son parcours au Québec avec leurs vélos.  «Moi-même, je vais parcourir Ottawa jusqu’à Québec» ajoute-il. C’est de façon bénévole que les employés de Xerox partout au Canada supportent la croisade de leur collègue cycliste, qui y travaille depuis 29 ans.

Le PDG des Mardis Cyclistes, M Joseph «Tino» Rossi se dit honoré de recevoir M. Thompson et que celui-ci ait choisi les Mardis Cyclistes pour sa grande entrée québécoise. «Donner de l’espoir avec toute la passion de la vie, c’est une leçon à se souvenir», de dire M Rossi.

Pour plus d’infos : www.therideformentalhealth.org/ et http://therideformentalhealth.blogspot.com/

Gilbert s’empare du jaune avec sa 4e victoire

Martin Gilbert et Maxime Vives ont levé les bras en guise de victoire et du doublé signé Planet Energy. (Photos : Philippe Boisvert)

Martin Gilbert et Maxime Vives ont levé les bras en guise de victoire et du doublé signé Planet Energy. (Photos : Philippe Boisvert)

Montréal, le mardi 21 juillet 2009 – Martin Gilbert continue d’amasser les victoires d’étape. Profitant d’un sprint de peloton à la ligne d’arrivée, le cycliste de Châteauguay a remporté une quatrième course cette saison.

Grâce à ses 123 points amassés, Gilbert (Planet Energy) grimpe au premier rang du classement général des Mardis. Cependant, il n’a que 2 petits points d’avance sur son plus proche poursuivant, Jean-François Laroche (Kuota) et 44 devant Hugo Houle (Garneau).

Ces deux derniers ont été beaucoup moins chanceux. Un accrochage au premier virage du tout dernier tour a entraîné une dizaine de cyclistes, dont Laroche et Houle. Ils n’ont pu compléter l’épreuve dans les meneurs et se sont donc faits distancés au classement général par Laroche.

La Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC) enquêtera sur l’incident au cours des prochains jours. Toutes les personnes impliquées seront entendues.

«Je n’avais peut-être pas mes meilleures jambes ce soir, mais si je n’avais pas chuté, j’aurais peut-être repris le jaune», a déploré Houle, qui vivait cette expérience pour une deuxième semaine de suite.

Jean-François Laroche était lui aussi amèrement déçu de perdre son maillot jaune après l’avoir porté pour la première fois ce soir.

Le podium de la Coupe Pro élite Saputo.

Le podium de la Coupe Pro élite Saputo.

De son côté, Martin Gilbert était tout juste à l’avant de l’action. Il a ainsi eu la chance de s’en sortir et a mérité la victoire devant son coéquipier Maxime Vives. Les deux ont levé les bras en signe de victoire en franchissant la ligne. Michael Joanisse (Nativo) a terminé au 3e rang.

«Ce n’est pas du tout la façon dont j’aurais aimé gagner et m’emparer du jaune. Des chutes comme cela à la toute fin, ce n’est pas nécessaire. Il y a une façon d’y aller rough, mais il faut rester dans l’acceptable. Heureusement pour moi, mes coéquipiers m’ont protégé à l’avant du peloton et j’ai ainsi pu éviter la chute. Je l’ai vue du coin de l’œil, car c’était juste en arrière», a expliqué Gilbert.

Ce dernier a déjà remporté trois championnats dans l’histoire des Mardis cyclistes en 2001, 2002 et 2004. Le cycliste de 26 ans de Châteauguay est dorénavant en position de commande pour répéter l’exploit.

Jeunes, femmes, minimes

Chez les cadets, Jérémy Carignan, Félix Côté-Bouvette et David Onsow ont réussi l’exploit de mener leur échappée jusqu’au bout et ont terminé dans cet ordre.

Du côté des femmes, Émilie Ainsley-Perron a continué son travail de rouleau compresseur en l’emportant devant Virginie Gauthier et Adriane Provost. Émilie compte près de deux fois plus de points que sa plus proche poursuivante.

Marc-André Noel, Shawn Turcotte et Jérome Corneau ont formé le podium des minimes, tandis que Marie-Ève Poisson, Rosalie Cardin-Houde et Gabrielle Wilson ont fait de même du côté féminin.

L’heure est aux sacrifices

Qui de Martin Gilbert, Jean-François Laroche, Hugo Houle ou Guillaume Boivin prendra le contrôle de la 7e étape ce mardi 21 juillet? (Photos : Philippe Boisvert)

Qui de Martin Gilbert, Jean-François Laroche, Hugo Houle ou Guillaume Boivin prendra le contrôle de la 7e étape ce mardi 21 juillet? (Photos : Philippe Boisvert)

Montréal, le lundi 20 juillet 2009 – À quelques heures du 7e critérium de la 32e saison des Mardis cyclistes de Lachine, on sait d’ores et déjà que l’heure est aux sacrifices.

Les quatre hommes qui se retrouvent en tête du classement général après les six premières étapes du calendrier 2009 sont probablement les seuls en position de remporter le championnat.

On n’aurait pu demander meilleur suspense car les quatre sont d’une équipe cycliste différente. Jean-François Laroche (Kuota) qui enfilera le maillot jaune ce mardi soir au parc LaSalle grâce à la chute de Hugo Houle la semaine dernière mène avec 648 points. Il est le double champion défendant de la classique.

Deuxième, Houle (Garneau) a 618 points en banque et menait le classement depuis la toute première étape de la saison. Cette erreur de parcours lui coûte cher, mais rien n’est perdu.

Martin Gilbert (Planet Energy), en vertu de ses trois victoires occupe la troisième place du général avec 561 points.

Quatrième, mais non le moindre, Guillaume Boivin (Volkswagen) suit avec 420 points.

Comme 180 points sont disponibles à chacune des étapes et 360 lors de la grande finale du 11 août, le classement est très serré.

«L’heure est aux sacrifices! Nous avons quatre cyclistes en position pour le championnat de quatre équipes différentes. L’équipe qui voudra voir son leader l’emporter devra se sacrifier pour un seul objectif qui est le maillot jaune. Pour ce faire, certains devront oublier leur propre classement individuel au général. En fait, l’exécution sera primordiale car chacun des leaders doivent gagner et leurs coéquipiers devront terminer devant les trois autres pour optimiser la quête de points», résume Marc-Wayne Addison, directeur des opérations.

La lutte sera féroce d'ici à la fin du calendrier.

La lutte sera féroce d'ici à la fin du calendrier.

D’ailleurs, les équipes et leurs coureurs semblent s’être faits à l’idée. David Maltais, coéquipier de Jean-François Laroche chez Pro Bike Pool – Kuota livre ses états d’âme.

«La perspective d’être de retour en jaune m’excite grandement. Je serai donc à la défense du maillot jaune mardi, un peu moins d’un an après avoir échoué avec Éva-Devinci. Il faut dire que Guillaume Boivin était quasiment seul dans sa bataille. J’avais bien tenté de l’aider de mon mieux, mais 2008 est à oublier, explique-t-il.

«Le feeling de défendre un maillot jaune dans un train donne le goût de donner son 120%. Maintenant qu’on a eu ce qu’on voulait, ce sera dur de nous le reprendre.»

Quelle équipe aura le plus faim, c’est ce que nous verrons mardi soir à 19h, au parc LaSalle de l’arrondissement Lachine.