Laroche est enfin champion!

champion LAROCHELe mardi 14 août 2007 – Jean-François Laroche (Sleeman Clear TATV) a probablement disputé sa pire course de la saison lors de la dixième et dernière étape des Mardis cyclistes de Lachine, mais son avance cumulée lors des dernières semaines lui aura permis d’être couronné le nouveau champion de la coupe Pro élite.

Au fil d’arrivée, Laroche est arrivé bien loin des meilleurs, en milieu de peloton. C’est nul autre que le Brésilien Ramos Kleber (Garneau Crocs) qui est allé chercher la victoire et la coupe de l’arrondissement Lachine grâce à un sprint final plus que convaincant. Il s’agissait d’une quatrième victoire pour lui cette saison.

Derrière le Brésilien, Éric Boily (EVA-Devinci), Martin Gilbert (Kelly Benefit), Dominique Rollin (Kodak), Nicholas Rowe (Volkswagen) et le champion en titre, Sébastien Moquin (Sleeman) ont suivi dans l’ordre.

«J’étais vraiment pas dedans, j’étais mort. La veille je me suis couché à 2h du matin pour le boulot, et j’étais crevé, explique l’avocat. Disons que oui, j’étais content finalement d’avoir une si grande avance avant le départ de la 10e étape.»

Chez Sleeman Clear, l’ambiance était bien entendu à la fête, et les coéquipiers de Laroche sont tous venus le féliciter de son exploit. Pour ce qui est de Sébastien Moquin, il est bien content de lui tendre le flambeau : «C’est tout simplement mission accomplie».

«Je suis super content, c’est vraiment cool, je n’ai pas vraiment d’autre chose à dire à part que je suis mort!, de dire le champion 2007 des Mardis. Je pensais être à ma retraite du vélo il y a deux ans quand j’ai arrêté, alors c’est formidable. Ça n’a pas été facile, il a fallu que je me batte à tous les moments.»

Malheureusement à l’arrivée, une chute a entraîné trois coureurs quelques mètres après la ligne d’arrivée. Les guidons de Nicholas Rowe et de Guillaume Boivin, un junior, sont restés pris ensemble et les deux coureurs ont violemment chuté. Charly Vives qui était derrière n’a pu les éviter. Rowe, sans aucun doute le plus amoché du trio, a été conduit à l’hôpital par ambulance.

Au classement général final, Laroche (914 points) est suivi de Rowe (778) et du surprenant Kleber (726), qui a su se faufiler sur la troisième marche devant Charly Vives (669).

Martin Rooseboom (Cycle Patrick) remporte la palme chez les maîtres de catégorie A, tandis que Fabien Grignard (Gaspésien) fait de même dans la catégorie B. Chez les juniors, c’est Arnaud Papillon (André Cycle) qui termine premier.

Chez les minimes, Joseph-Émile Lupien en a étonné plus d’un en arrachant la victoire à sa première participation aux courses lachinoises, il a été suivi par Joakim Albert et Francis Lambert-Lemay au fil d’arrivée.

Au terme des 10 étapes, c’est Francis Lambert-Lemay qui remporte la coupe Hop n’ Go. Il est suivi de bien près par ses éternels rivaux, Joakim Albert et Sébastien Boivin.

Pour ce qui est des femmes, la victoire et la coupe Shape sont revenues à nul autre que Laurie-Anne Dupont-Renaud. Catherine Couture et Geneviève Bourgeois l’ont suivie à l’arrivée. Quatrième de l’étape, Shanie Bergeron termine deuxième au cumulatif, devant Catherine et Vanessa Godbehere.

Finalement, chez les jeunes, William Fontaine et Marc-Antoine Lagacé de l’équipe Musique Plus ont complété un doublé devant le trifluvien Frédéric Poisson. Aux points, surprise, Pierre-Étienne Boivin termine premier et remporte la coupe des jeunes Lait’s Go, quelques points seulement devant Poisson et Philippe-Antoine Alexandre, meneur avant la course.

Une réflexion au sujet de « Laroche est enfin champion! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s