Martin Gilbert : La coqueluche des Mardis

martin-gilbert-web

Martin Gilbert

«Et maintenant, accueillez le beau, le très bon, le joli, trois fois champion, la coqueluche des Mardis cyclistes, Martiiiiiin Gilbert mesdames, messieurs!»

C’est de cette façon lors de la troisième étape que «Tino» Rossi a accueilli le cycliste Martin Gilbert à la ligne de départ. C’est fait, le sympatique Québécois a maintenant un surnom, «la coqueluche» des Mardis.

Il faut dire que Martin Gilbert a trimé dur pour avoir droit à un surnom de la part de M. Rossi. Il a été sacré trois fois champion des Mardis cyclistes en 2001, 2002 et 2004.

Aujourd’hui, il porte fièrement à nouveau le maillot jaune de leader au classement général après les trois premières étapes de la saison.

Mais comme il est cycliste professionnel pour l’équipe américaine Kelly Benefit Strategies, il ne peut pas vraiment s’attendre à avoir la chance de disputer toutes les courses cette année en territoire lachinois. Mais Martin Gilbert assure qu’il donnera tout d’ici la conclusion.

«Je ne sais pas vraiment comment la saison va se dérouler, mais ce qui est certain c’est que je risque d’en manquer quelques unes. Cependant, quand je suis au Québec, c’est certain que je viens à Lachine, c’est toujours très plaisant et c’est tout un entraînement», avoue l’athlète de Chateauguay.

Revêtir le maillot jaune des Mardis à nouveau a sûrement un bon effet sur Martin Gilbert. En tout cas, il a toujours fait partie des cérémonies d’après-course et est un abonné à temps plein du podium.

«Mon objectif cette année, c’est que lorsque je suis ici, d’amasser le plus de points possible et de m’en garder en banque pour les quelques courses que je vais rater. Je crois que je peux gagner les Mardis, parce que je l’avais fait en 2004 alors que j’avais participé à sept courses sur dix», explique-t-il, confiant, tout en avouant que la compétition est très forte en cette 31e édition.

Les échos des Mardis

Ce sont 105 coureurs qui ont pris le départ mardi de la course Pro élite Saputo. Après un recomptage, on a pu nous confirmer qu’il y en avait 129 lors de la première étape, ce qui égale le record de l’an dernier.

Avant la course, la Fédération québécoise des sports cyclistes a présenté quelques uns des 11 Québécois dont Pierre-Olivier Boily qui feront partie de l’équipe canadienne de 14 cyclistes qui ira aux prochains Jeux paralympiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s