Henri Richard sera le président d’honneur

Montréal, le mardi 19 mai 2009 – Les Mardis cyclistes de Lachine entameront dans moins de trois semaines une année charnière de leur histoire. Pour l’occasion, l’événement cycliste par excellence au Québec aura dans ses rangs une légende vivante du hockey en Henri Richard comme président d’honneur.

Henri Richard a marqué une panoplie de  buts durant sa carrière et a gagné 11 coupes Stanley.

Henri Richard a marqué une panoplie de buts durant sa carrière et a gagné 11 coupes Stanley.

Fondés en 1978 par Joseph Tino Rossi, les Mardis cyclistes en seront à leur 32e année d’existence cet été. En 32 ans, le critérium lachinois est passé de course entre amis à événement reconnu mondialement grâce au travail acharné, au professionnalisme et à la passion de ses organisateurs. Trois caractéristiques qui rejoignent également le grand Henri Richard.

De 15 ans le cadet du «Rocket», Henri Richard a toujours dû travailler encore plus fort pour se démarquer et prouver qu’il n’était pas simplement là comme le frère de l’autre.

En 1955 alors qu’il n’est âgé que de 19 ans, Henri se pointe le bout du nez au camp d’entraînement du Canadien de Montréal. Jouant contre des hommes matures, le jeune Henri contrôle le jeu dans les exercices.

Il fera l’équipe et participera lors de ses cinq premières saisons à la plus grande dynastie de l’histoire du hockey, celle des Canadiens, qui remportèrent cinq coupes Stanley de suite de 1956 à 1960.

Petit, mais trapu et rapide, Henri Richard jouera finalement 20 saisons dans la Ligue nationale avec le Tricolore et remportera un record de 11 coupes Stanley au cours de sa carrière. Le «Pocket Rocket» était né. Avec ses 1046 points, personne ne viendra contester le retrait de son chandail #16 et sa place dignement acquise au Temple de la Renommée.

Son grand frère, le défunt Maurice, qui est reconnu comme la première grande idole du peuple québécois était lui-même un grand amateur de cyclisme.

«Une des raisons pourquoi j’ai cru qu’Henri ferait un excellent président d’honneur, c’est pour le soutien que Maurice m’a accordé au cours des années. Il était un passionné de cyclisme et venait régulièrement faire son tour à Lachine. Maurice m’a poussé à ne jamais abandonner, même dans les moments plus difficiles», explique le président de la compétition annuelle, Tino Rossi.

Le président d’honneur de l’édition 2009 des Mardis cyclistes de Lachine sera bien entendu de la fête le mardi 9 juin prochain, alors que l’élite québécoise, canadienne et internationale du cyclisme se disputera la première des dix classiques d’une saison qui s’annonce extrêmement excitante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s