David surprend Goliath!

David Veilleux a surpris Martin Gilbert et J-F Laroche lors de la 9e étape. (Photos: Philippe Boisvert)

David Veilleux a surpris Martin Gilbert et J-F Laroche lors de la 9e étape. (Photos: Philippe Boisvert)

Montréal, le mardi 4 août 2009 – Les yeux étaient tous rivés sur Martin Gilbert qui visait une 5e victoire consécutive aux Mardis cyclistes de Lachine. Mais c’est plutôt, David Veilleux qui a remporté et de façon assez convaincante merci, la 9e et avant-dernière étape de la saison 2009.

Veilleux (Kelly Benefit Strategies) a mené à terme une échappée qu’il avait lui-même lancée au 18e tour avec André Tremblay (Pro Bike Pool-Kuota). Les deux coureurs ont maintenu un écart régulier d’un peu plus de 20 secondes sur le peloton, jusqu’à ce que la pluie se mette à tomber et force André à laisser David y aller pour la victoire sur un effort en solitaire.

Après le passage de Veilleux à la ligne d’arrivée, le peloton s’est amené à grande vitesse. Des points importants pour le classement général étaient en jeu. Martin Gilbert (Planet Energy) a eu le meilleur sur Jean-François Laroche (Pro Bike Pool-Kuota) alors que les deux coureurs ont complété le podium. Guillaume Boivin (Volkswagen) a terminé au 4e rang.

«Tout le mérite va à David, a avoué Tremblay, qui a finalement terminé dans le peloton. Je peux compter sur mes doigts le nombre de relais que j’ai pris. Tout ce que j’espérais, c’était de terminer 2e derrière lui. Mais je n’étais pas du tout en mesure de courir lorsque la pluie s’est mise à tomber vers la fin, et il m’a largué dans un virage.»

Veilleux lui, était bien heureux de la tournure des événements. «Des échappées, parfois ça marche, parfois ça ne marche pas. Mais je savais que lorsque le peloton ne m’a pas rattrapé après le sprint intermédiaire que c’était possible. Ça ne me dérangeait pas d’avoir André dans ma roue. Il a été le seul à prendre ma roue lorsque que je suis parti après une cassure.»

Les 79 cyclistes qui ont pris le départ de la course Pro élite l’ont entamée à vive allure. Des temps de passage indiquaient une possibilité de battre le record de parcours de Dominique Rollin de 59m 57s. Veilleux a finalement franchi les 50 km en 61m 1s à une vitesse de 49,1 km/h.

Martin Gilbert a terminé 2e.

Martin Gilbert a terminé 2e.

«On a commencé en lion avec l’intention de battre le record du parcours qui n’est vraiment pas facile à battre. J’avais fait mes calculs et à chaque tour, je vérifiais sur ma montre pour voir si le rythme était bon. Je crois bien que la meilleure façon est de travailler en équipe comme ça. Cependant, il faut  aussi que les conditions soient idéales. Lorsque le vent et la pluie se sont mis de la partie, on s’est tout simplement dit qu’on allait oublier ça et plutôt protéger le jaune», a indiqué Gilbert.

Jean-François Laroche a réussi à battre Gilbert régulièrement aux sprints intermédiaires. Ce dernier l’a toutefois dépassé au final, pour une 8e fois de suite.

Jean-François Laroche est dorénavant à 34 points du maillot jaune.

Jean-François Laroche est dorénavant à 34 points du maillot jaune.

«Je pense que l’objectif la semaine prochaine pour la grande finale sera de gagner la course, et espérer que Martin ne soit pas sur le podium», a indiqué le 2e au général.

Le classement cumulatif demeure aussi serré qu’avant le début de la course. Martin Gilbert ne prend que 3 petits points sur Laroche pour porter son avance à 34. Gilbert, Laroche et Hugo Houle sont les seuls qui peuvent toujours mathématiquement remporter le titre la semaine prochaine à l’occasion de la grande finale.

Cependant, Houle, qui s’est blessé lors de la classique Montréal-Québec en fin de semaine dernière n’a pu participer à la 9e étape. Ce sera visiblement une lutte entre les deux grands champions.

Minimes, cadets, femmes

Rosalie Cardin-Houde a devancé Marie-Ève Poisson et Marie-Pier Simard pour remporter les honneurs de la course des minimes féminine. Jérome Corneau a fait de même du côté masculin en devançant Olivier Brisebois et Marc-Antoine Noël.

Tennessee Mayer est celle qui a remporté la course des femmes. Anne-Marie Morin et Frédérique Lord ont complété le podium. Finalement, du côté des cadets, Félix Côté-Bouvette l’a encore une fois remporté. Doyle Elliott et David Onsow l’ont suivi au final.

Une réflexion au sujet de « David surprend Goliath! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s