GILBERT DOMPTE UNE MEUTE DE LOUPS

Montréal, le mardi 8 juin 2010 – Il était attendu de pied ferme par les amateurs et ses adversaires. Le champion en titre des Mardis Cyclistes n’a pas déçu en enlevant de façon spectaculaire, mardi soir, la première étape de la saison 2010.

Gilbert (Spidertech) portera donc le maillot jaune dès la semaine prochaine. Le cycliste de 27 ans de Châteauguay a montré qu’encore une fois, il était le maître des sprints finaux. Il a franchi la ligne d’arrivée en un temps de 1h02m28s. David Veilleux (Kelly Benefit Strategies), Hugo Houle (Garneau) et Jean-François Laroche (Cycles Régis) l’ont suivi au final et n’ont pu que constater les dégâts.

Martin Gilbert, avec ses ballons de champion.

Une cassure s’est crée au 21e passage sur 31, alors qu’il y avait sprint intermédiaire. Dix coureurs, dont les quatre mentionnés précédemment, sont alors partis en trombe, créant ainsi une échappée. Quelques tours plus tard, ils avaient plus de 26 secondes d’avance sur le peloton. L’Australien Shaun McCarthy (Garneau) a même tenté de rallier l’arrivée en solitaire. Il s’est finalement fait reprendre après quatre tours de domination et la course s’est jouée au sprint après 50 km de course. Tous étaient affamés.

«L’échappée est survenue sans qu’on la prépare. On s’est regardés, on s’est étudiés. Nous étions trois de l’équipe (Spidertech) et il y avait aussi trois gars de Garneau. David (Veilleux) a attaqué avec un tour à faire et mes coéquipiers ont fait le travail pour le rattraper. Au dernier virage, j’en ai profité pour me mettre dans la roue des Garneau», a expliqué Gilbert, très heureux de l’issue de cette première des dix étapes de la saison.

David Veilleux ne semblait pas trop déçu de s’être fait coiffé à l’arrivée et de devoir se contenter du deuxième rang.

«Je ne suis pas dans la meilleure des formes actuellement pour les sprints. Je préférais que ça se termine comme ça, en échappée, plutôt que dans la cacophonie du peloton», a-t-il indiqué, avant de se diriger au podium.

Hugo Houle et les Garneau se sont fait jouer un vilain tour lors de cette première étape. «On a essayé quelque chose à la fin, mais ça n’a pas fonctionné. Shaun (McCarthy) a pris le dernier virage un peu trop à l’intérieur et on s’est fait prendre de vitesse. Il n’est pas encore habitué aux Mardis. Mais je suis content, le travail d’équipe a été excellent.»

Vincent Veilleux-Lessard, porte-couleur du maillot mauve Nativo Concept de meilleur sprinteur intermédaire.

C’est Vincent Veilleux-Lessard (Team Spirit) qui a été le meilleur lors des sprints intermédiaires. Il s’est donc vu remettre le tout premier maillot mauve Nativo Concept.

Courses des jeunes, des femmes et des minimes

Maximilien Picoux de la formation VC Montréal n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires lors de la course des jeunes. Picoux a franchi la ligne d’arrivée en solitaire, plus de 40 secondes devant son coéquipier Lambert Gatineau et le reste des coureurs.

Du côté des femmes, Catherine Couture de la formation Specialized-Mazda a été également sans pitié pour ses adversaires en l’emportant.

Guillaume Roussel et Mathieu Celestin des Espoirs Laval ont terminé sur les deux premières marches du podium de la course des minimes masculine. Leur comparse Audrey-Anne Blais a pour sa part gagné la course des minimes féminine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s