Une deuxième étape qui promet!

Une échappée sera-t-elle encore au programme ce soir?

Montréal, le mardi 15 juin 2010 – Les esprits s’échauffent drôlement dans le peloton des Mardis Cyclistes alors que sera disputée ce soir, dès 17h15, la deuxième étape de la saison.

La semaine dernière, en lever de rideau, le champion en titre Martin Gilbert, qui a représenté au Canada lors des derniers Jeux Olympiques d’été, s’est imposé devant ses 116 adversaires.

Un groupe de dix affamés coureurs s’est détaché du peloton dans le dernier tiers de la course de 50 km. L’échappée était formée de pratiquement tous les grands acteurs que l’on prévoyait pour le championnat 2010 de la coupe Pro-Élite Saputo.

Martin Gilbert (Châteauguay, Spidertech), David Veilleux (Québec, Kelly Benefit Strategies), Hugo Houle (Sainte-Perpétue, Garneau), Jean-François Laroche (Montréal, Cycles Régis), Shaun McCarthy (Australie, Garneau), Jean-Sébastien Perron (Gatineau, Garneau), Guillaume Boivin (Saguenay, Spidertech) et Éric Boily (Saguenay, Spidertech) étaient du lot.

Voilà un groupe cosmopolite qui en a donné plein la vue aux spectateurs qui s’étaient massés autour du circuit.

«On a pris les deux premiers sprints intermédiaires tranquillement, sans forcer la note. Le troisième sprint a mené à une cassure et on s’est arrangés pour que l’échappée se rende jusqu’au bout pour avoir l’occasion de finir le tout au sprint. On n’aurait pas pu demander mieux qu’une victoire à la première étape», explique Gilbert, 27 ans.

La victoire a toutefois été acquise durement. Un groupe d’échappée aussi relevé n’est pas de tout repos. À la ligne d’arrivée, Gilbert a devancé de justesse Veilleux, puis Houle, qui ont complété le podium. Auparavant, l’Australien Shaun McCarthy avait même réussi à se détacher pendant plusieurs tours.

Le podium de la 1re étape.

«On a essayé quelque chose au dernier virage, mais ça n’a pas fonctionné, plaide Houle, 19 ans. Mais je suis content, car nous avons fait du bon travail d’équipe et il faudra continuer en ce sens pour le reste de la saison.»

Jean-François Laroche, 30 ans, se demandait à l’issue de la course s’il n’était pas rendu trop vieux pour des critériums du genre. Il promet de revenir en force.

«Ma forme n’est pas encore à son niveau optimal. Je suis simplement content d’avoir fait partie de cette échappée. Je sais toutefois que ma forme va aller en s’améliorant. Il reste encore neuf courses pour aller chercher le championnat», laisse planer le champion 2007 et 2008.

Des équipes comme Nativo Concept auront pour leur part le couteau entre les dents, n’ayant réussi à placer aucun coureur dans l’échappée.

«On a complètement raté notre coup mardi dernier, on ne s’est présenté qu’à moitié. Nous avons fait des erreurs impardonnables et n’avons pas été à la hauteur du potentiel de notre équipe», fustige Simon Gagnon-Brassard (Saguenay-Lac-St-Jean, Nativo Concept).

Le classement demeure très serré et tout reste donc à faire pour cette deuxième étape sur dix de la saison, qui sera présentée ce mardi soir, à 19h (départ des autres courses à 17h15 et 18h).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s