«Martin va revenir en force» – Éric Boily

Le lundi 21 juin 2010 – Mardi dernier, alors qu’il ne restait qu’un tour à faire, le Saguenéen Éric Boily a lancé une attaque digne de ce nom et s’est sauvé avec la victoire lors de la 2e étape de la saison des Mardis Cyclistes.

Boily a eu amplement le temps de lever les bras au ciel en guise de célébration. Quelques secondes plus tard, ses adversaires ont franchi la ligne d’arrivée dans un sprint des plus endiablés. L’organisation des Mardis s’est entretenue avec l’athlète de 22 ans à l’aube de la 3e étape.

Mardis Cyclistes: Éric Boily (Spidertech), tu nous as habitué à des victoires flamboyantes au sprint ou en solo. Mardi soir dernier, le 15 juin, tu l’as emporté sur une attaque au dernier tour avec seulement 4 secondes d’avance sur un peloton endiablé. Peux-tu nous expliquer ta gérance des 1,6 km du dernier tour pour te rendre à la ligne sain et sauf, devant tout le monde?

Éric Boily: La gestion du dernier tour a été très simple mardi dernier. Attaquer, rouler aussi vite que possible et espérer franchir la ligne d’arrivée le premier!

Mardis Cyclistes: Avec cette victoire, tu te retrouves 3e au classement général et ton équipier Martin Gilbert est en jaune. Il a avoué sa volonté de remporter le 5e titre de ça carrière aux Mardis Cyclistes en 2010. De quelle façon allez-vous procéder pour que les deux, vous demeuriez dans le haut du classement?

Éric Boily: Selon moi, la meilleure façon de gérer la situation est de ne rien changer. Il faut continuer de courir de façon agressive, sans toutefois prendre de décisions qui nuiraient aux chances de remporter un 5e titre.

Mardis Cyclistes: Tu nous as affirmé après la course qu’il n’y avait pas de «leader» désigné chez Spidertech pour les victoires d’étapes. Maintenant, pour le Championnat de la Coupe Pro-Élite Saputo, avez-vous la même consigne?

Éric Boily: Au niveau du classement général, c’est tout pour Gilbert! Il est en tête du classement et nous allons défendre son maillot jaune. Mais cela n’empêchera pas d’autres coureurs de s’illustrer si l’occasion se présente.

Mardis Cyclistes: Quels sont tes aspirations personnellement pour la saison 2010 des Mardis Cyclistes?

Éric Boily: Je n’ai pas d’aspirations précises cette année. Notre objectif est de remporter un 2e titre consécutif avec Martin et de gagner autant d’étapes que possible.

Mardis Cyclistes: Mardi dernier, Jean-François Laroche a eu une belle performance sur les sprints intermédiaires et au final en devançant Martin Gilbert. Il a grugé 20 points sur son avance au classement. Quels sont les ajustements que vous désirerez apporter pour optimiser vos chances pour le championnat?

Éric Boily: Jean-François a offert une solide performance mardi. Cependant, j’ai confiance que Martin va revenir en force et qu’il pourra le devancer au terme des 10 étapes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s