Affamés par la victoire

Montréal, le mardi 22 juin 2010 – Mardi dernier, alors qu’il ne restait qu’un tour à faire, le Saguenéen Éric Boily a lancé une attaque digne de ce nom et s’est sauvé avec la victoire de la 2e étape de la saison des Mardis Cyclistes.

Boily (Spidertech) a eu amplement le temps de lever les bras au ciel en guise de célébration. Quelques secondes plus tard, ses adversaires ont franchi la ligne d’arrivée dans un sprint des plus endiablés. Jean-François Laroche (Cycles Régis), Martin Gilbert (Spidertech) et le Français Aurélien Passeron (Garneau), ex-coureur du Tour de France, ont suivi dans l’ordre.

Si Boily est en feu par les temps qui courent -après une victoire du côté du Chrono de Gatineau-, son coéquipier Martin Gilbert, lui, devra redoubler d’ardeur.

Après avoir gagné la première étape du calendrier, Gilbert a vu son éternel rival, Jean-François Laroche, lui enlever une vingtaine de points à son avance au classement général.

Laroche, un avocat de métier, était ravi d’avoir pu battre Gilbert lors du sprint final et lors de plusieurs sprints intermédiaires.

«Disons que ça me fait grandement plaisir de battre des gars pour qui le vélo est leur unique travail», a-t-il avancé, insistant sur le fait que la course au championnat ne venait que de commencer.

Boily, qui a volé la vedette, n’entend pas pour autant changer de stratégie pour à l’occasion de la troisième étape.

«Jean-François a offert une solide performance mardi. Cependant, j’ai confiance que Martin va revenir en force et qu’il pourra le devancer au terme des 10 étapes. Il faut continuer de courir de façon agressive, sans toutefois prendre de décisions qui nuiraient aux chances de remporter un cinquième titre», a invoqué le Saguenéen.

Hugo Houle et le Aurélien Passeron de l’équipe Garneau n’ont disputé qu’une étape chacun, mais on s’attend à ce qu’ils tentent le tout pour le tout, dès ce soir.

«C’est un bon spectacle, on voit que les gars sont habitués à frotter, même à une bonne vitesse. C’est dommage de ne pas avoir été sur le podium (mardi dernier). Mais j’ai pris de longs relais et j’ai donné beaucoup pendant l’échappée. Mardi, vous devriez me voir sur le podium, et pourquoi pas, sur la première marche», a proposé Passeron, confiant en ses chances de l’emporter.

Troisième étape de la saison, le 12 juin, dès 17h15, au parc LaSalle de l’arrondissement Lachine (ligne de départ située sur la 10e Avenue, entre les rues Victoria et St-Antoine).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s