Les Amossois règnent sous la pluie

Montréal, le mardi 13 juillet 2010 – Les orages qu’Environnement Canada prévoyaient ne se sont finalement jamais pointés, mais la pluie, elle, était bien présente. Elle ne fut cependant pas suffisante pour freiner les ardeurs de l’Amossois Pierrick Naud (Rocky Mountain CIBC), qui a remporté la 6e étape de la saison des Mardis Cyclistes grâce à un effort de dernière minute.

Malgré la pluie, un groupe de 11 coureurs s’est rapidement retrouvé en échappée au début des hostilités. Ceux-ci on travaillé sans relâche, question de maintenir une avance stable d’une trentaine de secondes sur le peloton principal et les leaders du championnat. Parmi les 11 coureurs, on retrouvait trois porte-couleurs de Spidertech, deux de Cycles Régis et trois autres de Nativo Concept. Pierrick Naud, lui, était seul de son camp.

Au 50e et dernier kilomètre du critérium, Naud a tout donné pour rattraper Keven Lacombe (Spidertech) et Jean-Michel Lachance (Nativo Concept), deux coureurs qui s’étaient détachés du groupe à l’avant.

Naud a profité de son erre d’aller pour croiser seul la ligne d’arrivée et ainsi remporter sa première victoire en carrière aux Mardis de Lachine. Lacombe l’a suivi quelques secondes plus tard pour compléter le doublé amossois, tandis que le Longueuillois Simon Lambert-Lemay (Spidertech) s’est emparé de la 3e marche du podium.

«J’ai tout simplement gardé mon erre d’aller pour les dépasser. Je ne sais pas si Keven m’a laissé une chance en n’accélérant pas à fond, je ne sais pas. Chose certaine, il fallait faire le tout pour tout pour espérer que les gars à l’arrière ne reviennent pas et ça a fonctionné. Je suis très content de cette 1re victoire», a lancé l’Abitibien de 19 ans.

«Avec la pluie, les risques d’accident étaient bien présents. C’était donc plus sécuritaire de rouler à l’avant. Ça a bien tombé, car je voyais que j’avais les jambes pour le faire. Cependant, dans l’échappée, étant seul de mon équipe, il m’a fallu être intelligent et ne pas gaspiller d’énergie dans les nombreuses attaques qui ont été lancées», a-t-il ajouté.

Keven Lacombe n’a pas tari d’éloges à son endroit. «Je tiens à le féliciter pour sa victoire. On voyait qu’il avait de très bonnes jambes ce soir», a-t-il laissé planer.

Malgré les conditions météorologiques, Naud a franchi la ligne d’arrivée en un temps de 1h04m05s pour une vitesse moyenne de 46,8 km/h. Pas de record de parcours, mais le rythme était assez soutenu pour que certains coureurs décident même de ne pas compléter leur dernier tour.

Avec sa victoire, la première de la saison par un coureur non-professionnel, soit dit en passant, Pierrick Naud passe de la 7e à la 4e place au classement général.

Gilbert ne pourra défendre le fort

Détenteur du maillot jaune de leader depuis la toute 1re étape de la saison, le Châteauguois Martin Gilbert (Spidertech) a été totalement absent de la course, tout comme Jean-François Laroche (Cycles Régis), 2e du classement général. Le groupe en échappée a retenu toute l’attention.

Les deux acolytes ont même été à un moment donné dans un petit groupe,  derrière le peloton. Du jamais vu à Lachine!

«Dès que je me lève, tout le peloton réagit. Et dès que je m’assieds, tout le monde ralenti. À un moment donné, c’est difficile de créer quelque chose et Jean-François est toujours à deux pouces de moi. J’ai volontairement ralenti pour voir s’il serait encore dans ma roue. Ce fut le cas», a plaidé Gilbert, sourire en coin.

Ce dernier devra cependant dire adieu à ses espoirs de 5e championnat en carrière. Son équipe Spidertech, dirigée par l’illustre Steve Bauer, enverra 10 de ses hommes (dont Gilbert) pour courir en France et en Belgique durant tout le mois d’août. Gilbert ratera vraisemblablement les trois dernières tranches de la saison (3, 10 et 17 août).

Les Mardis font relâche la semaine prochaine. La 7e étape de la saison sera présentée le 27 juillet prochain. La bourse pour le record du parcours sera alors de 3500 $.

Courses des jeunes, des femmes et des minimes

Le Lachinois Lambert Gatineau (Cycles Régis) a réalisé un autre coup d’éclat en remportant cette 6e étape de la coupe des jeunes. Gatineau l’a emporté devant Shawn Turcotte et Frédéric Cossette. Il accroît ainsi son avance au sommet du classement.

Du côté des femmes, la prolifique Élisabeth Albert (Rocky Mountain) a signé sa 3e victoire en autant de semaines. Catherine Couture et Ariane Patenaude ont constaté les dégâts. Albert conserve donc son maillot jaune.

Guillaume Roussel des Espoirs Laval a poursuivi sa domination de la course des minimes en récoltant sa 4e victoire d’affilée et sa 5e de la saison. Il a devancé au fil d’arrivée Étienne Dubuc et Mathieu Célestin.

Finalement, du côté féminin des minimes, Marianne Aubichon (Myca CC2R) a mis fin à la suprématie de Melyssa Fortin en battant cette dernière au fil d’arrivée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s