Et de deux pour David Veilleux!

Montréal, le mardi 10 août 2010 – Pour la toute première fois de la saison, la course comptant pour l’obtention de la Coupe Pro-Élite Saputo s’est jouée au sprint final, et sur le sec. David Veilleux (Kelly Benefit Strategies) n’en demandait pas tant et en a profité pour signer sa deuxième victoire de la saison aux Mardis Cyclistes de Lachine.

Veilleux, 22 ans, de Québec, a devancé à l’arrivée le nouveau détenteur du maillot jaune  Jean-François Laroche (Cycles Régis), ainsi que Maxime Vives (Powerwatts). Pierrick Naud (Rocky Mountain – CIBC) et Mathieu Roy (Team Spirit Cannondale) ont complété le top 5.

Celui qui avait remporté la 4e tranche de la saison – en échappée celle-là – ne semblait pas trop épuisé à l’issue du critérium, remporté en 60m57s à une vitesse moyenne de 49,2 km/h.

«L’équipe Cycles Régis a vraiment fait un excellent travail pour amener son leader au sprint. Je les ai cependant vus venir et je me suis mis dans une position idéale, soit directement dans la roue de Laroche. J’ai lancé mon attaque au coin du dernier virage et j’ai remonté Laroche jusqu’à quelques mètres de la ligne», a expliqué Veilleux, avant d’embarquer sur la première marche du podium.
Grâce à sa victoire, le cycliste de Québec grimpe au 4e rang du classement général avec 482 points. Mathématiquement, il pourrait toujours espérer remporter le championnat, mais il sera pris à l’extérieur.

«Je suis déçu de ne pas pouvoir être là pour la finale, mais comme je cours pour une équipe professionnelle américaine, j’ai des obligations. Nous partons en Europe pour disputer rien de moins que quatre courses en 10 jours», confie-t-il.

Laroche enfin en jaune
Jean-François Laroche était peut-être déçu d’avoir franchi la ligne d’arrivée en deuxième position, mais il était également soulagé de pouvoir –enfin- enfiler le maillot jaune de leader. Le Magogois d’origine prend les devants du classement avec 746 points, bien installé devant Pierrick Naud et ses 647 points.

«Oui, l’objectif était de gagner, avoue-t-il. La stratégie a été appliquée à merveille. J’ai passé le coin deuxième, mais Veilleux était trop fort. Au moins aujourd’hui, ça a fait du bien d’avoir une course un peu plus normale. Quand Gilbert était là, on était toujours côte à côte et on laissait les échappées partir. On a eu un peu plus de plaisir ce soir!»

Un qui s’est bien amusé lors de cette 9e étape est le Saguenéen David Maltais, coéquipier de Laroche chez Cycles Régis. Maltais a fêté son 21e anniversaire de naissance de belle façon en brisant toutes les échappées qui se dessinaient.

Pierrick Naud de son côté, est allé chercher un maximum de points lors des sprints intermédiaires et plusieurs autres au final avec sa 4e position.

«L’objectif était d’aller chercher le plus de points possible ce soir pour espérer être toujours sur le podium à l’issue de la grande finale. Je ne m’attendais pas à ça en début de saison, confie le jeune coureur prometteur de 19 ans. Il fallait simplement saisir les occasions lorsqu’elles se présentaient et c’est ce qui est arrivé. Jean-François devrait l’emporter, mais j’ai hâte de voir comment ça se passer l’an prochain, surtout que j’ai raté deux étapes en début de saison», laisse-t-il planer.

La 10e étape et grande finale de la saison 2010 des Mardis sera présentée le 17 août prochain. La bourse pour le record du parcours sera alors de 5000 $. On y attend près de 200 coureurs et près de 20 000 spectateurs. Rappelons que les points seront doublés lors de cette finale.

Courses des jeunes, des femmes et des minimes

Yohan Patry a été sensationnel mardi soir en remportant en solitaire la course des jeunes Lait’s Go. Patry (Cycles Régis) avait le sourire fendu jusqu’aux oreilles en croisant la ligne d’arrivée. Plusieurs secondes plus tard, son coéquipier Lambert Gatineau, de Lachine, terminait au 2e rang. Les deux acolytes dominent le cumulatif, dans l’ordre inverse.

Du côté des femmes, c’est Catherine Couture, championne 2008 de la Coupe Shape, qui est allée chercher la victoire. Couture (Specialized Mazda Samson) a devancé sa rivale et première du classement général, Élisabeth Albert (Rocky Mountain CIBC)

Chez les minimes, l’ouragan Guillaume Roussel a continué sa progression en terres lachinoises. Roussel (Espoirs Laval) est allé chercher une septième victoire en neuf courses cette saison.

Finalement, Audrey-Anne Blais l’a emporté du côté des minimes femmes. Blais (Espoirs Laval) a franchi la ligne devant sa rivale Mélyssa Fortin (Vélo-Club Longueuil), qui demeure cependant aisément en tête au cumulatif.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s