Des forces équilibrées au sein des équipes.

Des forces équilibrées au sein des équipes.

Lachine, jeudi le 5 mai 2011-  Si Jean-François Laroche, le triple champion des Mardis Cyclistes présenté par Saputo dans l’arondissement Lachine, planifie l’obtention d’un 4e titre en 2011, le reste du peloton ne le voit pas du même oeil. Jean-François Laroche qui a représenté le Canada en Europe avec la formation national devra sortir un grand coup pour continuer son ascension dans l’histoire des Mardis Cyclistes à ce XXXIVe championnat.

Martin Gilbert, Joseph "Tino" Rossi et Jean-Francois Laroche

« J’imagine que finir deuxième te donne le goût de monter d’une place sur le podium! Pour les autres coureurs de l’équipe, si Mathieu Roy est désigné comme leader aux Mardis Cyclistes, les autres vont travailler pour lui. Il est certain que Mathieu et l’équipe Gaspésien seront présent à Lachine cette saison pour tenter de faire remporter le championnat 2011 à Mathieu qui a gravit la deuxième place du classement général presque sans aide la saison dernière. En 2011, avec 6 coéquipiers, il sera mieux entouré. » Exprime le Directeur sportif de l’équipe le Gaspésien, M Stéphane Tremblay.

Erik Lyman propriétaire associé de Team Spirit avec Benjamin Martel (Champion de la coupe du Maire 2010 présenté dans le cadre de la grande finale des Mardis Cyclistes), le voit sous un autre oeil. Selon Lyman, Le Champion 2010 des Mardis Cyclistes, Jean-François Laroche doit s’attendre à une année forte en succès qui devrait se solder par sa victoire aux Mardis Cyclistes Saputo 2011. »En effet, compte tenu de son expérience, du fait que  les forces semblent être très équilibrées au sein des équipes Élites québécoises de premier plan, je ne vois personne en mesure de détrôner Jean-François Laroche. Cela dit, je m’attends à des courses ouvertes et beaucoup d’échappées, ce qui, inévitablement, mettra de la pression sur Laroche et son équipe. » affirme Lyman. « Notre objectif en 2011 est d’obtenir des succès sur les étapes des Mardis Cyclistes Saputo, et peut-être aussi au classement général. Évidemment, il ne faut pas tomber dans le piège de vouloir revivre les mêmes succès qu’en 2010. » Conclut-il.

De l’autre coté de l’antlantique sur le vieux continent, les Mardis Cyclistes font parties  des pensées des cyclistes québécois qui sont à parfaire leur apprentissage et connaître un tournant dans leurs carrières. Pierre-Etienne Boivin qui nous a démontré ses capacité de sprinteur dans le championnat 2010 s’intéresse au championnat 2011 des Mardis Cyclistes. « En faisant des courses de haut niveau en Europe on apprend à être patient. Il faut attendre les bons coups et ne pas suivre tout les coups en pensant que ça peut etre le bon. Il faut bien lire la course. Je pense que c’est un aspect qui peut être utile aux Mardis Cyclistes puisque comme on le sait l’an dernier plusieurs étapes du championnat ce sont terminées en échappé. » nous confit Boivin, porte couleur de l’équipe de France, Amicale Cycluste de Thann en 2011.

Quand il est questioné sur les possibilités de Jean-François Laroche, il croit beaucoup plus en la jeunesse qui est sur le circuit. « Je pense que, comme à toute les années il va y avoir beaucoup de compétition et que certains jeunes vont lui pousser dans le dos. Je penses à des gars comme Pierrick Naud, qui sera un favoris pour le prochain championnat, avec la saison qu’il a eu l’an dernier je ne serais pas surpris qu’il donne du fils à retorde à Jean-François. Sinon, je crois que Team spirit aura aussi sa place dans les têtes d’affiches des mardis cette saison, c’est en famille que les gars se présenterons pratiquement à chaque mardis pour tenter d’aller chercher des points au classement général. » affirme t-il.

Jean-Michel Lachance, membre de l’équipe Canadienne sur piste et porte couleur de l’équipe sur route de France, AMC Bisontin en division nationale 2, est convaincu dans ses propos « Je pense que la compétition viendra des équipes québécoise comme le Gaspésien avec Mathieu Roy, 2eme en 2010. » Pour ce qui est de prendre de l’expérience en sol étrangé, il est positif vis-à-vis cette phase du développement d’un athlète « En Europe les routes sont très étroites et il ne faut pas avoir peur de frotter. Les Mardis Cyclistes sont certes très rapide, mais la chaussée et le parcours étant optimisé et unique, il est beaucoup plus facile de se positionner et il y a moyen de prendre les courbes sans freiner, la compétition est aussi féroce des deux côtés de l’Atlantique. »

Dans à peine un mois, les athlètes cesseront les discussions pour ainsi concrétiser les paroles en actions. Le fébrilité sera du départ de la première étape le mardi 7 juin 2011 pour l’ouverture du XXXIVe Championnat des Mardis Cyclistes présenté sur la 10e avenue dans l’arondissement Lachine à partir de 17h15.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s