Les fils se touchent déjà

J.-F. Laroche et Martin Gilbert promettent encore d'être sous les feux de la rampe.

J.-F. Laroche et Martin Gilbert promettent encore d'être sous les feux de la rampe.

Montréal, le vendredi 3 juin 2011 – La première course de la saison des Mardis Cyclistes n’est présentée que le 7 juin, mais déjà, les protagonistes à la victoire se lancent des flèches.

Le champion en titre Jean-François Laroche (Fantino Mondello – Cycle Régis), et son éternel rival Martin Gilbert (équipe professionnelle Spidertech) ont eu l’occasion de prendre un premier bain de foule lors du lancement de la 34e édition des Mardis.

La saison dernière, l’équipe de Martin Gilbert avait remporté plusieurs courses de façon spectaculaire. Au cumulatif, ils avaient cependant dû s’avouer vaincus face à Jean-François Laroche et sa bande de coureurs non professionnels (voir tableau cumulatif ou la section Résultats).

En 2011, les membres de la formation Spidertech devront redoubler d’ardeur. L’équipe dirigée par Steve Bauer a obtenu une licence de course de type pro continentale de la part de l’Union cycliste internationale (UCI). Ainsi, leur participation à des courses de sanction moindre, comme les Mardis, sera restreinte.

« Même si les gars participent à des grosses courses en Europe avec les meilleurs du monde, ça nous fait toujours plaisir de revenir aux Mardis. Le règlement fait en sorte qu’on ne pourra cette année que trois coureurs à la fois à Lachine. Tout le monde veut aller aux Mardis, alors je suppose qu’il va falloir tirer au sort pour savoir qui pourra y aller. Chose certaine, je n’aurai pas besoin de tirer au sort pour participer à la 1re étape », a tranché Gilbert, quadruple champion de la coupe Pro-Élite Saputo (2001, 2002, 2004 et 2009).

Ce règlement aurait normalement dû plaire à Jean-François Laroche. Ce dernier était plutôt déçu de la tournure des événements, car la sensation de remporter un championnat face à une équipe cycliste professionnelle a été bien spéciale la saison dernière.

« Quand les gars de Spidertech sont à la ligne de départ, on est excité et on a hâte au départ, ça nous motive énormément. C’est dommage qu’ils ne puissent pas avoir plus de trois coureurs à chaque course, parce que lorsqu’on réussit à les battre, et ça arrive souvent, c’est une sensation incroyable », a lancé Laroche en regardant son adversaire.

Lorsqu’il prendra le départ de la 1re étape le mardi 7 juin, à 19 h, au parc LaSalle de l’arrondissement Lachine, le champion en titre aura des jambes bien reposées.

« Je n’ai pas vraiment eu la chance de rouler énormément jusqu’à maintenant, peut-être 800 km. Je serai donc frais et dispo… À défaut d’avoir une équipe de jeunes, je pourrai compter sur des coéquipiers expérimentés et dédiés à la tâche. Comme il s’agit d’une course technique, ce sera un avantage certain pour nous », estime le triple champion de l’événement (2007, 2008 et 2010).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s