Gilbert règne et s’empare du jaune!

Gilbert (à droite) a devancé Gauthier (à gauche) au final (Robert Wilson - Mardis Cyclistes)

Martin Gilbert (à droite) a devancé Simon-Pierre Gauthier au final (Photos : Robert Wilson - Mardis Cyclistes)

Montréal, le mardi 14 juin 2011 – Deuxième la semaine dernière, Martin Gilbert (Spidertech) avait le couteau entre les dents. L’olympien et cycliste professionnel a signé une grande victoire lors de la deuxième étape de la saison des Mardis Cyclistes, et s’est ainsi emparé du maillot jaune de leader.

Le meneur de la formation Spidertech a franchi les 50 km de la course en un temps de 1 heure 2 minutes et 38 secondes, pour une vitesse moyenne de 47,8 km/h.

Un jeune loup de seulement 18 ans, Simon-Pierre Gauthier (Espoirs Quilicot) a croisé la ligne en deuxième place, à peine quelques pouces derrière le vainqueur. Il a fallu attendre près de 20 secondes pour voir le peloton franchir l’arrivée. Jean-François Laroche (Fantino Mondello – Cycles Régis) a grimpé sur la troisième marche du podium, battant de peu David Veilleux (Europcar), champion canadien du critérium.

Les trois partenaires d'échappée (Robert Wilson - Mardis Cyclistes)

Les trois partenaires d'échappée.

C’est au 17e tour que la course s’est jouée. Martin Gilbert et son coéquipier Keven Lacombe, deux des meilleurs sprinters de la planète, ont lancé une attaque fatidique.

Le jeune Gauthier a flairé le tout, et s’est accroché à leurs roues. Les trois fuyards ont rapidement pris une vingtaine de secondes au peloton. En fin de course, cette avance a culminé à 32 secondes.

« Keven et moi on s’est regardés, et on a décidé d’y aller. On a poussé fort dès le début pour essayer de creuser l’écart le plus possible, et ça a fonctionné. Simon-Pierre a fait du bon travail, il a pris des relais solides. Il a été très allumé lorsqu’on a décollé », a confié Gilbert, très heureux de sa première victoire du calendrier.

Le peloton de 95 coureurs n’a jamais été en mesure de rejoindre le trio en échappée, malgré la présence de la formation de Laroche, champion en titre des Mardis, et de David Veilleux, un coureur plus qu’aguerri.

Laroche termine 3e, Veilleux 4e. (Robert Wilson - Mardis Cyclistes)

Laroche termine 3e, Veilleux 4e.

« Je savais que Lacombe et Gilbert préparaient quelque chose après le sprint, alors je me suis tenu prêt. Le contre-la-montre est ma spécialité, alors un rythme soutenu et rapide comme nous avions ce soir, c’était bon pour moi. C’était quand même très difficile de tenir le fort avec des gars aussi bons. J’avais la sensation d’être un junior qui fait le saut dans la Ligue nationale », a expliqué le jeune espoir de Boisbriand.

Keven Lacombe a poussé fort lors des trois derniers tours, question de s’assurer que l’échappée irait jusqu’au bout, chose qui a été faite. Lacombe a toutefois été exclu des points pour cette raison.

« Ça aurait été bien de mettre deux gars sur le podium, mais ce qu’on visait, c’est la victoire », a expliqué Gilbert.

Autres catégories

Un peu plus tôt dans la soirée, Hendrik Pineda (Sprint 2000) a remporté de façon convaincante la course des jeunes. Olivier Miclette (VC Longueuil), troisième, s’empare toutefois du jaune. Chez les femmes, Véronique Drapeau-Zgoralski (Juvederm Specialized) a signé une deuxième victoire de suite aux Mardis.

Du côté des minimes, Édouard Laparé-Morin (Espoirs Laval) et Melyssa Fortin (VC Longueuil) ont également signé un deuxième gain en autant de semaines. Ils accentuent tous leur avance au classement général.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s