Boivin, de retour dans le feu de l’action

Guillaume Boivin, lors de l'épreuve du 14 juin (Robert Wilson)

Le jeudi 4 août 2011 – Le recordman des Mardis Cyclistes, Guillaume Boivin, est de retour sur selle après une longue absence due à une blessure. Détenteur du record de vitesse de 58 minutes et 52 secondes (pour une vitesse moyenne de 50,9 km/h), Boivin nous entretient via son blogue sur ce retour sur les courses européennes.

Très heureux de retrouver mon équipe

Enfin! Je suis de retour à la compétition. J’ai rejoins mon équipe Spidertech C10 en Europe jeudi dernier et j’ai fait Dimanche, ma première course de l’année, et ce, au Sparkassen Giro en Allemagne. L’année dernière à cette classique, j’étais monté sur la deuxième marche du podium devant André Greipel.

J’avais de bonnes sensations dans les jambes. Ça s’est joué encore une fois au sprint final. J’étais bien satisfait de ma performance du jour après autant de mois d’absence de la compétition. J’ai terminé avec le même temps que le gagnant. Je n’ai pas été en mesure de me placer correctement pour faire le sprint de la victoire. Les bons réflexes vont me revenir au cours des prochaines semaines.

Il faut bien dire que j’ai trouvé ma période d’absence très longue et ennuyante. J’ai consacré tout mon temps à me remettre en bonne condition. Des mois et des mois de réadaptation et d’entraînement m’ont permis d’éliminer complète mes inflammations accumulées aux jambes et particulièrement aux genoux. Je dois avouer que j’ai appris énormément sur moi-même. Je peux vous assurer que j’ai appris à mieux me préparer physiquement pour entamer les compétitions en limitant les risques de blessures. C’était probablement un passage obligé pour moi dans l’apprentissage du métier en qualité de professionnel.

Avec tout cela, j’ai quand même raté plus de la moitié de la saison. Je me console en me disant qu’il reste à livrer de belles courses au mois d’août ici en Europe avec mon équipe Spidertech C10. Je planifie également de prendre part avec l’équipe Nationale du Canada au Tour de l’Avenir pour les moins de 23 ans en France. Le Tour de l’Avenir est en quelque sorte un Tour de France pour les jeunes de ma catégorie. Pour cette raison, je ne serai de l’équipe Spidertech 10 qui participera aux courses du Pro Tour à Montréal et à Québec en septembre prochain. J’ai eu l’honneur d’y participer l’année dernière et ce fût une superbe expérience. Cette année, je vais me consacrer entièrement à ma préparation pour les Championnats du monde U23 qui auront lieu au Danemark le vendredi 23 septembre.

Je n’ai pas donné grand signe de vie au cours des derniers mois… vous m’en excuserai. Ma priorité était de revenir à la compétition et ce fût beaucoup long que je ne le croyais. C’est avec grand bonheur que je retrouve mes coéquipiers de Spidertech C10.

Au cours des prochains jours, nous participerons à plusieurs compétitions:

Le Tour de l’Ain aura lieu du mardi 9 au samedi 13 août. Le Tour de l’Ain – la route du Progrès est une course professionnelle Internationale, inscrite au calendrier de l’UCI Europe Tour qui se déroule chaque été, deux semaines seulement après l’arrivée du Tour de France. L’épreuve propose aux coureurs, une alternance d’étapes de plaine, de moyenne montagne et de contre-la-montre à travers les différents secteurs du département de l’Ain (Bresse, Dombes, Bugey, Pays de Gex). Depuis 2010, 5 jours sont au programme de l’épreuve.

Nous joindrons ensuite le peloton du 44ème Tour du Limousin du 16 au 19 août, avec un départ au Champ de Juillet, comme c’est la tradition depuis de très nombreuses années. Cette 1ère étape sera, comme de coutume, la moins longue des 4. 165,9 km de course et 3 sprints. Les cyclistes s’affronteront notamment à Peyrat-le-Château (km 49). Le peloton entrera ensuite en Creuse où se durcira la course. Les coureurs passeront par Bourganeuf et Masbaraud-Mérignat (Patrie de Raymond POULIDOR) et c’est après Saint Vaury qu’ils devront se frotter au fameux Col du Maupuy (MG 1 – km 128 – 6,58 %). Le peloton passera ensuite en Forêt de Chabrières et la dernière côte (St Christophe – MG 3 – km 142 – 4%) sera un passage stratégique dans le cadre d’une victoire d’étape.

Nous poursuivrons notre route vers la Classique de l’Indre qui aura lieu le dimanche 21 août. L’épreuve comptant pour la coupe de France attirera un peloton aussi nombreux que talentueux.

Nous continuerons notre voyage en Belgique pour participer au 76ème G.P. Zottegem. Mon coéquipier Kevin Lacombe à remporté la 4ème position de cette classique l’année dernière. Nous avons bien l’intention de relever encore une fois le défi de cette grande classique dans l’histoire du cyclisme.

Nous compléterons notre mini-tournée en sol Belge en prenant le départ de courses d’un jour, celles d’Overijse et de Schaal Sels.

En préparation pour notre compétition de la semaine prochaine, nous nous sommes arrêtés à Chambéry en Savoie, France, sur un site tout à fait enchanteur.

Pour lire l’intégrale, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s