Agreda Rojas triomphe, Laroche savoure

Jean-François Laroche termine l'année avec deux victoires et un championnat (Photos Robert Wilson)

Montréal, le mardi 16 août 2011 – Le Péruvien Miguel Agreda Rojas (Garneau) a remporté de façon spectaculaire la 10e étape et grande finale de la saison des Mardis Cyclistes de Lachine.

Devant maintes personnalités politiques et sportives, l’athlète de 34 ans a devancé de quelques longueurs les autres protagonistes et a ainsi mis la main sur la coupe de l’arrondissement Lachine, remise au vainqueur de la grande finale.

Le jeune Pierre-Étienne Boivin (Amical Cycliste Thann) et le vénérable Jean-François Laroche (Fantino Mondello – Cycles Régis) ont complété le podium.

Dès le début de la course, la formation Garneau, avec une dizaine de coureurs en lice, n’avait qu’une idée en tête, soit celle de battre le record de piste et repartir avec 10 000 $ en poche. Vers la mi-course, ceux-ci ont cependant dû changer de stratégie, voyant que le train n’était pas assez rapide.

«On a décidé d’y aller avec le plan B, soit de garder ses énergies à l’arrière du peloton puis de remonter à l’avant pour le final. La stratégie a magnifiquement fonctionné grâce à un travail d’équipe impeccable, comme nous avons fait tout au long de la saison. Nous étions vidés suite à la course Montréal-Québec de dimanche, alors c’est formidable de l’emporter ce soir», a exprimé le Péruvien, qui signait sa deuxième victoire aux Mardis en 2011.

Pas moins de 109 coureurs ont pris le départ de cette ultime épreuve de la saison, remportée en un temps de 1 heure et 51 secondes, pour une vitesse moyenne de 49,3 km/h.

Laroche savoure un quatrième championnat

Miguel Agreda Rojas cumule deux victoires en 2011.

Le Montréalais Jean-François Laroche a amassé suffisamment de points pour assurer ses arrières. Son podium lors de cette 10e étape lui permet de savourer un quatrième championnat en cinq ans aux Mardis Cyclistes. Il rejoint du même coup Martin Gilbert (4) et s’approche de la récolte du monarque Yannick Cojan (6).

«C’est sûr que c’est plaisant de rejoindre Martin avec quatre championnats!», a-t-il lancé avec un large sourire, quelques minutes avant de sabrer le champagne.

En fin de course, plusieurs ont toutefois cru que son championnat était perdu alors que plusieurs coureurs, dont Mathieu Roy (Gaspésien) et Dominic Chalifoux (Trek), deux protagonistes au classement final, se sont détachés du peloton. Heureusement pour Laroche, ses coéquipiers de chez Fantino Mondello ont réagi, et l’échappée a été rejointe.

«On est plus vite sur le piton qu’en début de saison! C’est très satisfaisant de remporter le championnat à nouveau, mais ce n’était pas le plus difficile à aller chercher. J’ai déjà plus bavé face aux Martin Gilbert, Guillaume Boivin et Hugo Houle», a-t-il indiqué.

Mathieu Roy termine au deuxième rang de ce championnat, tandis que Dominic Chalifoux complète le podium. Erik Lyman et Benjamin Martel (Team Spirit) profitent d’une fin de saison du tonnerre pour s’emparer des places d’honneur.

Chalifoux remporte également le maillot du meilleur maître (30 ans +), tandis que Félix Côté-Bouvette (Prud’Homme IGA) est sacré meilleur junior de la saison. Hugues Lapointe (Nativo Devinci) est déclaré l’athlète le plus combatif.

Turcotte, Albert, Laparé-Morin et Fortin célèbrent

Du côté de la relève, les courses ont été tout aussi excitantes. Chez les jeunes, Olivier Brisebois (Cycles Bernard Hynault) a remporté l’étape finale, mais a dû céder le championnat à son rival Shawn Turcotte (Prud’Homme IGA), qui a gardé le jaune pratiquement tout l’été.

Chez les femmes, Elisabeth Albert (Rocky Mountain) a terminé on ne peut plus en beauté, en mettant la main sur la victoire d’étape et un deuxième championnat consécutif. La multiple médaillée olympique Caroline Brunet a été victime d’une chute sévère et a dû prendre le chemin de l’hôpital.

Du côté des minimes hommes, Charles Côté (VC Longueuil) l’a emporté et termine finalement à seulement quatre petits points de la première place du cumulatif, remportée par Édouard Laparé-Morin (Espoirs Laval).

Finalement, Melyssa Fortin (VC Longueuil) a terminé au deuxième rang derrière Keltie Campbell (Cuisses d’Or) chez les minimes femmes. Fortin l’emporte toutefois facilement au cumulatif et savoure le championnat de cette catégorie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s