Pas de record à prévoir lors de la 7e étape

Montréal, le lundi 16 juillet 2012 – Plusieurs ont cru que le record du circuit des Mardis cyclistes Jean Coutu de Lachine allait tomber la semaine dernière. L’opération n’a peut-être pas été couronnée de succès, mais les athlètes auront tout de même enregistré le troisième meilleur temps de l’histoire, grâce à une vitesse moyenne de 49,5 km/h.

Le recordman Guillaume Boivin (50,9 km/h), ainsi que ses coéquipiers Hugo Houle, Martin Gilbert, François Parisien et Simon Lambert-Lemay, membres de la formation professionnelle continentale SpiderTech s’étaient donnés rendez-vous afin d’établir une nouvelle marque. Ils étaient pour l’occasion accompagnés de David Veilleux, ce même coureur qui est passé bien près de participer au Tour de France au sein de l’équipe Europcar.

À moins d’une surprise de taille, les chances que le record soit battu et qu’un coureur mette la main sur la bourse de 13 500 $ qui s’y rattache sont bien minces. Les conditions météorologiques compliqueront la tâche des coureurs alors que la pluie pourrait être de la partie lors de la septième étape du calendrier, présentée ce mardi 17 juillet à 19h.

Le promoteur de la course, Tino Rossi, espère que la sixième étape servira de leçon aux athlètes. Il estime que les coureurs professionnels, qui ont dicté le rythme, ont mal géré leurs efforts durant l’épreuve longue de 50 km.

«Les meneurs ont commis une grave erreur. En partant trop rapidement, ils sont se privés de l’aide du peloton, qui n’a jamais été en mesure de s’ajuster. Les prétendants ont donc dû accomplir toute la besogne seuls, jusqu’à ce qu’ils n’en soient plus capables», a déploré M. Rossi.

Courses les plus rapides de 1978 à 2012

  1. Guillaume Boivin (2009) – 58m52s – 50,9 km/h
  2. Dominique Rollin (2005) – 59m54s – 50,0 km/h
  3. J.-F. Laroche (2012) – 1h00m32s – 49,5 km/h

L’actuel détenteur du record, Guillaume Boivin, a pour sa part avoué que la préparation n’avait pas été adéquate. «Le record du parcours, c’est quelque chose qui se prépare d’avance, et non pas sur un coup de tête. C’est un enjeu assez intéressant (la bourse)», a-t-il admis.

Vainqueur des deux dernières étapes, Jean-François Laroche (Fantino Mondello) portera le maillot jaune Jean Coutu de leader au départ de la 7e tranche. Jean-Samuel Deshaies (Ekoï-Gaspésien) enfilera pour sa part le maillot rouge Specialized, en vertu de sa glissade au deuxième rang du cumulatif.

Rappelons que le 24 juillet, les Mardis cyclistes feront relâche. Les dernière épreuves de la saison seront présentées les 31 juillet (8e étape), 6 août (9e étape) et 13 août (grande finale).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s