L’action reprend mardi soir à Lachine

Montréal, le lundi 30 juillet 2012 – Après une pause d’une semaine, les meilleurs cyclistes élites québécois se retrouveront mardi soir à Montréal (arrondissement Lachine) afin de disputer la 8e étape de la 35e saison des Mardis cyclistes.

Plusieurs athlètes ont participé lors de la dernière fin de semaine au Tour de Québec, remporté dimanche par Hugo Houle de la formation SpiderTech. Celui-ci avait gagné, on se le rappelle, la première étape des Mardis, disputée le 5 juin.

La saison des Mardis tire à sa fin alors que seulement trois critériums, dont celui de ce soir (mardi), sont à disputer. Si certains prétendants se retrouvent exactement où ils l’auraient souhaité, d’autres n’ont pas su capitaliser lors des sept premières épreuves. L’occasion sera belle de se racheter.

Jean-François Laroche (Fantino Mondello) amorcera le dernier droit du calendrier avec le maillot jaune Jean Coutu de leader sur les épaules. L’athlète de 32 ans n’est pas né de la dernière pluie, lui qui a notamment été champion du Tour de la Porte en 2005 (France).

Avec 661 points en banque, Laroche ne détient qu’une mince avance de 89 points sur son plus proche poursuivant, le jeune Jean-Samuel Deshaies (Ekoï-Gaspésien). L’athlète de 20 ans arborera de son côté le maillot rouge Specialized du deuxième au classement général lors de la 8e étape. «Le championnat des Mardis est un championnat qui se gagne en amassant des points lors des dix étapes», martèle le jeune loup depuis le début de l’été.

La bataille pour la troisième position est de tous les instants alors que l’athlète le plus combatif de la saison jusqu’à maintenant, Hugues Lapointe (Cycle Néron), n’a que deux maigres points d’avance sur la surprise de cette saison 2012, l’Ontarien Stephen Keeping (Steven Racing). Lapointe portera mardi soir le maillot vert Desjardins Provost du troisième au cumulatif.

«Je n’ai pas une grosse équipe pour m’aider, mais je suis tout de même passé bien près de la victoire à quelques reprises. Je dois continuer dans la même veine et accumuler des points lors de tous les sprints», soutient Lapointe.

De son côté, Laroche est confiant, après avoir signé trois victoires consécutives avant la pause de la semaine dernière. «L’objectif est d’en gagner six de suite», a-t-il lancé le 17 juillet en célébrant son troisième gain. Cela représenterait un nouveau record.

Par ailleurs, plusieurs échappées et sprints de peloton spectaculaires ont marqué les courses jusqu’à maintenant. Le promoteur Tino Rossi s’attend à de nouvelles étincelles lors des huitième(31 juillet) neuvième (7 août) et dernière (14 août) étapes du calendrier.

«Les amateurs ont vraiment été choyés car ils ont eu droit à tout un amalgame d’échappées, de surprises, de rebondissements et de sprints endiablés. Depuis quelques années, le niveau d’habileté des coureurs a vraiment augmenté», soutient M. Rossi.

Les conditions météorologiques s’annoncent favorables à l’établissement d’un nouveau record de piste mardi soir. L’athlète qui réussira à franchir les 50 km du critérium à une vitesse moyenne supérieure à 50,9 km/h mettra la main sur une bourse de 14 000 $, la plus importante de l’histoire.

Plusieurs milliers de spectateurs sont attendus pour cette huitième étape de la saison. Le coup de départ de la course Pro-Élite Jean Coutu est donné à 19h. L’admission est gratuite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s