L’équipe Vélo Sélect veut faire mieux aux Mardis cyclistes de Lachine

IMG_4181Le lundi 20 juillet 2015– Le président de l’équipe Vélo Sélect, Czeslaw Lukaszewicz, surnommé «Luka», est heureux de la pause accordée aux athlètes entre les sixième et septième étapes des Mardis cyclistes de Lachine, pause qui aura lieu ce mardi 21 juillet.

Il sait que ses cyclistes peuvent faire mieux d’ici la fin de la saison.

Selon lui, ces jours de congé vont aider son équipe à modifier sa stratégie. S’il estime que des aspects peuvent être améliorés en vue des quatre courses finales, il a tout de même pris le temps d’indiquer qu’il était ravi de voir son ancien protégé, Benjamin Martel, monter sur la troisième marche du podium lors de la plus récente épreuve (14 juillet).

Lors de la sixième étape, Martel a tout juste été devancé par le professionnel réputé Guillaume Boivin (Optum/Kelly) et par Jean-Michel Lachance (Indépendant-RP).

«Benjamin (Martel) a couru avec nous depuis le depuis de cette édition des Mardis Cyclistes, mais d’un commun accord, nous avons accepté de le libérer pour qu’il puisse performer avec une autre organisation, a expliqué le Polonais d’origine. Nous pensions que c’était la meilleure façon pour lui de progresser. »

La performance n’a donc pas été attribuée à la formation Vélo Sélect.

Mouvements de personnel

Il faut dire que ce n’est pas une édition facile pour les représentants du magasin de vélo installé à Châteauguay. Mathieu Jeannes, qui était leur sprinteur, a signé un contrat professionnel avec une équipe américaine pour laquelle il court actuellement en Chine. En plus du Breton, le Québécois Étienne Moreau, qui portait les couleurs de Vélo Sélect, a dû se désister pour des raisons personnelles.

«Les départs de Jeannes et Moreau nous font mal. Ils étaient de gros noms pour notre équipe, a confié Lukaszewicz, une figure bien connue du cyclisme au Québec. C’est pourquoi nous éprouvons des difficultés à réaliser des podiums, car aucun de nos cyclistes actuels n’est un sprinteur.»

Avec la pause bien méritée pour les athlètes, Lukaszewicz compte en profiter pour continuer de motiver sa troupe tout en réalisant les objectifs fixés par l’équipe.

«Ces journées de congé vont nous aider à nous préparer en vue des échappées des prochaines courses.  Pour ce qui est de nos buts, nous voulons prouver que nos troupes sont de calibre, c’est pourquoi nous voulons recruter des coureurs et obtenir de nouvelles commandites pour l’an prochain», a conclu l’homme âgé de 51 ans, jadis deuxième au monde avec ses coéquipiers en Pologne.

La septième épreuve aura lieu le mardi 28 juillet prochain, toujours dans le quadrilatère du parc LaSalle de Lachine. Les courses sont gratuites pour tous.

Amélie Delobel, Les Mardis cyclistes de Lachine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s