«Lowndes est l’homme à battre», selon Simon Lambert-Lemay

IMG_4035

Le vendredi 14 août 2015 – «La semaine dernière, dans le tout dernier virage, Jason (Lowndes) et moi, nous étions côte à côte. Dans le droit, il a sprinté et a gagné alors que j’ai fini… huitième! Je suis réaliste : Lowndes est très, très fort. Il est l’homme à battre pour la grande finale de mardi prochain.»

C’est Simon Lambert-Lemay de Powerwatts qui parle ainsi. Celui-là même qui est double champion en titre de la série et qui porte toujours le maillot jaune de meneur. Mais, son avance a fondu comme neige au soleil et elle n’est plus que de 46 points sur l’Australien de l’équipe Garneau-Québecor qui vient de mériter les honneurs lors des deux dernières épreuves.

«46 points, ce n’est rien, soutient Lambert-Lemay, surtout pour la finale puisque tous les points accordés pour les sprints et les passages sont multipliés par deux. Alors, notre stratégie à François (Parisien) et moi ne sera pas très compliquée : on devra surveiller Lowndes pour qu’il n’accumule pas plus de points que moi, être à la fois sur la défensive et à l’attaque.»

Le Montréalais de 25 ans a œuvré par le passé sur la scène internationale. Reconnu pour son grand calme, il contrôlait très bien sa fébrilité. Sauf que cette fois, il l’avoue, il ressent un certain stress. Du stress chez Simon Lambert-Lemay?

«Parce que gagne ou perd mardi prochain, troisième championnat consécutif ou pas, ce sera ma dernière participation aux Mardis. Je prends ma retraite.»

Quelle nouvelle!

Lambert-Lemay, peu importe le dénouement final, pourra dire mission accomplie. Et il tirera sa révérence alors qu’il se maintenait encore au sein de l’élite.

L’Australien aime Lachine

Lowndes affirme de son côté que le meilleur mérite de l’emporter mardi prochain, en  s’empressant d’ajouter : «Mais, je serais déçu si je ne gagnais pas.»

Questionné à savoir s’il était trop fort pour le reste du peloton, il s’est montré modeste.

«J’ai beaucoup de plaisir à courir aux Mardis. J’aime l’ambiance. En plus, les critériums sont mes courses préférées! Alors mon objectif sera de bien pédaler pour compléter la série en beauté.»

Dans les autres catégories en vedette à Lachine, il y a les Cadets, où Antoine Dalterio (Espoirs Laval/Primeau Vélo) est deuxième au général derrière François Girard (CCB Ultime Vélo) qui domine par près de 200 points .

«Je viens de vivre ma première année chez les Cadets et je suis fier de moi. Je me suis aperçu que je peux livrer compétition aux vétérans de la catégorie.»

Un partenaire/commanditaire impressionné

Jean-François Néron, co propriétaire de Cycle Néron, a passé sa vie dans le monde du vélo. N’empêche, il a été ébloui à chacune de ses présences en qualité de partenaire/commanditaire.

«Certains coureurs étaient de jeunes loups à l’époque. Ils avaient soif de compétition. Ils sont encore là cinq ou 10 ans plus tard et ils ont encore aussi soif. Ça m’impressionnera toujours.»

Le public est invité à participer au concours d’affiches et à l’épluchette de blé d’Inde qui auront lieu lors des festivités entourant la finale.

Les premières épreuves débuteront à compter de 17h30 dans le quadrilatère du parc LaSalle de Lachine. Un total de 24 000$ est à l’enjeu pour l’ensemble des catégories.

Mardis cyclistes Tino donne signal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s