Laroche frôle la perfection et s’empare du maillot jaune

imageLe mardi 12 juillet – Jean-François Laroche, Cycles Régis, a frôlé la perfection à la sixième étape des Mardis cycliste de Lachine, ce qui lui a permis de s’emparer du maillot jaune de leader.

Bien appuyé par ses coéquipiers tout au long de la soirée, Laroche a remporté l’épreuve en 1h 2 min 3 sec et il ne s’est pas privé de lâcher un cri de satisfaction et de lever le poing en traversant la ligne d’arrivée.

Au dernier virage, le quintuple vainqueur des Mardis cyclistes s’est mis dans la roue de son coéquipier Charles-André Bilodeau qui l’a tiré jusqu’au fil d’arrivée où Laroche a devancé Hendrik Pineda, Transports Lacombe/Devin.

Bilodeau a terminé à une belle troisième place bien méritée après son beau travail d’équipe.

Pineda est justement celui qui a empêché Laroche de connaître une soirée parfaite.

Le cycliste de la formation Cycles Régis a remporté tous les sprints intermédiaires, sauf le troisième quand il a terminé deuxième derrière Pineda, ce qui lui a permis d’accumuler 154 points sur une possibilité de 155.

« C’était le but d’amasser le plus de points possible, a mentionné Laroche. En tant qu’équipe, nous avons accumulé une orgie de points. Tout s’est déroulé comme prévu. Les gars ont chassé ceux qui voulaient s’échapper pendant que je conservais mes énergies. Et dans les sprints, ils me tiraient avant de se tasser et de me laisser le chemin libre. Les gars ont fait un boulot fantastique pour moi. »

La formation Cycles Régis avait établi leur plan pendant toute la semaine, en plus de compter sur la présence du triple vainqueur des Mardis cyclistes, Sébastien Moquin, dans leurs rangs.

Laroche ne pouvait demander mieux.

« Jean-François m’avait déjà aidé, c’était donc à mon tour de lui rendre la politesse, a déclaré Moquin qui a enlevé les titres en 2003, 2005 et 2006. Notre but était de demeurer regroupés et de lancer J.-F. à la fin. On a eu bien du fun. »
La performance de Laroche lui a permis de s’emparer du maillot jaune, lui qui totalise maintenant 529 points.

Olivier Brisebois, Garneau-Québecor, absent à la sixième étape, est deuxième avec 415 points, sept points devant Pineda (408).
Laroche ne pouvait choisir meilleure soirée, car il a excellé devant le propriétaire du club, Louis-Yves Cloutier, qui lui a sauté au cou à son arrivée.

Belle présence néo-zélandaise

Pour ce qui est des jeunes juniors Néo-Zélandais, invités par Tino Rossi, le fait d’avoir à combattre un décalage horaire de 16 heures, n’a rien enlevé à leur fougue. Arrivés lundi matin, ils ont démontré qu’ils avaient de bonnes jambes.

On les a souvent vus devant le peloton de 133 cyclistes, trop souvent au goût de leur directeur technique.

À l’avant-dernier tour, trois des quatre premiers cyclistes devant le peloton portaient d’ailleurs le maillot « All Blacks ».

« Fantastique, incroyable, quelle course », a lancé Bradley Leitch.
« Extraordinaire, on a joué du coude à certains moments et c’était bien plaisant », a pour sa part mentionné le fringant James Fouche.

Leur compagnon Ethan Batt était tout aussi enthousiaste.
« Quelle belle course. C’était relevé. Le peloton savait vraiment courir. Les gars savaient comment se comporter. Félicitations », a louangé Batt.

Les jeunes Néo-Zélandais participeront la semaine prochaine au Tour de l’Abitibi, une étape de la Coupe du monde des juniors.

Autres catégories

À la Coupe féminine, Raphaele Lemieux, IBike, a continué sa domination et elle a signé une autre victoire.

Luce Bourbeau, SAS-Macogep-Acquisio, a terminé en deuxième place, devant Évelyne Gagnon, Stingray/Trek/Lacasse.

Lemieux totalise 353 points au sommet du classement, tandis que Bourbeau occupe la deuxième place avec 164 points, 10 de plus que Gagnon.

Chez les cadets garçons, Robin Plamondon, Espoirs Laval, l’a emporté avec une confortable avance d’une douzaine de secondes devant Alexandre Poirier, CCB-Ultime Vélo.

Les deux cyclistes se sont échappés au quatrième des 15 tours, mais Plamondon a largué son partenaire d’échappée avec quatre tours à faire pour filer vers la victoire.

Antoine Dalterio, Espoirs de Laval, a terminé en troisième place.

Dalterio est toujours au premier rang du classement cumulatif avec 245 points, 42 de plus que Poirier.

Francis Juneau, CCB-Ultime Vélo, suit avec 135 points.
Chez les cadettes, Emma Délisle, CCB-Ultime Vélo, a remporté l’épreuve devant Lyse-Ann Coffin, Néron Sprint, et Magdeleine Vallières Mill, Sherbrooke.

Au classement général, Délisle domine avec 290 points, Coffin occupe la deuxième place avec 252 points et Joséphine Péloquin, CCB-Ultime Vélo, suit avec 151 points.

Chez les minimes filles, Léa Domingue, Indépendant-RP, a remporté une deuxième étape de suite. Elle a devancé Allyson Webb Charland, CCB-Ultime Vlo, et Iris Gabelier, Dynamiks de Contrecoeur.

Gabelier domine toujours le classement cumulatif avec 204 points, 28 de plus que Coralie Lévesque (176), CCB-Ultime Vélo, qui elle devance Domingue (175) par un seul petit point.

Chez les minimes garçons, Charles-Antoine Pilote, Indépendant, a remporté la victoire après l’avoir laissé filer la semaine dernière. Il a devancé Nicolas Ippersiel, CCB-Ultime Vélo, et Gregory Santiago, Zapata Cordot Sherbrooke.

Au classement de la saison, Pilote totalise 268 points, devant Alexandre Migner (220), CCB-Ultime Vélo, et Ippersiel (194).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s