Laroche fait fi des embûches et remporte la neuvième étape

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le mardi 9 août – Jean-François Laroche, Cycles Régis, est passé par toute la gamme des émotions avant de remporter la neuvième et avant-dernière étape des Mardis cyclistes de Lachine dans une fin de course exaltante.

Laroche, porteur du maillot jaune, a été impliqué dans une chute en compagnie d’une dizaine de coureurs, dont Olivier Brisebois, Garneau-Québecor, maillot vert, au cinquième tour.

Après avoir obtenu un tour de compensation, Laroche a dû composer avec des problèmes d’alignement de roues. Ses mésaventures n’étaient pas terminées, car avec seulement cinq tours à faire, il a été victime d’une crevaison.

Laroche a connu des ennuis à changer sa roue et son coéquipier Alexandre Nadeau s’est sacrifié et lui a remis sa roue arrière pour qu’il puisse regagner le peloton.

« Oh my God! », a lancé un Laroche soulagé en rejoignant ses coéquipiers à la fin de l’épreuve.

Laroche l’a emporté au sprint final en devançant Félix Côté-Bouvette, H&R Block Pro Cycling, par un boyau au fil d’arrivée en un temps d’une heure une minute 24 secondes.

Brisebois a terminé en troisième place.

Le vainqueur peut dire encore une fois un gros merci à ses coéquipiers qui l’ont très bien protégé et tiré, surtout dans le dernier tour alors qu’il se trouvait en mauvaise position.

«Avec trois quarts de tour à faire, on était 15e, a expliqué Pierre-Olivier Boily, l’un des principaux lieutenants de Laroche. Comme nous étions quatre ou cinq kilomètres plus vite que les autres,  j’ai pu tirer J.-F. jusqu’au dernier virage avant que Charles-André (Bilodeau) ne l’amène au fil d’arrivée. »

La victoire de Laroche l’assure pratiquement d’un sixième titre aux Mardis cyclistes de Lachine.

Le détenteur du maillot jaune (Cycle Néron) totalise 880 points, 279 de plus que Henrik Pineda (601), Transports Lacombe-Devinci, qui portera le maillot rouge (Specialized) pour une deuxième semaine de suite lors de la 10e et dernière étape.

Brisebois, maillot vert (Desjardins), suit de très près avec 591 points.

« On va s’amuser la semaine prochaine », a promis Laroche.

Il ne faut cependant pas oublier que les points seront doublés la semaine et qu’un cycliste pourrait récolter 310 points, s’il connaît une soirée parfaite.

François Parisien, Devinci, ne s’était pas caché pour dire qu’il prenait le départ de la neuvième étape pour aider Laroche dans sa course au titre.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ex-professionnel a tenu parole.

Dès les premiers tours, Parisien a imposé le rythme au peloton de 133 coureurs.

« J’ai tenté de contrôler les tentatives d’échappée pour J.-F., mais je voulais aussi aider Pineda dans sa course au maillot rouge. Il roule sur un Devinci et comme je suis ambassadeur de cette marque, je voulais l’aider. Mais il faut donner crédit aux gars de Cycles Régis, ils  ont fait leur travail pendant toute la course », a déclaré le sympathique coureur.

Le vétéran n’a plus les jambes d’antan et ses efforts lui ont coûté beaucoup d’énergie et il a abandonné avec deux tours à faire.

Un autre qui n’était pas venu en touriste, c’est Guillaume Boivin, de la formation professionnelle Cycling Academy Team.

Boivin a roulé régulièrement devant le peloton et il a même animé la course dans les derniers tours en tentant des échappées.

« Je ne voulais pas prendre de risque en roulant au milieu de peloton, a déclaré Boivin qui est en remise de forme après avoir soigné une blessure. J’ai bien essayé, mais personne ne voulait collaborer. »

Dans la course au maillot noir (SGC), à titre du cycliste le plus combatif, Denis Cottreau, Golden Sports, continue de dominer avec 38 points, 11 de plus que Marc-Antoine Soucy (27), Garneau-Québecor.

Pier-André Côté, TRJ Télécom-Desjardins Ford, suit avec 17 points.

Autres catégories

À la Coupe féminine, Raphaele Lemieux, IBike, a remporté une autre épreuve et elle est virtuellement assurée d’enlever le titre.

Lemieux a devancé au fil d’arrivée, Amélie Bruneau, The Cyclery-Opus, et Évelyne Gagnon, Stingray/Trek/Lacasse.

Au classement cumulatif, Lemieux totalise 527 points, suivie de Gagnon avec 294. Luce Bourbeau, SAS-Macogep-Acquisio, suit avec 262 points.

Chez les cadets garçons, Robin Plamondon, Espoirs Laval, s’est échappé dans les derniers tours et il a devancé le peloton de plusieurs secondes.

Antoine Dalterio, Espoirs Laval, a terminé deuxième devant David Brazeau, Xpress Québecor.

Dalterio domine toujours le classement cumulatif avec 352 points, devant Alexandre Poirier (318), CCB-Ultime Vélo, et Plamondon (275).

Chez les cadettes, Lyse-Ann Coffin, Néron Sprint, a remporté l’épreuve suivie de Emma Délisle, CCB-Ultime Vélo, et Camille Primeau, Espoirs Laval.

Au classement général, Délisle domine avec 449 points, 52 de plus que Coffin (397).

Primeau occupe le troisième rang avec 241 points.

Chez les minimes garçons, Nicolas Ippersiel, CCB-Ultime Vélo, a été le premier à franchir le fil d’arrivée. Mathias Guillemette, Vélo Mauricie-EVM, a terminé deuxième devant Alexandre Migner, CCB-Ultime Vélo.

Migner est toujours premier au classement général avec 356 points, devant son coéquipier Ippersiel (328) et Charles-Antoine Pilote (316), Indépendant.

Chez les minimes filles, Léa Domingue, Indépendant-RP, a remporté une cinquième étape de suite. Elle a devancé Anne Clara Belley, Xpress Québecor, et Coralie Lévesque, CCB-Ultime Vélo.

Au classement, Domingue totalise 355 points, 67 de plus que Belley (288).

Iris Gabelier, Dynamiks de Contrecoeur, occupe le troisième rang avec 253 points.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s