Laroche décroche un sixième titre sous une pluie diluvienne!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le mardi 16 août – Dans des conditions climatiques exécrables, Jean-François Laroche, Cycles Régis, a remporté son sixième titre des Mardis cyclistes de Lachine, égalant ainsi la marque de Yannick Cojan.

En raison de la pluie diluvienne qui tombait, Laroche n’a pris aucun risque et dès le premier sprint, il s’est assuré du titre en amassant 20 points.

« Je voulais sécuriser mon titre dès le début. Pierre-Olivier a donné un coup, je me suis mis dans sa roue et quand P.-O. part, personne n’est capable de suivre », a soutenu Laroche.

Par la suite, Laroche s’est contenté de demeurer bien sagement au sein du peloton.

Le sextuple vainqueur (2007, 2008, 2010, 2011 et 2012) a reconnu qu’il avait obtenu beaucoup d’aide pour atteindre son objectif.

« Un titre comme celui-là ne se gagne pas seul. Ce fut un travail d’équipe pendant toute la saison et je tiens à remercier tous mes coéquipiers de m’avoir permis d’égaler la marque de Yannick », a-t-il déclaré.

Sera-t-il de retour l’année prochaine pour établir une nouvelle marque ?

« Je l’espère. Ça devrait être le cas, a-t-il d’abord lancé, avant d’ajouter. Oui. Oui, je devrais être de retour pour remporter un septième titre. »

Les conditions étaient tellement difficiles que le fondateur/directeur général des Mardis cyclistes, M. Tino Rossi, après consultation avec la commissaire de la Fédération québécoise des sports cyclistes, Mme Louise Lalonde, a décidé de retrancher 10 tours à l’épreuve.

La pluie tombait comme des clous et la visibilité était pratiquement nulle, ce qui a forcé M. Rossi à annoncer aux coureurs au 16e tour, qu’il ne restait que cinq boucles à compléter et que le prochain sprint serait le dernier.

Michel Rice, Garneau-Québecor, a finalement franchi la ligne d’arrivée en premier et a remporté la 10e étape, suivi de Félix Côté-Bouvette, H&R Block Pro Cycling, et de Michel Henri, Cycles Dupuis.

Quand un vétéran et fougueux cycliste comme François Parisien, Devinci, ne complète pas l’épreuve et hurle : « c’est complètement malade,  on ne voit rien », c’est que les conditions sont difficiles.

L’organisation se devait de prendre une décision et elle a pris la bonne.

Dommage, car la finale des Mardis cyclistes devait être un party, mais malheureusement, Dame nature est venue gâcher la soirée de tout le monde.

En raison des circonstances, la cérémonie de remise des trophées a été annulée et M. Rossi contactera tous les lauréats dans les prochaines semaines. Les gagnants des différents maillots et ceux qui ont remporté la dernière étape seront invités à une réception où leurs prix leur seront remis.

Duchesne a animé le peloton

L’Olympien Antoine Duchesne, qui en était à sa première sortie publique depuis son retour de Rio, n’était pas venu en touriste à la finale.

Duchesne, qui a aussi complété le Tour de France en juin, a animé l’épreuve pendant toute la soirée. Il était aux avant-postes quand il ne tirait pas lui-même le peloton composé de 82 vaillants cyclistes au départ.

« Difficile ? Ce fut plaisant, ce fut une belle course », a-t-il déclaré avec un large sourire bien calé dans le sauna que l’équipe Cycles Régis avait installé derrière leur tente.

Il faut dire que lorsque l’on a participé au Tour d’Espagne (2015) et à la Grande Boucle, ce n’est pas une pluie, aussi diluvienne soit-elle, qui viendra importuner le cycliste professionnel de la formation française Direct Énergie.

Avant la course, le maire de l’arrondissement de Lachine, M. Claude Dauphin, a tenu à remercier le maire de Montréal, M. Denis Coderre et son équipe, pour le soutien financier de 250 000$ accordé aux Mardis cyclistes de Lachine pour les trois prochaines années.

Sous une pluie battante, M. Coderre a été bref : « Amusez-vous bien, a-t-il lancé aux cyclistes. Vous êtes une inspiration pour nous et la Ville de Montréal est là pour vous appuyer. »

Laroche termine la saison avec le maillot jaune (Cycles Néron) sur ses épaules avec un total de 999 points.

La deuxième place de Côté-Bouvette dans la dernière étape lui a permis de finir au deuxième rang du classement cumulatif, maillot rouge (Specialized), avec 768 points.

Hendrik Pineda, Transports Lacombe-Devinci, a glissé en troisième place avec un total de 672 points et il est reparti avec le maillot vert (Desjardins).

Dans la course au maillot noir (SGC), remis au cycliste le plus combatif,  Denis Cottreau, Golden Sports, l’a emporté avec 40 points, 11 de plus que Marc-Antoine Soucy (29), Garneau-Québecor.

Autres catégories

À la Coupe féminine, qui d’autre que Raphaele Lemieux, IBike, pour remporter la dernière étape.

Lemieux a devancé au fil d’arrivée, Rebecca Beaumont, Inidépendant-RP, et Amélie Bruneau, The Cyclery-Opus.

Lemieux s’est adjugé du titre avec 657 points. Évelyne Gagnon, Stingray/Trek/Lacasse, a terminé deuxième avec 354 points, 29 de plus que Bruneau.

Chez les cadets garçons, Antoine Dalterio, Espoirs Laval, l’a emporté devantAlexandre Poirier, CCB-Ultime Vélo, et Carlson Miles, Ottawa Bicycle Club.

Au classement cumulatif,  Dalterio a terminé premier avec 472 points, suivi de Poirier (422), et de Robin Plamondon (329), Espoirs Laval,

Chez les cadettes, Lyse-Ann Coffin, Néron Sprint, a remporté l’épreuve suivie de Magdeleine Vallières-Mill, Sherbrooke, et Emma Délisle, CCB-Ultime Vélo.

La troisième position de Délisle fut suffisante pour décrocher le titre. Elle a totalisé 525 points, seulement huit de plus que Coffin (517). Camille Primeau, Espoirs Laval, a terminé troisième avec 295 points.

Chez les minimes garçons, Alexandre Migner, CCB-Ultime Vélo, a devancé son coéquipier Nicolas Ippersiel et Mathias Guillemette, Vélo Mauricie-EVM, au fil d’arrivée.

Migner a également battu Ippersiel au classement cumulatif avec 474 points contre 428.

Charles-Antoine Pilote a fini au troisième rang avec 352 points.

Chez les minimes filles, Iris Gabelier, Dynamiks de Contrecoeur, Léa Domingue, Indépendant-RP, et Coralie Lévesque, CCB-Ultime Vélo, ont terminé dans l’ordre de la 10e étape.

Domingue a remporté le titre en totalisant 455 points. Gabelier (363) a terminé en deuxième place, 43 points devant Anne Clara Belley (320), Xpress Québecor.

Une réflexion au sujet de « Laroche décroche un sixième titre sous une pluie diluvienne! »

  1. Félicitations pour votre excellent travail tout au cours de la saison pour l’organisation de ces courses. Dommage pour la dernière course qui se voulait être une grande fête pour tous les cyclistes et les milliers de spectateurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s