Laroche remporte une spectaculaire victoire

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le mardi 4 juillet  – Quelle course! Quel spectacle! La cinquième étape de la 40e saison des Mardis cyclistes de Lachine a été relevée, très relevée.

Les attaques ont fusé de toute part pendant les 31 tours, et Jean-François Laroche, Cycles Régis, a démontré qu’il n’avait pas remporté six championnats par chance.

Laroche a devancé au sprint Félix Côté-Bouvette, Garneau-Québecor, et Émile Jean, Sibler Pro-Cycling à la conclusion d’une très belle course disputée devant une foule enthousiaste.

‘On aurait pu tout perdre au dernier tour, car on était trop devant le peloton, a analysé Laroche, accueilli en véritable héros par ses coéquipiers. Au début du dernier tour, je me suis retiré de la roue de Charles-André (Bilodeau) et j’ai pris celle de mon coureur favori (Côté-Bouvette). Je suis sorti au bon moment pour filer vers la victoire.’

Bilodeau a admis qu’il n’avait plus de jambes au 30e tour, car lui et ses coéquipiers avaient chassé pendant la course.

‘C’était malade, a lancé le fidèle compagnon de Laroche. On était tous hypothéqué à la fin et c’est là que J.-F. a changé de tactique, tactique que l’on avait d’ailleurs prévu en cas de pépin.’

L’action a commencé dès le troisième tour avec des tentatives d’échappée de William Goodfellow, Vélosélect, et de François Parisien, Cycle Devinci. Les deux lascars n’ont pas fait long feu et Laroche a  démontré qu’il était le patron en remportant le premier sprint intermédiaire de la soirée.

C’est par la suite que l’intensité a augmenté d’un cran.

Au 10e tour, une autre d’échappée s’est formée au sein de laquelle on retrouvait le nouveau champion canadien du critérium U-23, Pier-André Côté, Silber Pro Cycling. Les quatre cyclistes ont travaillé ensemble pendant que le peloton dormait.

À la suite d’un bel effort individuel, Félix Côté-Bouvette, Garneau-Québecor, les a rejoints, alors que les membres de Cycles Régis cherchaient à se regrouper. Il a fallu attendre cinq tours avant que la jonction se fasse.

Comme il fallait s’y attendre, on a eu droit à une autre attaque et la formation Cycles Régis semblait débordée à contrer toutes les attaques.

Les coéquipiers de Laroche n’avaient pas repris leur souffle que deux autres lascars tentaient leur chance avec trois tours à faire. Ces deux-là ont été rejoints par deux autres cyclistes, dont le dangereux Côté.

Les choses se corsaient pour la formation Cycles Régis.

C’est à ce moment que Laroche a sorti un lapin de son chapeau.

Avec sa victoire, Laroche a consolidé sa première place au classement général avec 653 points.

Pierrick Naud, Rally Cycling, occupe la deuxième place avec 446 points, seulement trois de plus que Hendrik Pindea, Transports Lacombe-Devinci.

L’olympien Antoine Duchesne, Direct Énergie, devait participer à l’étape, mais il ne se sentait pas assez bien pour prendre le départ. Celui, qui a  participé au Tour de France l’an dernier, se remet d’un virus qui lui a fait perdre sept kilos.

Sa visite n’est pas passée inaperçue. Duchesne ne porte peut-être pas un chandail des Canadiens, mais plusieurs jeunes et moins jeunes ont tenu à se faire photographier avec lui. Le cycliste a fait preuve d’une belle patience et il a accepté toutes les demandes.

Autres catégories

À la Coupe féminine, Frédérique Larose-Gingras, SAS-MACOGEP, a mis fin à la domination de Raphaële Lemieux, IBike.

Larose-Gingras l’a emporté devant Catherine Ouellette, Cyclery-4iiii Team, et Olivia Baril, Desjardins Ford.

Lemieux s’est contenté de la quatrième place, mais son avance au classement est confortable avec 284 points.

Dafiné Théroux Izquierdo, Desjardins Ford, occupe le deuxième rang avec 126 points, et Andréanne Murdaca, Dynamiks de Contrecoeur, est troisième  avec 95points.

Chez les cadets, Alexandre Migner, CCB-Ultime Vélo, a remporté une belle victoire devant Mathis Lavoie, Néron Sprint, et Charles Fournier, Haute-Yamaska.

Tristan Jussaume, Dynamiks de Contrecoeur, totalise 462 points au premier rang du classement.

Jérôme Courtemanche, Espoirs Laval Primeau Vélo, est deuxième avec 361 points, et Alexandre Poirier, CCB-Ultime Vélo, occupe la troisième place avec 312 points.

Dans la catégorie relève féminine, Camille Primeau, Espoirs Laval Primeau Vélo, l’a emporté.

Au classement général, la victoire de Primeau lui a permis de s’approcher de Lyse Ann Coffin, Néron Sprint, qui occupe le premier rang.

Coffin domine avec 223 points, tandis que Primeau suit à 169, un de plus qu’Adèle Desgagnes, VC Métropolitain, absente pour une deuxième semaine de suite.

Chez les minimes garçons, Matisse Julien, Espoirs Laval Primeau Vélo, a remporté une deuxième étape de suite, sa troisième victoire de la saison.

Julien a devancé Charles-Antoine Pilote, Cycle Néron, et Charles Duquette, CCB-Ultime Vélo, au fil d’arrivée.

Après cinq étapes, Pilote domine le classement avec 269 points, mais Julien s’est approché à seulement cinq points du leader, tandis que Nicolas Fauchon-Roy, Cycle Néron, suit avec 157 points.

Chez les minimes filles, Coralie Lévesque, CCB-Ultime Vélo, l’a encore une fois remporté devant Elissa Proulx, Xpress Québecor, et Stéphanie Lespérance, Espoirs Laval Primeau Vélo.

Au classement général, Lévesque continue de dominer avec 287 points.

Proulx a augmenté son avance en deuxième place avec 168 points, 20 de plus que Pénélope Primeau, Espoirs Laval Primeau Vélo.

Une réflexion au sujet de « Laroche remporte une spectaculaire victoire »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s