Laroche bien positionné

Pixelyst_Daniel_Beaudoin_Mardis_Cyclistes_11_Juillet__MG_4174.jpg

Le lundi 24 juillet – Les activités de la 40e saison des Mardis cyclistes de Lachine reprennent après une pause d’une semaine et l’histoire du populaire critérium pourrait s’écrire au cours des quatre dernières étapes.

Jean-François Laroche, Cycles Régis, domine le classement général et s’il maintient la cadence, il pourrait remporter un septième championnat et ainsi devancer Yannick Cojan au chapitre du plus grand nombre de titres à la populaire compétition.

Il y a deux semaines, Laroche a failli connaître une soirée parfaite à la sixième étape, mais il n’a pu résister au sprint final de Jean-Michel Lachance, Apogée RBC, et il a dû se contenter de la deuxième place.

Le sextuple champion a néanmoins augmenté sa priorité au classement général, lui qui totalise 798 points, 352 de plus que Pierrick Naud, Rally Cycling. Naud était absent à la dernière étape, mais il sera de retour cette semaine.

Visite du NCCH

Pour démontrer la popularité des Mardis cyclistes de Lachine, près d’une vingtaine de coureurs du Centre de cyclisme de Hamilton (NCCH) seront présents à la septième étape.

Le NCCH est le centre de développement du cyclisme en Ontario et il est dirigé par l’Australien

Rick Lee.

Parmi les athlètes qui participeront à la septième étape, on retrouvera Jordann Jones, le champion canadien du contre-la-montre junior en 2016 et qui a terminé en deuxième place sur la course sur route, et les Australiens Jonathan et David Lewis ainsi que Daniel Rae, tous des cyclistes U-23.

‘Nous n’en sommes pas à notre première visite à Lachine et nous revenons le plus souvent que nous le pouvons, car c’est vraiment le meilleur critérium au Canada’, a déclaré Lee établi au pays depuis huit ans.

Le NCCH a produit des cyclistes de haut calibre au cours des dernières années, dont Ben Perry, Adam Jamieson, qui combine la route et la piste, et Will Elliott, 16e aux derniers championnats canadiens sur route disputés à Gatineau à la fin juin.

Perry est membre de la formation professionnelle Israël Cycling Academy, dont fait partie Guillame Boivin.

Ex-champion canadien junior en cyclo-cross et sur route et au critérium dans la catégorie espoirs, Perry a connu une bonne saison en 2016 en terminant chaque fois au deuxième rang du Grand Prix de Saguenay et aux Championnats canadiens sur route.

Selon Lee, l’avenir du cyclisme au Canada est voué à un grand succès.

‘Dans la catégorie élite, 17 des 27 meilleurs cyclistes sont âgés de moins de 23 ans’, a déclaré Lee.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s