Laroche n’a qu’un seul objectif, écrire l’histoire

Pixelyst_Mardis_Cyclistes_SPV_25_Juillet__MG_5392.jpg

Le lundi 31 juillet – Jean-François Laroche, Cycles Régis, a démontré à la septième étape que la pause de deux semaines n’avait aucunement refroidi ses ardeurs de passer à l’histoire des Mardis cyclistes de Lachine.

Laroche a remporté l’épreuve et il s’est ainsi approché d’un septième titre, ce qui lui permettrait d’éclipser la marque de six championnats qu’il partage avec Yannick Cojan.

En bon avocat qu’il est, Laroche ne veut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tuée.

‘On va se concentrer sur le championnat’, a répondu Laroche quand on lui a demandé si son équipe tenterait de battre le record du parcours (58 min 16 sec) d’ici la fin de la saison.

Le détenteur du maillot jaune de la coupe Pro-Élite domine le classement général avec 940 points, lui qui avait remporté le titre avec un total de 999 points l’année dernière.

Bien que sa priorité soit confortable sur Pierrick Naud (563 points), Rally Cycling, et Hendrik Pineda (557), Transports Lacombe-Devinci, Laroche et ses coéquipiers ne prennent rien à la légère et ils tenteront d’ajouter une autre victoire, sans oublier les précieux points des sprints intermédiaires.

Par ailleurs, la course au maillot noir, décerné au cycliste le plus combatif, est âprement disputée.

William Goodfellow, Vélosélect, et William Blackburn, Vélo 2000 Peak Centre, sont à égalité en tête avec 20 points, quatre de plus que Laroche.

Finalement, le fondateur et directeur général des Mardis cyclistes, M. Joseph ‘Tino’ Rossi, le directeur général de la Fédération québécoise des sports cyclistes, M. Louis Barbeau, et la commissaire en chef, Mme Louise Lalonde, ont permis à Raphaële Lemieux de participer à l’épreuve de la coupe Pro-Élite.

Lemieux, IBike, domine outrageusement la coupe Féminine après avoir remporté six des sept premières étapes, elle qui a enlevé le championnat de cette catégorie la saison dernière.

La jeune cycliste a fait la demande aux autorités concernées afin de se préparer pour le prochain critérium de Barcelone.

Autre preuve que la populaire compétition de Lachine permet à nos jeunes athlètes de parfaire leurs classes avant d’atteindre les plus hauts sommets.

Il reste encore trois étapes à la 40e saison des Mardis cyclistes et rien n’est joué dans les catégories minimes filles et garçons, cadets garçons et relève féminine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s