‘Merci M. Rossi’ – Claude Dauphin

Pixelyst_Mardis_Cyclistes_4_Juillet_2017__MG_2780.jpg

Le vendredi 11 août – L’Amour de Lachine. L’Amour de la jeunesse. L’Amour du vélo.

Voilà comment le maire de l’arrondissement de Lachine, M. Claude Dauphin, a résumé en quelques mots l’implication du fondateur et directeur général des Mardis cyclistes, M. Joseph ‘Tino’ Rossi.

‘M. Rossi est un homme qui a été très généreux pour Lachine. Premièrement à titre de commerçant avec son magasin de vélo. Et deuxièmement, en menant de main de maître les Mardis cyclistes pendant 40 ans’, a louangé M. Dauphin.

Le maire de Lachine a témoigné que l’implication de M. Rossi outrepassait le simple volet sportif.

‘En fondant ce prestigieux événement, M. Rossi a voulu inculquer la discipline aux jeunes, une qualité indispensable dans toute réussite, qu’elle soit personnelle, professionnelle ou sportive, a souligné M. Dauphin. Le soutien de la ville était donc naturel, car il avait fait ses preuves.’

Selon M. le maire, M. Rossi a été un initiateur, un innovateur qui a permis à Lachine de se distinguer.

‘Bravo à mes prédécesseurs qui ont appuyé le projet de M. Rossi à ses débuts, a tenu à mentionner M. Dauphin. Les Mardis ont été le précurseur de notre piste cyclable en site propre. Cette piste située dans une zone protégée a été proclamée, il y a quelques années, la troisième plus belle du monde par le prestigieux Time magazine.’

À son arrivée à la mairie, M. Dauphin a, à son tour, tenu à poursuivre le soutien aux Mardis, un apport qu’il avait déjà fait à titre de député provincial de la circonscription.

‘Les Mardis sont un événement extraordinaire, ils combinent très bien le côté récréatif et compétitif du cyclisme, a déclaré le maire de Lachine. J’ai toujours été un fervent partisan des Mardis et c’est avec beaucoup de bonheur et de fierté que nous apportons année après année, un soutien technique par l’entremise de nos cols bleus. Les Mardis cyclistes sont importants pour Lachine, mais aussi pour la jeunesse.’

Belle école de vélo

Dauphin a mentionné que David Veilleux et Antoine Duchesne, lui ont mentionné que les Mardis cyclistes de Lachine représentaient la plus belle école de vélo. Ce sont des preuves éloquentes qui expliquent l’implication de la ville, selon le premier magistrat de Lachine.

‘J’ai appris à connaître M. Rossi et je me suis lié d’amitié dès nos premières rencontres, a rappelé M. Dauphin. C’est d’ailleurs à son magasin que j’ai acheté mon premier vélo. Il est un maniaque de vélo, mais au-delà de son amour pour le vélo, il voulait que Lachine se démarque, que la ville se fasse reconnaître pour son implication dans le cyclisme. Et après 40 ans, je peux affirmer sans l’ombre d’un doute qu’il a joué un grand rôle dans le développement du cyclisme.’

Le vélo est en santé au Québec et le maire Dauphin ne se gêne pas pour dire que M. Rossi y a joué un grand rôle.

Et pour reconnaître le travail et le dévouement du fondateur et directeur général des Mardis cyclistes, la ville de Lachine lui rendra hommage avant le départ de la 10e et dernière étape, le mardi 15 août.

Dauphin annoncera alors que l’endroit où ont lieu les départs et les arrivées de chaque étape des Mardis cyclistes de Lachine depuis 40 ans, portera dorénavant le nom de Place Tino-Rossi.

‘Dans l’histoire récente de Lachine, peu d’endroits ont été nommés en hommage à une personne. Au début de l’été, on a honoré Denis Boucher, l’ancien lanceur du baseball majeur en nommant le terrain du parc LaSalle, le stade Denis-Boucher qui se trouve justement devant la future Place Tino-Rossi, a fait remarquer M. Dauphin. Plus tard cette année, on fera savoir que le Centre communautaire situé dans le quartier Saint-Pierre portera dorénavant le nom de Mme Claire Kirkland-Casgrain en hommage à la première dame élue députée au parlement de Québec.

‘Et c’est avec un immense plaisir que nous inaugurerons la Place Tino-Rossi, mardi’, a tenu à dire M. Dauphin.

Tout en reconnaissant que M. Rossi laisse les Mardis cyclistes en excellente condition et que son legs est immense, M. Dauphin est persuadé que les frères Marc et Jean-François Néron sauront, avec autant de passion que l’a fait M. Rossi au cours des 40 dernières années, permettre à l’événement de grandir et d’atteindre des sommets encore inespérés.

‘Avant qu’il passe le flambeau, j’aimerais, au nom de toute la population de Lachine, dire un immense merci à M.  Joseph ‘Tino’ Rossi. Un homme qui a fait honneur à notre ville en mettant sur pied un événement qui est reconnu internationalement.’, a conclu M. Dauphin.