Plusieurs cyclistes méritent des bourses

Fondation de l'athlète d'excellence

Fondation de l'athlète d'excellence

Le mercredi 4 novembre 2009 – Plusieurs bourses ont été remises aujourd’hui à des athlètes émérites dans le cadre du Programme de bourses Saputo géré par la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec.

Plusieurs de ces boursiers sont des cyclistes connus pour participer aux Mardis cyclistes de Lachine.

«Depuis maintenant 9 ans, Saputo est fière de soutenir des athlètes qui s’entraîne quotidiennement dans le but d’atteindre l’excellence dans leur discipline respective. Saputo partage avec eux le désir de se surpasser et de donner le meilleur d’eux-mêmes afin de réaliser leurs objectifs. Les boursiers  sont des sources d’inspiration. Leur détermination, leur courage et leur persévérance en font des ambassadeurs du sport et des modèles de volonté », a-t-on indiqué par voix de communiqué.

Parmi les boursiers cette année, Martin Gilbert est le vainqueur de la 7e étape au Tour du Missouri 2009 et a fini 12e à la course madison sur piste aux Jeux olympiques 2008 à Pékin. Il mérite une 7e bourse Saputo, de l’ordre de 5000 $.

Joakim Albert, 15 ans de la région de Québec, a mérité une bourse de 2 500 $. Il est

vice-champion canadien junior 2009 au sprint en cyclisme sur piste.Stéphane Cossette, 20 ans de Saguenay, a mérité une bourse de 2 500 $.

Médaillé d’argent en vitesse, 7e à l’épreuve du kilo et du keirin au Championnat panaméricain 2009.

Simon Lambert-Lemay, 19 ans de St-Ours en Montérégie a mérité une bourse 2 500 $. Il a fini 9e à la course sur route au Championnat du monde junior 2008.

Joëlle Numainville, 21 ans de Laval, a mérité une bourse de 5 000 $. Médaillée d’or en course sur route au Championnat panaméricain 2009 et a obtenu une 16e position à la Coupe du monde de Montréal.

Adriane Provost, 15 ans de Terrebonne a mérité une bourse de 2 500 $. Vice-championne canadienne junior au contre-la-montre U-18 2009 et a terminé 22e au Mondiaux 2009.

Le champion 2009 bat Thor Hushovd!

Martin Gilbert a devancé Andrew Pinfold et Thor Hushovd au sprint de la 7e étape du Tour du Missouri. (Jon Devich / Cyclingnews)

Martin Gilbert a devancé Andrew Pinfold et Thor Hushovd au sprint de la 7e étape du Tour du Missouri. (Jon Devich / Cyclingnews)

Le lundi 14 septembre 2009 – Le champion en titre de l’édition 2009 des Mardis cyclistes de Lachine a remporté de façon spectaculaire la 7e et dernière étape du Tour du Missouri.

Le Québécois de 26 ans (Planet Energy) a été le meilleur au sprint à l’issu de cette étape de 115 km, disputée à Kansas City. Il a ainsi devancé quelques uns des meilleurs cyclistes de la planète, dont le Norvégien Thor Hushovd (Cervélo) et le Canadien Andrew Pinfold (OUCH).

Martin Gilbert, tout sourire, gagnant de la 7e étape.

Martin Gilbert, tout sourire, gagnant de la 7e étape.

Gagnant de plusieurs étapes aux Mardis de Lachine cet été, Gilbert a profité du Tour du Missouri et de sa dernière course de la saison pour permettre à son équipe, Planet Energy, de remporter leur plus grande victoire de la saison sur le pro-tour continental.

Cette première place conclut une excellente semaine finale de course en 2009 pour Gilbert et ses équipiers. Comme quoi dominer les sprints à Lachine prépare bien pour d’autres grandes courses.

Les habitués des Mardis font bien aux Jeux du Canada

mardilogos3Le mardi 1er septembre 2009 – Plusieurs habitués des Mardis cyclistes de Lachine ont bien fait lors des épreuves de cyclisme disputée la semaine dernière à Chalottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard.

Tout d’abord, Éric Boily l’a emporté lors de la course sur route grâce à son chrono final de 2:51:26. En 2009, Éric a aidé son coéquipier Martin Gilbert (Planet Energy) à remporter un 4e titre en carrière, en plus de terminer 24e au classement général.

Au contre-la-montre masculin, Guillaume Boivin et Hugo Houle sont montés sur les deuxième et troisième marches du podium à quelques secondes seulement du gagnant. Boivin et Houle ont terminé la saison des Mardis en 5e et 3e place respectivement.

Le Jonquiérois Boivin a également terminé 3e lors de l’épreuve du critérium. Shanie Bergeron a franchi la ligne en 2e position du côté des femmes.

Notons également que Boily et Boivin ont remporté l’or et l’argent au cumulatif des épreuves cyclistes.

Félicitations à nos coureurs qui ont aidé le Québec à terminer au 2e du cumulatif au chapitre des médailles derrière l’Ontario.

Le record est fracassé et Gilbert s’empare d’un 4e titre!

 

Guillaume Boivin s'est vu remaître la Coupe du maire par Claude Dauphin.

Montréal, le mardi 11 août 2009 – La soirée de la 32e grande finale des Mardis cyclistes a été parfaite. De un, Guillaume Boivin a battu, fracassé, voire anéanti l’ancien record de piste de plus d’une minute. De deux, Martin Gilbert a réalisé l’exploit de signer un 4e championnat en carrière.

Durant toute la course, l’équipe Planet Energy de Martin Gilbert a imposé un train d’enfer aux quelques 90 participants de la 10e et dernière étape de la saison. Afin de battre le record de parcours de 59m 57s établi par Dominique Rollin en 2005, ils devaient rouler à un rythme inférieur à 1m 56s du tour (31 tours, 50 km au total).

Dès le début, le rythme était supérieur. Ils étaient à fond de train. Planet dominait tellement que l’on pouvait voir les autres coureurs souffrir profondément.

58m 52s est le nouveau record de parcours.

58m 52s est le nouveau record de parcours.

Puis, au dernier tour, dans un effort ultime pour s’emparer du championnat, Jean-François Laroche (Kuota) s’est élancé et a attaqué. Mais ce fut peine perdue. Il a été rattrapé rapidement, si bien que la course s’est jouée dans les derniers mètres. David Veilleux (Kelly Benefit) et Gilbert ont tourné le dernier virage en tête. Mais ils avaient oublié Guillaume Boivin (Volkswagen), qui est rentré à pleine vitesse pour s’emparer de la victoire d’étape, de la Coupe de l’arrondissement Lachine et des 5000$ remis au nouveau détenteur du record, dorénavant établi à 58m 52s, pour une vitesse moyenne de 50,9 km/h.

Lui-même était étonné du temps réalisé. «C’est sûr qu’on a un peu profité du travail de Planet. Mais on savait que les gars iraient pour le record, alors je me suis battu pour rester dans la roue de Martin jusqu’à la fin. C’est la première fois que je réussi à faire un bon sprint final aux Mardis. Disons que j’ai bien choisi le moment pour mériter ma première victoire à Lachine», a-t-il avoué.

Seul au 2e rang dans l’histoire

Martin Gilbert soulève la Coupe Pro élite Saputo.

Martin Gilbert soulève la Coupe Pro élite Saputo.

Il n’y a toutefois pas que le record de circuit qui a retenu l’attention parmi les 15 000 personnes qui s’étaient déplacées au parc LaSalle et les autres qui regardaient le tout sur Internet.

Martin Gilbert a réussi tout un tour de force. Sa deuxième position lui a permis de consolider sa première place au classement général et de remporter une 4e Coupe Pro élite Saputo, ce qui le place seul au 2e rang de l’histoire, derrière les six championnats du monarque Yannick Cojan.

Dans l’attente de recevoir son trophée, Martin cachait mal sa déception mais était tout de même fébrile. «Ce n’est pas injuste de voir Guillaume prendre le record. Mes gars ont fait un travail incroyable, mais j’ai commis une erreur majeure à la fin en ne me souciant que de Veilleux en avant. Guillaume était derrière et il a pris l’intérieur au virage à toute vitesse. Je n’ai pas pu faire grand chose.»

«Mais c’est certainement quelque chose de spécial de gagner un 4e titre à Lachine. Les courses sont vraiment intéressantes et comme on (l’équipe) a été plus souvent au Québec cette année, on a pu y participer plus souvent. Ce ne sera peut-être pas le dernier…», a-t-il laissé entendre.

Jean-François Laroche complète une 3e excellente saison.

Jean-François Laroche complète une 3e excellente saison.

Malgré sa deuxième position au général après avoir remporté les championnats 2007 et 2008, Jean-François Laroche n’était pas pour autant abattu, car lui et ses équipiers ont tout donné vers la fin. Un effort de toute beauté, il faut le dire.

«Ça roulait vraiment vite ce soir. On n’avait rien à perdre, mais ils nous ont repris assez facilement. Je ne suis pas déçu, mais c’est vrai que la chute (7e étape) a brouillé les cartes. C’est une superbe performance de Martin et son équipe. Ils ont joué rough toute l’année et ça a donné de bonnes batailles.»

Hugo Houle (Garneau) en vertu de sa superbe saison, a reçu le titre de révélation de l’année. Pierre-Étienne Boivin (ÉVA) a été nommé meilleur junior, Michel Détry, meilleur maître catégorie 1 et Czeslaw Lukaszewicz, meilleur maître catégorie 2.

Chez les jeunes, Joakim Albert a remporté l’étape. Mais c’est Félix-Côté Bouvette qui a reçu le trophée de champion de la Coupe Lait’s Go. David Onsow et Alexandre Pinard terminent 2e et 3e.

Du côté des femmes, Catherine Couture l’a emporté. La championne de l’an dernier a toutefois dû céder la Coupe Shape à Émilie Ainsley-Perron, dominante en 2009. Anne-Marie Morin et Tennessee Mayer ont suivi.

Hendrik Pineda a emporté la 10e étape chez les minimes. Marc-Antoine Noël a été sacré champion Hop&Go, tandis que Jérome Corneau et Olivier Brisebois complètent le podium final.

Finalement, Rosalie Cardin-Houde a remporté de façon impressionnante la grande finale minime féminine, mais aussi le championnat l’Ultime. Marie-Ève Poisson et Gabrielle Wilson terminent aux 2e et 3e rangs.

Qui entrera dans l’histoire?

 

Qui l'emportera, et à quelle vitesse le fera-t-il?

Qui l'emportera, et à quelle vitesse le fera-t-il?

Montréal, le lundi 10 août 2009 – La journée de demain, le mardi 11 août 2009, marquera une nouvelle page dans le livre d’histoire des Mardis cyclistes au niveau de la Coupe Pro élite Saputo. Trois aspirants se feront une lutter sans merci pour le titre et chacun d’entre eux, en remportant les honneurs, passera à l’histoire des Mardis cyclistes.

Martin Gilbert (Planet Energy), Jean-Francois Laroche (Kuota) et Hugo Houle (Garneau) sont les trois athlètes qui peuvent toujours mathématiquement s’accaparer le 32e championnat de la classique.

Si Gilbert, 26 ans de Châteauguay, remporte les honneurs, il en sera à son 4e sacre, grimpant ainsi seul au 2e rang, tout juste derrière Yannick Cojan, qui en a six derrière le guidon.

Jean-François Laroche

Jean-François Laroche

Du coté de Laroche, 29 ans originaire de Magog, il rejoindrait en l’emportant le groupe sélect formé de Cojan, Gilbert et Sébastien Moquin, soit les athlètes qui ont au moins trois titres en carrière. De plus il serait le seul avec Yanick Cojan à avoir réalisé l’exploit de trois championnats consécutifs aux Mardis.

Finalement, si le jeune Houle, 18 ans de Sainte-Perpétue, déjoue les deux autres et gagne au classement général, il deviendrait le premier cycliste de l’histoire à remporter les honneurs en passant du 3e rang 1er rang dans le cadre de la 10e et dernière étape.

Un record qui se laisse désirer

Martin Gilbert

Martin Gilbert

La formation Planet Energy a tenté de battre le record du circuit la semaine dernière lors de la 9e tranche, mais en vain. Quelques athlètes de l’équipe en question ont confié à l’organisation qu’ils espèrent bien le faire tomber dès cette semaine, lors de la grande finale.

«C’est possible de le faire», a lancé François Parisien. Un chèque de 5000$ sera remis à quiconque battra le record du parcours de 59m 57s, pour une vitesse moyenne de 50,04 km/h, établi par Dominique Rollin en 2005. Qui sait, malgré le fait qu’il soit présentement en Europe avec sont équipe Cervélo, Rollin pourrais assister «live» à la tombée de son record de circuit sur la web télé sur  www.mardisCyclistes.tv

Ivan Basso attentif à la grande finale!

Effectivement, la 10e et dernière étape de la saison 2009 des Mardis cyclistes de Lachine sera diffusée sur www.mardiscyclistes.tv dès 17h20, le mardi 11 août. Et croyez-le ou non, le célèbre cycliste italien Ivan Basso sera un web-spectateur attentif!

L’organisation des Mardis a en effet misé énormément sur la technologie en 2009. En plus de la Web-télé, les Mardis sont dorénavant sur Facebook. Yvan Basso a de la famille à Toronto qui suit de près le vélo au niveau canadien. Il est par le fait même devenu un ami des Mardis cyclistes sur Facebook. Après un échange de messages, Basso a confirmé qu’il regardera, malgré l’heure tardive en Italie, la grande finale du 11 août.

Présentement, les amis des Mardis cyclistes représentent plus de 16 pays dans le monde. Le fait d’être sur la Web-télé offre une grande fenêtre internationale pour l’organisation, les commanditaires, l’arrondissement Lachine et la Ville de Montréal.

20 000 personnes attendues

Comme à chaque année à l’occasion de la grande finale des Mardis cyclistes, il y aura foule dans les rues de Lachine autour du parc LaSalle. La semaine dernière les gens s’étaient déplacés en grand pour assister à la 9e étape. Mardi soir, ce sont 20 000 spectateurs qui sont attendus pour encourager près de 200 cyclistes de l’élite confirmer et batailler pour leur place au championnat.

Les courses débuteront dès 17h20 avec les épreuves des minimes, des cadets et des femmes. À 18h50, les officiels feront place à la course Pro élite Saputo. Célébrités et personnalités de toutes sortes seront sur place. L’accès est gratuit et ouvert à tous. Du blé d’inde, des concours, des prix de présence sont également à l’horaire.

Coupe du maire

En plus des cinq différents maillots jaunes et championnats, la Coupe de l’arrondissement Lachine, remise au vainqueur de la grande finale, sera à l’enjeu.

Récipiendaire 2008, Hugues Lapointe de l’équipe Bluberi-Martin Swiss voudrait bien passer à l’histoire en la remportant pour une deuxième fois. Dans l’histoire des Mardis, seul Czeslaw Lukaszewicz a réussi à remporter deux victoires dans le cadre de la Coupe de l’arrondissement Lachine.

«Ce ne sera pas facile avec un classement général aussi serré. Je vais quand même faire tout ce qui est en mon possible pour remporter les grands honneurs, admet-il. Ceci me permettrait également de sécuriser mon classement général dans les dix premiers.»

Hugo Houle

Hugo Houle

Joseph «Tino» Rossi, remettra également à Hugo Houle le titre de révélation de l’année. Malgré une fin de saison forte en rebondissements, le jeune loup de 18 ans a été brillant cet été et a porté le maillot jaune de leader pendant une bonne partie de la saison.

Il a dû céder sa place à l’olympien Martin Gilbert et au double-champion en titre Jean-François Laroche. Seuls ces trois peuvent toujours remporter le très disputé championnat des Mardis. Les autres voudront toutefois tout donner pour s’accaparer une des places d’honneurs.