Joseph «Tino» Rossi fait son entrée au temple

Joseph «Tino» Rossi a désormais sa photo sur le mur des membres du temple de la renommée.

Le mercredi 24 novembre 2010 – Le Panthéon des sports du Québec a accueilli huit nouveaux membres au sein de son temple de la renommée, à l’occasion de son 20e gala d’intronisation, présenté mercredi soir, au Château Marriott.

Le célèbre hockeyeur  Mario Lemieux (absent lors de la cérémonie), Danielle Goyette, Régent LaCoursière, Caroll-Ann Alie, Jean-Paul et Jean-Marc Banos, Joseph « Tino » Rossi (bâtisseur) et le journaliste Red Fisher (médias) ont ainsi fait leur entrée dans les annales du temple de la renommée du sport québécois.

Le Lachinois Joseph « Tino » Rossi, président fondateur des Mardis Cyclistes, était extrêmement fier de l’honneur qu’il recevait.

« Je suis extrêmement flatté. Il y a un an, l’arrondissement Lachine m’a honoré et aujourd’hui, je reçois la reconnaissance ultime pour tout le Québec. Je ne pourrais demander mieux. »

Le journaliste Red Fisher couvre depuis le début de la saison 1955-1956 les activités du Canadien de Montréal. Il a vu l’équipe montréalaise remporter 17 de ses 24 coupes Stanley.

« Le joueur qui m’a fait lever de mon siège le plus souvent, c’est Bobby Orr », a-t-il confié peu avant son intronisation.

« Aujourd’hui, le hockey est un business. Les joueurs ne disent plus rien de savoureux. Ils radotent toujours les mêmes clichés. Mes meilleurs souvenirs, j’aimerais bien les partager, mais ils ne seraient pas publiables », lance avec humour le vétéran journaliste de 84 ans.

Le scribe de la Gazette a-t-il toujours du plaisir à couvrir le hockey quotidiennement dans un monde où l’argent a pris le dessus sur l’amour du jeu ?

« Disons que je suis loin, très loin, d’avoir autant de plaisir que dans les années 50, 60, 70 et au début des années 80 », a-t-il expliqué laconiquement.

(Source : http://www.montrealexpress.ca)

À 24h de son intronisation, Joseph « Tino » Rossi nous partage ses émotions.

Demain le  24 novembre prochain, le Panthéon des sports du Québec tiendra son 20e gala annuel.  Lors de cette soirée qui se déroulera au Mariott Château Champlain, huit personnalités sportives seront intronisés au Temple de la renommée du Panthéon. 

Il s’agit de Mario Lemieux, Danielle Goyette, Régent LaCoursière, Caroll-Ann Alie, Jean-Paul et Jean-Marc Banos, Joseph « Tino » Rossi et le journaliste Red Fisher.


Après avoir agi comme Maître de piste lors des Jeux Olympiques de Montréal, Joseph « Tino » Rossi fonde les Mardis Cyclistes de Lachine en 1978. La persévérance et la passion de Joseph « Tino » Rossi contribuent et assurent la grande réussite de cet événement sportif  annuelle qui fêtera sa 34e année d’existence en 2011. Cette prestigieuse série cycliste  est depuis plusieurs années perçue comme une référence au niveau du cyclisme Québécois et Canadien.

À moins de vingt quatre heures de son intronisation, le PDG et Père fondateur des Mardis Cyclistes Joseph « Tino » Rossi nous partage ses émotions. « C’est un grand honneur à recevoir. Je le partage avec les gens qui ont fait partie de la grande chaîne de réussite, ceux qui ont cru à la vison. Amour, passion, respect, volonté, sont tous des actions qui ont été partagées pendant tout ce temps. » affirme celui que nous surnommons  le grand Maestro. 

"Toujours aller de l'avant! Pour moi, tout comme les cyclistes, j'ai une course à gagner'' Joseph Tino Rossi

 

« Toujours aller de l’avant! Pour moi, tout comme les cyclistes, j’ai une course à gagner et ce pour que les athlètes reçoivent le respect qui leur est dû dans leur sport. J’ai croisé beaucoup de jeunes de 14 ans qui ont fait leur apprentissage aux Mardis Cyclistes et sont devenus de grands champions au niveau canadien et international, de grandes émotions meublent mes souvenirs. » explique t-il. En nous souvenant que dans la dernière décennie de Charles Dionne, Martin Gilbert, Dominique Rollin, François Parisiens, Guillaume Boivin pour ne nommer que ceux-ci, l’affirmation de M Rossi est bien plus que fondée.

« Avec les années le public est devenu un public connaisseur, ceci est remarquable de les voir apprécier les performances des athlètes, semaine après semaine. De plus ce public nous oblige comme organisation à être toujours innovateur, merci à eux de nous obliger à se surpasser, ils méritent grandement le partage des honneurs que je vais recevoir demain » Conclut-il.

Dès ses débuts, les administrateurs du Panthéon des sports du Québec envisageaient non seulement de faire connaître ceux et celles qui ont façonné par leurs exploits l’histoire sportive du Québec, mais aussi trouver un emplacement pour un éventuel Musée des sports et un centre de documentation. 

À ce jour, plus de 165 personnalités ont été intronisés au Temple de la renommée du sport du Québec. Ces intronisations ont permis d’atteindre notre premier objectif.

Le Panthéon des sports du Québec est synonyme d’histoire sportive au Québec et rend hommage à tout ces membres qui ont bâti de façon exceptionnel cet fabuleuse histoire.

Guillaume Boivin, Entrevue exclusive.

Guillaume Boivin 3e sur route U23 aux Championnats du monde 2010 à Melbourne en Australie est celui qui détient le record de la course la plus rapide de l’histoire des Mardis Cyclistes présenté par Saputo. Le 11 août 2009, lors de la grande finale de la 32e édition, Boivin a franchi les 50 kilomètres et 31 tours en aussi peu que 58 minutes et 52 secondes.

Il sera en entrevu à 10h mercredi le 26 Octobre 2010 à l’émission  »Les gérants d’estrades » sur CKAC SPORT 730 AM

Les Mardis Cyclistes supportent la communauté Québécoise.

Montréal le 26 octobre 2010 – Malgré l’arrivée de l’automne, synonyme de froid, de pluie et parfois même de neige, Marc-Wayne Addison effectuera plus de 650 kilomètres en vélo dans le cadre du programme Ensemble, C’est Incroyable (Together is amazing) présenté par les 10 500 employés de Shaw au Canada en collaboration avec les 500 employés au Québec de la division Shaw Direct (anciennement Star Choice). Cette première initiative vise à remplir les banques alimentaires du pays. Les dons amassés feront trois fois plus de chemin avec Shaw Direct. Pour chaque don d’un kilo de nourriture, Shaw Direct et Campbell’s verseront chacune un don équivalent.

pour tout savoir

 

Plusieurs acteurs des Mardis au ProTour!

MONTRÉAL, le jeudi 26 août 2010 – Plusieurs acteurs du championnat 2010 des Mardis Cyclistes de Lachine se disputeront les honneurs du ProTour, à Québec (10 septembre) et à Montréal (12 septembre).

Les amateurs de vélo et les curieux en auront plein la vue le 12 septembre prochain alors que 176 des meilleurs cyclistes de la planète se disputeront la victoire au Grand Prix cycliste de Montréal, sur le mont Royal.

Le Canadien Ryder Hesjedal (Garmin), 7e du dernier Tour de France, portera le dossard #1 lors de cet tout premier arrêt du ProTour en Amérique du Nord.

Hesjedal ne l’aura toutefois pas facile lors de cette épreuve de 194 km. Il devra gérer les attaques des Samuel Sanchez (Euskaltel), Levi Leipheimer (Radioshack), Ivan Basso (Liquigas), Sylvain Chavanel (Quick Step), Sandy Casar (Française des Jeux), Thomas Voeckler (BBOX), Pierrick Fredrigo (BBOX), ainsi que George Hincapie (BMC).

Parmi les coureurs inscrits, on retrouve neuf champions nationaux, cinq gagnants d’étape ainsi que le meilleur grimpeur de la dernière Grande Boucle. L’Américain Lance Armstrong et l’Australien champion du monde Cadel Evans avaient déjà annoncé qu’ils ne seraient pas de la course.

On retrouve 22 équipes de douze coureurs (dont quatre remplaçants) dans le peloton. La dernière formation de la liste, et non la moindre, est celle du Canada.

Certes, l’équipe est canadienne, mais elle aura de fortes racines québécoises. Dominique Rollin, David Boily, Guillaume Boivin, François Parisien, David Veilleux, Charles Dionne, Bruno Langlois, Keven Lacombe, Martin Gilbert, Ryan Anderson, Rob Britton, Will Routley ont promis de tout tenter pour récolter la victoire.

Ce peloton de 176 coureurs disputera tout d’abord le Grand Prix de Québec (vendredi 10 septembre) avant de venir tout donner sur le mont Royal (dimanche 12 septembre).

À Montréal, les cyclistes devront couvrir 16 tours de la boucle de 12,1 km, qui empruntera la voie Camilien-Houde, le chemin de la Polytechnique et le chemin de la Côte Sainte-Catherine.

La ligne de départ/arrivée sera installée sur l’avenue du Parc. À noter que les spectateurs pourront assister gratuitement à la course.

Le départ sera lancé vers 12h15 et la course devrait durer environ cinq heures. Pour ceux et celles qui ne pourront  se déplacer, le Canal Évasion va annoncer la couverture qui sera offerte.



Joseph « Tino » Rossi au Panthéon des Sports du Québec

Montréal le 25 août 2010 – C’est à l’occasion du 16e tournoi de golf, tenu aujourd’hui au club de golf Saint-Raphaël de l’Île-Bizard que le président du Panthéon des sports du Québec M Edgar Théoret  à dévoilé la nomination des 8 membres qui seront intronisés à la tenu le 24 novembre 2010 au Chateau Champlain dans le cadre du 20e gaal du Panthéon des sports du Québec.

Joseph « Tino » Rossi rejoint le club select des intronisés, fondé en 1990 pour honorer des athlètes et des personnalités du sport nés ou résidant au Québec au moment de leurs exploits dans une discipline sportive. Seuls les athlètes s’étant distingués sur le plan international, canadien ou québécois peuvent être intronisés au Temple de la renommée des sports du Québec. Pour être éligibles, les autres personnalités nommées dans la catégorie « bâtisseur » doivent avoir été associées au sport pendant un minimum de 10 ans sur le plan international, canadien ou québécois. (source Wikipedia)

Les intronisé 2010 sont : Mario Lemieux, Danielle Goyette, Carroll-Ann Alie,  Régent La Coursière, Jean-Paul Banos, Jean-Marie Banos,  Joseph « Tino » Rossi en tant que bâtisseur et Red Fisher comme journaliste.

Joseph "Tino" Rossi au Panthéon des Sports du Québec

Joseph «Tino» Rossi qui a célébre son 70ième anniversaire en février 2010 dernier est celui qui a fondé les Mardis cyclistes de Lachine, il y a maintenant 33 ans. Au début, moins de 10 coureurs s’étaient disputé la victoire…

Depuis leur fondation en 1978, les Mardis n’ont cessé de progresser. L’événement n’aurait probablement jamais survécu aussi longtemps sans son maestro et chef d’orchestre, Joseph Rossi.

Celui que l’on surnomme amicalement «Tino», en a épaté plus d’un au cours des années, de par sa persévérance, son implication, mais surtout par sa passion. Sa passion, vous l’aurez tous deviné est le cyclisme.

Originaire de Supino, une petite ville italienne non loin de Rome, Joseph Rossi est débarqué en Amérique à l’âge de 14 ans. Son prénom «Tino» vient de ses camarades de musique de l’Université de Montréal. Joseph chantait bien et ressemblait étrangement au célèbre chanteur, Tino Rossi.

«La première année où nous avons commencé, nous n’étions que sept à courir, affirme M. Rossi. Nous faisions même la ligne de départ avec une roche!» Aujourd’hui, ce sont plus de 60 000 personnes qui viennent assister aux compétitions, 10 mardis par été. Il faut maintenant parler d’une classique.

Au fil des ans, la compétition a pris de plus en plus d’ampleur. «Tino» Rossi n’a jamais abandonné son événement, il se sera donné corps et âme pour celui-ci. Ceux qui le côtoient sont toujours aussi impressionnés par son acharnement et le résultat de celui-ci.

«Joseph est un leader de Lachine et si nous en avions une dizaine d’autres comme lui, nous ne serions pas parmi les plus anciennes belles villes, mais la plus belle», a déclaré le maire de l’arrondissement, Claude Dauphin.

«Son travail a été formidable. Tino a apporté énormément au cyclisme québécois. Sa passion est plus que contagieuse. Si je devais décerner une palme d’or à ce niveau, c’est lui qui la recevrait», a dit le président de la Fédération québécoise des Sports cyclistes, André Michaud.

Nous aurons  l’opportunité de nous entretenir avec M Rossi pour une entrevue exclusive dans les prochains jours.