Laroche fait fi des embûches et remporte la neuvième étape

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le mardi 9 août – Jean-François Laroche, Cycles Régis, est passé par toute la gamme des émotions avant de remporter la neuvième et avant-dernière étape des Mardis cyclistes de Lachine dans une fin de course exaltante.

Laroche, porteur du maillot jaune, a été impliqué dans une chute en compagnie d’une dizaine de coureurs, dont Olivier Brisebois, Garneau-Québecor, maillot vert, au cinquième tour.

Après avoir obtenu un tour de compensation, Laroche a dû composer avec des problèmes d’alignement de roues. Ses mésaventures n’étaient pas terminées, car avec seulement cinq tours à faire, il a été victime d’une crevaison.

Laroche a connu des ennuis à changer sa roue et son coéquipier Alexandre Nadeau s’est sacrifié et lui a remis sa roue arrière pour qu’il puisse regagner le peloton.

« Oh my God! », a lancé un Laroche soulagé en rejoignant ses coéquipiers à la fin de l’épreuve.

Laroche l’a emporté au sprint final en devançant Félix Côté-Bouvette, H&R Block Pro Cycling, par un boyau au fil d’arrivée en un temps d’une heure une minute 24 secondes.

Brisebois a terminé en troisième place.

Le vainqueur peut dire encore une fois un gros merci à ses coéquipiers qui l’ont très bien protégé et tiré, surtout dans le dernier tour alors qu’il se trouvait en mauvaise position.

«Avec trois quarts de tour à faire, on était 15e, a expliqué Pierre-Olivier Boily, l’un des principaux lieutenants de Laroche. Comme nous étions quatre ou cinq kilomètres plus vite que les autres,  j’ai pu tirer J.-F. jusqu’au dernier virage avant que Charles-André (Bilodeau) ne l’amène au fil d’arrivée. »

La victoire de Laroche l’assure pratiquement d’un sixième titre aux Mardis cyclistes de Lachine.

Le détenteur du maillot jaune (Cycle Néron) totalise 880 points, 279 de plus que Henrik Pineda (601), Transports Lacombe-Devinci, qui portera le maillot rouge (Specialized) pour une deuxième semaine de suite lors de la 10e et dernière étape.

Brisebois, maillot vert (Desjardins), suit de très près avec 591 points.

« On va s’amuser la semaine prochaine », a promis Laroche.

Il ne faut cependant pas oublier que les points seront doublés la semaine et qu’un cycliste pourrait récolter 310 points, s’il connaît une soirée parfaite.

François Parisien, Devinci, ne s’était pas caché pour dire qu’il prenait le départ de la neuvième étape pour aider Laroche dans sa course au titre.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ex-professionnel a tenu parole.

Dès les premiers tours, Parisien a imposé le rythme au peloton de 133 coureurs.

« J’ai tenté de contrôler les tentatives d’échappée pour J.-F., mais je voulais aussi aider Pineda dans sa course au maillot rouge. Il roule sur un Devinci et comme je suis ambassadeur de cette marque, je voulais l’aider. Mais il faut donner crédit aux gars de Cycles Régis, ils  ont fait leur travail pendant toute la course », a déclaré le sympathique coureur.

Le vétéran n’a plus les jambes d’antan et ses efforts lui ont coûté beaucoup d’énergie et il a abandonné avec deux tours à faire.

Un autre qui n’était pas venu en touriste, c’est Guillaume Boivin, de la formation professionnelle Cycling Academy Team.

Boivin a roulé régulièrement devant le peloton et il a même animé la course dans les derniers tours en tentant des échappées.

« Je ne voulais pas prendre de risque en roulant au milieu de peloton, a déclaré Boivin qui est en remise de forme après avoir soigné une blessure. J’ai bien essayé, mais personne ne voulait collaborer. »

Dans la course au maillot noir (SGC), à titre du cycliste le plus combatif, Denis Cottreau, Golden Sports, continue de dominer avec 38 points, 11 de plus que Marc-Antoine Soucy (27), Garneau-Québecor.

Pier-André Côté, TRJ Télécom-Desjardins Ford, suit avec 17 points.

Autres catégories

À la Coupe féminine, Raphaele Lemieux, IBike, a remporté une autre épreuve et elle est virtuellement assurée d’enlever le titre.

Lemieux a devancé au fil d’arrivée, Amélie Bruneau, The Cyclery-Opus, et Évelyne Gagnon, Stingray/Trek/Lacasse.

Au classement cumulatif, Lemieux totalise 527 points, suivie de Gagnon avec 294. Luce Bourbeau, SAS-Macogep-Acquisio, suit avec 262 points.

Chez les cadets garçons, Robin Plamondon, Espoirs Laval, s’est échappé dans les derniers tours et il a devancé le peloton de plusieurs secondes.

Antoine Dalterio, Espoirs Laval, a terminé deuxième devant David Brazeau, Xpress Québecor.

Dalterio domine toujours le classement cumulatif avec 352 points, devant Alexandre Poirier (318), CCB-Ultime Vélo, et Plamondon (275).

Chez les cadettes, Lyse-Ann Coffin, Néron Sprint, a remporté l’épreuve suivie de Emma Délisle, CCB-Ultime Vélo, et Camille Primeau, Espoirs Laval.

Au classement général, Délisle domine avec 449 points, 52 de plus que Coffin (397).

Primeau occupe le troisième rang avec 241 points.

Chez les minimes garçons, Nicolas Ippersiel, CCB-Ultime Vélo, a été le premier à franchir le fil d’arrivée. Mathias Guillemette, Vélo Mauricie-EVM, a terminé deuxième devant Alexandre Migner, CCB-Ultime Vélo.

Migner est toujours premier au classement général avec 356 points, devant son coéquipier Ippersiel (328) et Charles-Antoine Pilote (316), Indépendant.

Chez les minimes filles, Léa Domingue, Indépendant-RP, a remporté une cinquième étape de suite. Elle a devancé Anne Clara Belley, Xpress Québecor, et Coralie Lévesque, CCB-Ultime Vélo.

Au classement, Domingue totalise 355 points, 67 de plus que Belley (288).

Iris Gabelier, Dynamiks de Contrecoeur, occupe le troisième rang avec 253 points.

Parisien sera présent pour soutenir Laroche

François Parisien (Photo FQSC)

Le lundi 8 août – Jean-François Laroche, Cycles Régis, tentera d’améliorer son coussin en tête des Mardis cyclistes de Lachine, demain, lors de la neuvième et avant-dernière étape de la saison.

Laroche a remporté sa deuxième étape de l’été, la semaine dernière, et il a ainsi augmenté son avance dans la course au maillot jaune (Cycle Néron) de la Coupe élite.

Le quintuple champion des Mardis cyclistes de Lachine ne s’en cache pas, il ne vise rien de moins que d’égaler la marque de Yannick Cojan, seul athlète à avoir remporté six fois le populaire événement.

« Nous en sommes au moment de grande vérité. On va voir parmi les meneurs qui ont la volonté de remporter le titre des Mardis, a lancé le fondateur/directeur général des Mardis cyclistes de Lachine, M. Tino Rossi. Il n’y aucun doute dans mon esprit que Laroche fera comme la semaine dernière et ne s’assoira pas sur ses lauriers afin d’augmenter sa priorité et ainsi atteindre son objectif qui est d’égaler la marque du Roi des Mardis, Yannick Cojan. »

En plus de ses coéquipiers, dont ses principaux lieutenants que sont Pierre-Olivier Boily et Charles-André Bilodeau,  Laroche pourra compter sur une aide extérieure.

L’expérimenté François Parisien, ex-cycliste professionnel, qui court comme Indépendant, a fait savoir qu’il sera présent à la neuvième étape afin de donner un coup de main à Laroche dans sa course au maillot jaune.

Laroche totalise 748 points, 215 de plus que Hendrik Pineda (533), Transports Lacombe/Devinci.

Olivier Brisebois, Garneau-Québecor, suit en troisième place avec 491 points et il devient le détenteur du maillot vert (Desjardins).

La semaine dernière, les cyclistes de la formation Garneau-Québecor ont bien tenté d’éclipser le record du parcours de 58 minutes 16 secondes, établi par Simon Lambert-Lemay le 6 août 2013, mais ils ont levé le pied à la mi-course.

Dans la course au maillot noir (SGC), à titre du cycliste le plus combatif, Denis Cottreau, Golden Sports, continue de dominer avec 34 points, 11 de plus que Marc-Antoine Soucy, Garneau-Québecor.

Autres catégories

Dans les autres catégories, la course aux différents maillots est encore à l’enjeu.

À la Coupe féminine, Raphaele Lemieux, IBike, domine toujours avec 472 points.

Évelyne Gagnon, Stingray/Trek/Lacasse, occupe le deuxième rang avec 249 points et Luce Bourbeau, SAS-Macogep-Acquisio, suit avec 234 points.

Chez les cadets garçons, la lutte est âprement serrée.

Antoine Dalterio, Espoirs Laval, domine toujours le classement cumulatif avec 307 points, mais son avance a fondu à 15 points devant Alexandre Poirier (292), CCB-Ultime Vélo. Robin Plamondon, Espoirs Laval, est troisième avec 216 points.

Chez les cadettes, Emma Délisle, CCB-Ultime Vélo, est première avec 399 points. Lyse-Ann Coffin, Néron Sprint, occupe la deuxième place avec 339 points et Camille Primeau, Espoirs Laval, a grimpé au troisième rang avec 202 points en vertu de sa victoire la semaine dernière.

Chez les minimes garçons, la victoire d’Alexandre Migner, CCB-Ultime Vélo, la semaine dernière lui a permis de devancer Charles-Antoine Pilote, Indépendant, en première place du classement cumulatif.

Migner totalise 320 points, Pilote suit avec 296 points, 26 de plus que Nicolas Ippersiel (270), CCB-Ultime Vélo.

Chez les minimes filles, la lutte est serrée.

Léa Domingue, Indépendant-RP, totalise 295 points, 54 de plus que Anne Clara Belley (241), Xpress Québecor.

Iris Gabelier, Dynamiks de Contrecoeur, occupe le troisième rang avec 237 points.

Laroche ne s’est pas assis sur ses lauriers!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le mardi 2 août – Jean-François Laroche, Cycles Régis, ne s’est pas assis sur ses lauriers et il a démontré qu’il tient vraiment à son objectif de remporter un sixième titre aux Mardis cyclistes de Lachine.

Laroche et ses coéquipiers ont tenu tête à la puissante formation Garneau-Québecor qui a tenté de durcir la course dès les premiers tours, visant même le record de l’épreuve de la Coupe Élite qui est de 58 minutes 16 secondes.

« La course a été difficile, a admis Laroche qui a failli ne pas être en mesure de se présenter en raison de son travail. Le rythme était élevé, mais j’avais confiance au travail de mes coéquipiers. »

Quand les cyclistes de Garneau-Québecor se sont aperçus qu’ils étaient à une trentaine de secondes de la marque au 18e tour, ils ont levé le pied, car ils avaient également comme objectif de remporter la victoire et d’aider Olivier Brisebois à réduire l’écart dans la course au titre.

« C’était la meilleure stratégie pour nous. Ils poursuivaient leur tentative d’éclipser le record et on les aurait devancé à la fin en raison de la fatigue ou ils levaient le pied et comme on est plus rapide qu’eux au sprint final avec Pierre-Olivier (Boily) et Charles-André (Bilodeau),  on l’aurait emporté quand même », a déclaré Laroche, accueilli en véritable héros à sa tente après avoir franchi le fil d’arrivée en  un temps de 59 minutes 40 secondes, à une minute 24 secondes de la marque établie par Simon Lambert-Lemay le 6 août 2013.

Félix Côté-Bouvette, H&R Block Pro Cycling, a terminé tout juste derrière Laroche au sprint final. Hendrik Pineda, Transports Lacombe/Devinci, a franchi la ligne en troisième position.

On a eu droit à tout un spectacle, à une course rapide, mais tout de même stratégique. Les Garneau-Québecor ont durci la course pendant la première moitié de l’épreuve, mais cela n’a pas empêché Laroche de remporter le deuxième sprint de la soirée.

Le détenteur du maillot jaune a effectué une course intelligente. Il s’est tenu aux avant-gardes, toujours protégé par Boily ou Bilodeau quand ce n’était pas par un autre coéquipier, tout en gardant un œil sur Brisebois.

Pour démontrer le rythme élevé, le peloton était déjà cassé au sixième des 31 tours et seulement une soixantaine des 136 partants étaient regroupés à la fin.

La seule tentative d’échappée a eu lieu au 24e tour par Pier-André Côté, TRJ Télécom-Desjardins Ford, mais il a été repris au passage suivant.

Après la course, les membres de Garneau-Québecor ne se sont pas cachés pour dire qu’ils visaient le record du parcours.

« Notre but était d’éclipser la marque, mais quand on a vu que nos effectifs commençaient à être fatigués et que l’on s’éloignait du record, on a levé le pied, a déclaré Simon-Pierre Gauthier. Notre but était également de gagner la course. Ça n’aurait pas servi à grand-chose si on avait maintenu le rythme en tirant tout le monde et se faire battre à la fin. On va se reprendre une autre fois. »

Au classement général, Laroche a augmenté son avance dans la course au maillot jaune (Cycle Néron), lui qui totalise 748 points.

La belle troisième place de Pineda lui a permis de s’emparer du maillot rouge (Specialized) et il occupe le deuxième rang avec 533 points. Brisebois a perdu une place, lui qui suit avec 491 points et il devient le détenteur du maillot vert (Desjardins).

Dans la course au maillot noir (SGC), à titre du cycliste le plus combatif, Denis Cottreau, Golden Sports, continue de dominer avec 34 points, 11 de plus que Marc-Antoine Soucy, Garneau-Québecor.

Côté, TRJ Télécom-Desjardins Ford, suit avec 17 points.

Autres catégories

À la Coupe féminine, Luce Bourbeau, SAS-Macogep-Acquisio, a mis fin à la domination de Raphaele Lemieux, IBike, en la devançant au fil d’arrivée de la huitième étape.

Évelyne Gagnon, Stingray/Trek/Lacasse, a terminé en troisième place.

Au classement général, Lemieux domine toujours avec 472 points. Gagnon suit avec 249 points, 15 de plus que Bourbeau (234).

Chez les cadets garçons, Alexandre Poirier, CCB-Ultime Vélo,  l’a emporté devant Thomas Delorme, Xpress Québecor, et Jérôme Courtemanche, Espoirs Laval.

Antoine Dalterio, Espoirs Laval, domine toujours le classement cumulatif avec 307 points, mais son avance a fondu à 15 points devant Poirier (292). Robin Plamondon, Espoirs Laval, suit avec 216 points.

Chez les cadettes, Camille Primeau, Espoirs Laval, a remporté l’épreuve devant Emma Délisle, CCB-Ultime Vélo. Lyse-Ann Coffin, Néron Sprint, a terminé en troisième place.

Au classement général, Délisle domine avec 399 points, Coffin occupe la deuxième place avec 339 points et Primeau a grimpé au troisième rang avec 202 points.

Chez les minimes garçons, Alexandre Migner, CCB-Ultime Vélo, l’a emporté devant son coéquipier Nicolas Ippersiel, CCB-Ultime Vélo.

Gregory Santiago, Zapata Cordot Sherbrooke, a terminé en troisième place.

La victoire de Migner lui a permis de devancer Charles-Antoine Pilote, Indépendant, en première place du classement cumulatif.

Migner totalise 320 points, tandis que Pilote, qui a fini en cinquième place, suit avec 296 points, 26 de plus que Ippersiel (270).

Chez les minimes filles, Léa Domingue, Indépendant-RP, a remporté une quatrième étape de suite. Elle a devancé Elissa Proulx et Anne Clara Belley toutes deux de la formation Xpress Québecor.

Au classement, Domingue totalise 295 points, 54 de plus que Belley (241).

Iris Gabelier, Dynamiks de Contrecoeur, occupe le troisième rang avec 237 points.

Laroche tentera d’augmenter son avance

8 team larocheLe lundi 1er août – La course pour l’obtention du  maillot jaune des Mardis cyclistes de Lachine reprendra de plus belle demain quand on présentera la huitième étape au parc LaSalle.

Jean-François Laroche, Cycles Régis, domine le classement général, mais il ne devra pas s’asseoir sur ses lauriers, car les coéquipiers d’Olivier Brisebois, de Garneau-Québecor, feront tout en leur possible pour réduire l’écart.

En raison de sa régularité et de sa soirée presque parfaite quand il a amassé 154 points à la sixième étape, Laroche domine le classement du maillot jaune (Cycle Néron) avec 620 points. Le quintuple vainqueur (2007, 2008, 2010, 2011, 2012) des Mardis jouit d’une priorité de 150 points devant Brisebois, détenteur du maillot rouge (Specialized).

Brisebois, qui a raté deux étapes cette année, a mentionné la semaine dernière qu’il sera présent demain avec toute son équipe afin de réduire l’écart.

« Une avance de 150 points peut rapidement fondre, car il reste encore de nombreux points à l’enjeu d’ici la fin de la saison, a déclaré le fondateur/directeur général des Mardis cyclistes de Lachine, M. Tino Rossi. Dans les 38 premières années des Mardis, il a toujours fallu attendre la 10e et dernière étape de la saison, et souvent le dernier sprint, pour couronner notre champion. Si Laroche et ses coéquipiers prennent les choses à la légère au cours des trois prochaines étapes, ils pourraient avoir des surprises. »

Le fondateur du populaire événement ne pouvait mieux dire, car il reste encore plus de 600 points à l’enjeu à la Coupe élite, dont plus de 300 à la dernière étape quand tous les points seront doublés.

Laroche se tiendra donc aux aguets, lui qui a entrepris la saison avec un seul objectif.

« Je souhaite de tout cœur égaler la marque des six titres de Yannick Cojan, a déclaré Laroche. Je n’ai donc pas l’intention de m’asseoir sur mes lauriers d’ici la fin de la saison. »

Le surprenant Hendrik Pineda, Transports Lacombe/Devinci, suit avec 424 points, ce qui lui permet de porter le maillot vert (Desjardins).

Pour l’obtention du maillot noir (SGC), remis au cycliste le plus combatif, Dennis Cottreau, Golden Sports, domine toujours avec 30 points, 11 de plus que Marc-Antoine Soucy, Garneau-Québecor.

Mais encore là, la course n’est pas terminée puisque les points seront doublés à la dernière étape.

Autres catégories

Dans les autres catégories, si certaines avances semblent insurmontables, il faudra néanmoins attendre la dernière tranche pour couronner les champions.

À la Coupe féminine, Raphaele Lemieux, IBike, domine avec 417 points devant Évelyne Gagnon (207), Stingray/Trek/Lacasse. Amélie Bruneau,The Cyclery Opus, et Luce Bourbeau, SAS-Macogep-Acquisio, suivent à égalité en troisième place avec 179 points.

Chez les cadets garçons, Antoine  Dalterio, Espoirs de Laval, occupe le premier rang du classement cumulatif avec 292 points, 56 devant Alexandre Poirier (236), CCB-Ultime Vélo. Robin Plamondon, Espoirs Laval, est troisième avec 191 points.

Chez les cadettes, Emma Délisle, CCB-Ultime Vélo, et Lyse-Ann Coffin, Néron Sprint, font cavalières seules.

Délisle totalise 350 points, 49 points devant Coffin. Joséphine Péloquin, CCB-Ultime Vélo, suit avec 151 points.

Chez les minimes filles, Léa Domingue, Indépendant-RP, a remporté une troisième étape de suite la semaine dernière ce qui lui a permis de s’emparer de la tête du classement avec 235 points, 25 de plus que Iris Gabelier (210), Dynamiks de Contrecoeur. Allyson Webb Charland, CCB-Ultime Vélo, occupe la troisième place avec 206 points.

Chez les minimes garçons, Alexandre Migner, CCB-Ultime Vélo, s’est approché de Charles-Antoine Pilote, Indépendant, qui a été impliqué dans une chute au dernier virage à la septième étape.

Pilote domine toujours avec 277 points, mais il a vu sa priorité diminuer à 12 points devant Migner (265). Nicolas Ippersiel, CCB-Ultime Vélo, est en troisième  position avec 222 points.

Cartier chute, mais se relève pour filer vers la victoire

Capture d’écran 2016-07-26 à 21.58.49Le mardi 26 juillet – Alexis Cartier, Garneau-Québecor, a démontré que l’on peut chuter et remporter tout de même une victoire.

Cartier est tombé au 10e des 31 tours, mais il s’est relevé et il a réussi à enlever les honneurs de la septième étape de la Coupe élite des Mardis cyclistes de Lachine qui entreprenaient la deuxième moitié de la saison après une pause d’une semaine.

Laroche a franchi le fil d’arrivée après 1h 1 min 19 secondes d’efforts.

« Très content d’avoir remporté ma première victoire à Lachine, a déclaré Cartier la main et le bras droits éraflés au sang. Je suis parti avec deux coéquipiers, car on savait que Olivier (Brisebois) et Marc-Antoine (Soucy) étaient marqués. Le but est toujours de gagner et on a pris notre chance. »

Et chance, Cartier, Michael Rice et Darcy Woolley, tous de Garneau-Québecor, l’ont prise en compagnie de Laurent Gervais, TRJ Télécom-Desjardins Ford, au 18e tour.

Les quatre lascars n’ont cessé d’augmenter leur avance sur le peloton qui a atteint 30 secondes à l’avant-dernier passage.

« Quand on a vu que l’on améliorait notre priorité, on a su que la victoire allait se disputer entre nos quatre, a mentionné Cartier. Mais il faut donner crédit à Laurent. Il a été vraiment fort et il m’a surpris, car ce n’est pas évident de courir contre trois membres d’une même équipe. Il a été très persévérant. Je lui lève mon chapeau. »

Gervais a tellement dépensé d’énergie en voulant tenir tête à ses compagnons d’échappée qu’il n’a pu effectuer le sprint final et il a dû se contenter de la troisième place derrière Woolley, puisque Rice avait lâché prise au début du dernier tour.

Jean-François Laroche, Cycles Régis, a terminé à une satisfaisante quatrième position devant le peloton.

Laroche, détenteur du maillot jaune, a amassé 91 points, lui qui a remporté le premier sprint de la soirée, et il a ainsi augmenté sa priorité au classement général devant Brisebois. Ce dernier n’a pu faire mieux que de récolter 55 points en finissant en sixième place.

« Bonne soirée, excellente soirée même, puisque nous avons augmenté notre avance au classement général, a lancé Laroche. Les gars qui sont partis en échappée n’étaient pas menaçants. Notre stratégie était de surveiller Brisebois et Soucy et ne pas les laisser partir. »

Brisebois n’a pas cherché d’excuses.

« Je n’avais tout simplement pas de jambes, a-t-il admis. Je savais que si je tentais quelque chose, on ne m’aurait pas laissé partir. »

Au septième tour, les membres de Garneau-Québecor ont tenté d’imposer leur rythme, mais les cyclistes de Cycles Régis ne les ont pas laissé filer, ce qui a fait que les deux équipes ont durci la course et le peloton, composé de 128 coureurs au début de l’épreuve, a explosé.

Une vingtaine de coureurs n’ont pu suivre le rythme élevé et ils ont rapidement été largués, étant même dépassés avec 12 tours à faire.

Dans le peloton principal, Laroche a suivi Brisebois comme son ombre pendant toute la soirée, jusqu’à ce qu’il soit tiré au fil d’arrivée par ses coéquipiers pour amasser le plus de points dans les circonstances.

Dans la course au maillot jaune (Cycle Néron), Laroche totalise 620 points, 150 de plus que Brisebois (470), maillot rouge (Specialized).

Hendrik Pineda, Transports Lacombe/Devinci, suit avec 424 points, ce qui lui permet de porter le maillot vert (Desjardins).

Dennis Cottreau, Golden Sports, est toujours le plus combatif et il a augmenté son avance dans la course au maillot noir (SGC). Il totalise 30 points, 11 de plus que Soucy.

Autres catégories

À la Coupe féminine, Raphaele Lemieux, IBike, a remporté une autre épreuve devant Évelyne Gagnon, Stingray/Trek/Lacasse. Amélie Bruneau, The Cyclery Opus, a fini en troisième place.

Au classement général, Lemieux totalise 417 points.

Gagnon occupe la deuxième place avec 207 points et Bruneau suit avec 179 points à égalité avec Luce Bourbeau, SAS-Macogep-Acquisio.

Chez les cadets garçons, Robin Plamondon, Espoirs Laval, l’a emporté devant ses coéquipiers Antoine Dalterio et Jérôme Courtemanche.

Dalterio domine toujours le classement cumulatif avec 292 points, 56 devant Alexandre Poirier (236), CCB-Ultime Vélo. Plamondon suit avec 191 points.

Chez les cadettes, Emma Délisle, CCB-Ultime Vélo, a poursuivi sa domination avec une cinquième victoire cette saison. Lyse-Ann Coffin, Néron Sprint, a pris le deuxième rang devant Victoria Dupont, Indépendant.

Au classement général, Délisle domine avec 350 points, Coffin occupe la deuxième place avec 301 points et Joséphine Péloquin, CCB-Ultime Vélo, suit avec 151 points.

Chez les minimes filles, Léa Domingue, Indépendant-RP, a remporté une troisième étape de suite. Elle a devancé Allyson Webb Charland, CCB-Ultime Vélo, et Anne Clara Belley, Xpress Québecor.

Domingue s’est ainsi approprié du premier rang avec 235 points, 25 de plus que Iris Gabelier (210), Dynamiks de Contrecoeur. Webb Charland occupe la troisième place avec 206 points.

Chez les minimes garçons, Arnaud Beaudoin, Espoirs de Laval, a fait cavalier seul pendant sept des 10 tours et il l’a emporté avec pratiquement un tour d’avance sur le peloton.

Alexandre Migner, CCB-Ultime Vélo, a terminé en deuxième place devant Gregory Santiago, Zapata Cordot Sherbrooke.

Au classement général, la performance de Migner lui a permis de se rapprocher de Charles-Antoine Pilote, Indépendant, qui a été impliqué dans une chute au dernier virage.

Pilote domine toujours avec 277 points, mais il a vu sa priorité diminuer à 12 points devant Migner (265). Nicolas Ippersiel, CCB-Ultime Vélo, est en troisième  position avec 222 points.

Les activités reprennent avec Laroche en jaune

laroche 12 juilletLe lundi 25 juillet – Après une pause d’une semaine, les activités des 39es Mardis cyclistes de Lachine reprendront mardi avec la présentation de la septième étape.

Jean-François Laroche, Cycles Régis, a repris possession du maillot jaune de la Coupe Pro-Élite avec une performance presque parfaite à la sixième étape. Il devra donc défendre son maillot de leader face à un peloton qui fera tout en son possible pour l’empêcher de remporter un sixième titre. Si Laroche atteint son objectif, il rejoindra Yannick Cojan, seul cycliste des Mardis cyclistes de Lachine à avoir remporté six titres de champion.

La première partie du populaire événement a été enlevante, car pas moins de trois cyclistes ont porté le maillot jaune (Cycle Néron) au cours des six premières étapes.

Olivier Brisebois, Garneau-Québecor, tentera de reprendre son bien, lui qui a porté le maillot jaune pendant trois étapes.

Pour le faire, il aura besoin de la contribution de toute son équipe, dont Marc-Antoine Soucy, l’unique vainqueur de deux étapes cette année.

Au classement cumulatif, Laroche domine avec 529 points. Il devance Brisebois, maillot rouge (Specialized), qui totalise 415 points, seulement sept points devant le surprenant Hendrik Pineda, Transports Lacombe/Devin, maillot vert (Desjardins).

« La course est loin d’être terminée. Plusieurs cyclistes sont encore en bonne position pour le titre de la saison, a déclaré le président/directeur général des Mardis cyclistes de Lachine, M. Tino Rossi. Avec le retour de la puissante formation Garneau-Québecor, rien n’est encore joué. Laroche aura une véritable cible dans le dos à partir de la septième étape et personne ne voudra lui laisser le chemin libre afin qu’il remporte un sixième titre. »

À la reprise des activités, Dennis, Cottreau, Golden Sports, continuera d’endosser le maillot noir (SGC) à titre de cycliste le plus combatif de la saison.

Cottreau s’est approprié le maillot à la quatrième étape et il totalise 28 points, neuf de plus que Soucy.

Autres catégories

À la Coupe féminine, Raphaele Lemieux, IBike, domine outrageusement le classement avec 353 points. Luce Bourbeau, SAS-Macogep-Acquisio, suit au deuxième rang avec 164 points, 10 de plus que Évelyne Gagnon, Stingray/Trek/Lacasse.

Chez les cadets garçons, Antoine Dalterio, Espoirs de Laval, occupe le premier rang avec 245 points, 42 de plus que Alexandre Poirier, CCB-Ultime Vélo (203). Francis Juneau, CCB-Ultime Vélo, suit avec 135 points.

Chez les cadettes, Emma Délisle, CCB-Ultime Vélo, est en tête avec 290 points. Elle devance Lyse-Ann Coffin, Néron Sprint (252 points), et Joséphine Péloquin, CCB-Ultime Vélo (151 points).

Chez les minimes filles, Iris Gabelier, Dynamiks de Contrecoeur, a vu son avance réduite. Elle totalise 204 points, 28 de plus que Coralie Lévesque, CCB-Ultime Vélo (176), qui elle, devance Léa Domingue, Indépendant-RP (175), par un seul petit point.

Chez les minimes garçons, Charles-Antoine Pilote, Indépendant, totalise 268 points, devant Alexandre Migner, CCB-Ultime Vélo (220), et Nicolas Ippersiel (194).

Laroche portera le maillot jaune pendant la relâche

6e etape img-0532Le lundi 18 juillet – La première partie des 39es Mardis cyclistes de Lachine a pris fin avec la sixième étape la semaine dernière, et on a vu trois athlètes porter le maillot jaune de leader depuis le début de la saison.

Si Marc-Antoine Soucy, Garneau-Québecor, a eu l’honneur d’endosser le premier maillot jaune de la Coupe Pro-Élite le 7 juin, avec sa première de deux victoires, c’est Jean-François Laroche, Cycles Régis, qui est le meneur après six étapes, lui qui a connu une soirée presque parfaite la semaine dernière, en accumulant 154 points sur une possibilité de 155.

Sébastien Cossette, Scott-Rack Ultra, a remporté la deuxième étape quand il résisté à la puissante formation Cycles Régis à la deuxième étape.

Le coéquipier de Soucy, Olivier Brisebois a remporté la troisième étape et il a détenu le maillot jaune pendant trois semaines, mais son absence à la sixième tranche lui a coûté cher.

Félix Côté-Bouvette, H&R Block Pro Cycling, a enlevé les honneurs de la quatrième étape dont le départ a été donné sous une pluie diluvienne.

Laroche en jaune

Après son excellente soirée la semaine dernière, Laroche domine le classement cumulatif avec 529 points et il portera le maillot jaune (Cycle Néron) quand les activités reprendront le mardi 26 juillet, car le populaire événement prend une pause cette semaine.

« La course est loin d’être terminée. Plusieurs cyclistes sont encore en bonne position pour le titre de la saison, a déclaré le président/directeur général des Mardis cyclistes de Lachine, M. Tino Rossi. Avec le retour de la puissante formation Garneau-Québecor, rien n’est encore joué. Laroche aura une véritable cible dans le dos à partir de la septième étape et personne ne voudra lui laisser le chemin libre afin qu’il remporte un sixième titre. »

Brisebois endossera le maillot rouge (Specialized), lui qui occupe le deuxième rang du classement cumulatif avec 415 points, seulement sept devant le surprenant Hendrik Pineda, Transports Lacombe/Devin, porteur du maillot vert (Desjardins).

Parmi les faits saillants de la première partie de la 39e saison des Mardis cyclistes, on note la présence de la Flamme des Jeux du Québec qui a fait sa dernière halte la semaine dernière aux Mardis avant la tenue des compétitions qui se déroulent actuellement à Montréal.

On a aussi pu compter sur la présence du champion canadien sur route, Bruno Langlois, aux quatrième et cinquième étapes.

Le populaire événement a également accueilli la formation Cycling Academy, une équipe continentale de l’UCI basée en Israël, dont fait partie le Québécois Guillaume Boivin.

Les Mardis ont également reçu la visite de la formation nationale junior de la Nouvelle-Zélande qui a fait un arrêt à Lachine, la semaine dernière, avant de participer au Tour de l’Abitibi.

À la reprise des activités, Dennis Cottreau, Golden Sports, continuera d’endosser le maillot noir (SGC) à titre de cycliste le plus combatif de la saison.

Cottreau s’est approprié du maillot à la quatrième étape et il totalise 28 points, neuf de plus que Soucy.

Autres catégories

À la Coupe féminine, Raphaele Lemieux, IBike, domine outrageusement le classement avec 353 points. Luce Bourbeau, SAS-Macogep-Acquisio, suit au deuxième rang avec 164 points, 10 de plus que Évelyne Gagnon, Stingray/Trek/Lacasse.

Chez les cadets garçons, Antoine Dalterio, Espoirs de Laval, occupe le premier rang avec 245 points, 42 de plus que Alexandre Poirier (203), CCB-Ultime Vélo. Francis Juneau, CCB-Ultime Vélo, suit avec 135 points.

Chez les cadettes, Emma Délisle, CCB-Ultime Vélo, est en tête avec 290 points. Elle devance Lyse-Ann Coffin (252 points), Néron Sprint, et Joséphine Péloquin (151 points), CCB-Ultime Vélo.

Chez les minimes filles, Iris Gabelier, Dynamiks de Contrecoeur, a vu son avance réduite. Elle totalise 204 points, 28 de plus que Coralie Lévesque (176), CCB-Ultime Vélo, qui elle devance Léa Domingue (175), Indépendant-RP, par un seul petit point.

Chez les minimes garçons, Charles-Antoine Pilote, Indépendant, totalise 268 points, devant deux membres de CCB-Ultime Vélo, Alexandre Migner (220) et Nicolas Ippersiel (194).