Un avant-goût du 40e anniversaire

img-1153Le jeudi 18 août – La 39e saison des Mardis cyclistes de Lachine a couronné Jean-François Laroche, Cycles Régis, à titre de nouveau champion.

Laroche a ainsi repris un titre qui lui avait glissé des mains au cours des deux dernières années, ce qui lui a permis de rejoindre Yannick Cojan avec six championnats.

« Nous avons un champion extraordinaire, un grand athlète et un bonhomme fort sympathique, a souligné le maire de l’arrondissement de Lachine, M. Claude Dauphin. Le spectacle a été extraordinaire et enlevant pendant toute la saison. Présenter 390 courses, il faut le faire et ce fut un bel avant-goût pour l’année prochaine. »

M. Dauphin s’est dit très content de la belle saison, nonobstant la dernière étape qui s’est déroulée sous une pluie diluvienne et il entrevoit la 40e présentation avec beaucoup d’optimisme.

« L’année prochaine, nous célébrerons le 350e de Lachine, le 375e de Montréal et les 40es Mardis cyclistes et nous allons tous fêter ces événements en grand, a-t-il affirmé. Nos démarches auprès de la ville de Montréal ont porté fruit avec l’obtention d’un financement de 250 000$ pour trois ans et toute la grande région de Montréal sera fière de la 40e présentation des Mardis. »

***

La décision d’écourter de 10 tours la 10e et dernière étape de l’épreuve de la Coupe Pro-Élite des Mardis cyclistes de Lachine, mardi, n’a aucunement affecté le classement final.

Jean-François Laroche, Cycles Régis, s’était déjà assuré du titre en remportant le premier sprint de la soirée.

Le champion a terminé la course en septième place et il a amassé 119 points pour un total de 999, ce qui lui a permis de repartir avec le maillot jaune (Cycle Néron).

Le grand gagnant de la soirée a été Félix Côté-Bouvette, H&R Block Pro Cycling, qui a fini en deuxième place derrière Michael Rice, Garneau-Québecor.

La performance de Côté-Bouvette lui a permis de récolter 237 points et de grimper au deuxième rang du classement cumulatif, maillot rouge (Specialized), avec 768 points.

Hendrik Pineda, Transports Lacombe-Devinci, a terminé au neuvième rang de la dernière étape, ce qui l’a fait glisser en troisième place du classement cumulatif. Il a amassé 71 points pour un total de 672 et il est reparti avec le maillot vert (Desjardins).

***

Le fondateur/directeur général des Mardis cyclistes, M. Tino Rossi, tient à souligner qu’il contactera tous les lauréats dans les prochaines semaines.

Les gagnants des différents maillots et ceux qui ont remporté la dernière étape seront invités à une réception cet automne au cours de laquelle leurs prix leur seront remis.

M. Rossi tient à remercier tous (tes) les bénévoles, le maire de l’arrondissement de Lachine, M. Claude Dauphin, celui de l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro, Dimitrios Beis, et les cols bleus de la ville de Lachine pour leur excellente collaboration tout au long de la saison.

 M. Rossi aimerait aussi remercier les spectateurs qui ont été nombreux pendant les 10 étapes, une présence qui a insufflé de l’énergie à toute l’organisation.

Il remercie aussi du plus profond de son cœur, ceux qui ont assisté à la 10e et dernière étape, malgré une pluie diluvienne.

Laroche décroche un sixième titre sous une pluie diluvienne!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le mardi 16 août – Dans des conditions climatiques exécrables, Jean-François Laroche, Cycles Régis, a remporté son sixième titre des Mardis cyclistes de Lachine, égalant ainsi la marque de Yannick Cojan.

En raison de la pluie diluvienne qui tombait, Laroche n’a pris aucun risque et dès le premier sprint, il s’est assuré du titre en amassant 20 points.

« Je voulais sécuriser mon titre dès le début. Pierre-Olivier a donné un coup, je me suis mis dans sa roue et quand P.-O. part, personne n’est capable de suivre », a soutenu Laroche.

Par la suite, Laroche s’est contenté de demeurer bien sagement au sein du peloton.

Le sextuple vainqueur (2007, 2008, 2010, 2011 et 2012) a reconnu qu’il avait obtenu beaucoup d’aide pour atteindre son objectif.

« Un titre comme celui-là ne se gagne pas seul. Ce fut un travail d’équipe pendant toute la saison et je tiens à remercier tous mes coéquipiers de m’avoir permis d’égaler la marque de Yannick », a-t-il déclaré.

Sera-t-il de retour l’année prochaine pour établir une nouvelle marque ?

« Je l’espère. Ça devrait être le cas, a-t-il d’abord lancé, avant d’ajouter. Oui. Oui, je devrais être de retour pour remporter un septième titre. »

Les conditions étaient tellement difficiles que le fondateur/directeur général des Mardis cyclistes, M. Tino Rossi, après consultation avec la commissaire de la Fédération québécoise des sports cyclistes, Mme Louise Lalonde, a décidé de retrancher 10 tours à l’épreuve.

La pluie tombait comme des clous et la visibilité était pratiquement nulle, ce qui a forcé M. Rossi à annoncer aux coureurs au 16e tour, qu’il ne restait que cinq boucles à compléter et que le prochain sprint serait le dernier.

Michel Rice, Garneau-Québecor, a finalement franchi la ligne d’arrivée en premier et a remporté la 10e étape, suivi de Félix Côté-Bouvette, H&R Block Pro Cycling, et de Michel Henri, Cycles Dupuis.

Quand un vétéran et fougueux cycliste comme François Parisien, Devinci, ne complète pas l’épreuve et hurle : « c’est complètement malade,  on ne voit rien », c’est que les conditions sont difficiles.

L’organisation se devait de prendre une décision et elle a pris la bonne.

Dommage, car la finale des Mardis cyclistes devait être un party, mais malheureusement, Dame nature est venue gâcher la soirée de tout le monde.

En raison des circonstances, la cérémonie de remise des trophées a été annulée et M. Rossi contactera tous les lauréats dans les prochaines semaines. Les gagnants des différents maillots et ceux qui ont remporté la dernière étape seront invités à une réception où leurs prix leur seront remis.

Duchesne a animé le peloton

L’Olympien Antoine Duchesne, qui en était à sa première sortie publique depuis son retour de Rio, n’était pas venu en touriste à la finale.

Duchesne, qui a aussi complété le Tour de France en juin, a animé l’épreuve pendant toute la soirée. Il était aux avant-postes quand il ne tirait pas lui-même le peloton composé de 82 vaillants cyclistes au départ.

« Difficile ? Ce fut plaisant, ce fut une belle course », a-t-il déclaré avec un large sourire bien calé dans le sauna que l’équipe Cycles Régis avait installé derrière leur tente.

Il faut dire que lorsque l’on a participé au Tour d’Espagne (2015) et à la Grande Boucle, ce n’est pas une pluie, aussi diluvienne soit-elle, qui viendra importuner le cycliste professionnel de la formation française Direct Énergie.

Avant la course, le maire de l’arrondissement de Lachine, M. Claude Dauphin, a tenu à remercier le maire de Montréal, M. Denis Coderre et son équipe, pour le soutien financier de 250 000$ accordé aux Mardis cyclistes de Lachine pour les trois prochaines années.

Sous une pluie battante, M. Coderre a été bref : « Amusez-vous bien, a-t-il lancé aux cyclistes. Vous êtes une inspiration pour nous et la Ville de Montréal est là pour vous appuyer. »

Laroche termine la saison avec le maillot jaune (Cycles Néron) sur ses épaules avec un total de 999 points.

La deuxième place de Côté-Bouvette dans la dernière étape lui a permis de finir au deuxième rang du classement cumulatif, maillot rouge (Specialized), avec 768 points.

Hendrik Pineda, Transports Lacombe-Devinci, a glissé en troisième place avec un total de 672 points et il est reparti avec le maillot vert (Desjardins).

Dans la course au maillot noir (SGC), remis au cycliste le plus combatif,  Denis Cottreau, Golden Sports, l’a emporté avec 40 points, 11 de plus que Marc-Antoine Soucy (29), Garneau-Québecor.

Autres catégories

À la Coupe féminine, qui d’autre que Raphaele Lemieux, IBike, pour remporter la dernière étape.

Lemieux a devancé au fil d’arrivée, Rebecca Beaumont, Inidépendant-RP, et Amélie Bruneau, The Cyclery-Opus.

Lemieux s’est adjugé du titre avec 657 points. Évelyne Gagnon, Stingray/Trek/Lacasse, a terminé deuxième avec 354 points, 29 de plus que Bruneau.

Chez les cadets garçons, Antoine Dalterio, Espoirs Laval, l’a emporté devantAlexandre Poirier, CCB-Ultime Vélo, et Carlson Miles, Ottawa Bicycle Club.

Au classement cumulatif,  Dalterio a terminé premier avec 472 points, suivi de Poirier (422), et de Robin Plamondon (329), Espoirs Laval,

Chez les cadettes, Lyse-Ann Coffin, Néron Sprint, a remporté l’épreuve suivie de Magdeleine Vallières-Mill, Sherbrooke, et Emma Délisle, CCB-Ultime Vélo.

La troisième position de Délisle fut suffisante pour décrocher le titre. Elle a totalisé 525 points, seulement huit de plus que Coffin (517). Camille Primeau, Espoirs Laval, a terminé troisième avec 295 points.

Chez les minimes garçons, Alexandre Migner, CCB-Ultime Vélo, a devancé son coéquipier Nicolas Ippersiel et Mathias Guillemette, Vélo Mauricie-EVM, au fil d’arrivée.

Migner a également battu Ippersiel au classement cumulatif avec 474 points contre 428.

Charles-Antoine Pilote a fini au troisième rang avec 352 points.

Chez les minimes filles, Iris Gabelier, Dynamiks de Contrecoeur, Léa Domingue, Indépendant-RP, et Coralie Lévesque, CCB-Ultime Vélo, ont terminé dans l’ordre de la 10e étape.

Domingue a remporté le titre en totalisant 455 points. Gabelier (363) a terminé en deuxième place, 43 points devant Anne Clara Belley (320), Xpress Québecor.

Un olympien prendra le départ de la grande finale!

DuchesneAntoine2016_1Le lundi 15 août – La conclusion de la 39e saison des Mardis cyclistes de Lachine promet un spectacle haut en couleur demain, car en plus de couronner un nouveau champion, le populaire événement accueillera l’olympien Antoine Duchesne.

Duchesne fera sa première sortie publique depuis son retour des Jeux olympiques de Rio en participant à la 10e et dernière étape de la saison.

« Je tenais à remercier toutes les personnes qui m’ont aidé. J’ai reçu tellement de messages d’encouragements que ce sera un immense plaisir pour moi de participer à la finale, a souligné celui qui a participé à la course en ligne à Rio. Je me suis dit qu’il serait intéressant de faire plaisir aux gens. »

Les Mardis de Lachine occupent une place importante dans le cœur du cycliste de Saguenay, âgé de 24 ans, puisqu’il participe au populaire événement une couple de fois par saison depuis les 10 dernières années.

« C’est une belle épreuve, une course qui est appréciée par tous les cyclistes », a déclaré Duchesne qui a terminé en 107e position au dernier Tour de France avec la formation française Direct Énergie.

Il va sans dire que Duchesne sera reçu en grande par le fondateur/directeur général des Mardis cyclistes de Lachine, M. Tino Rossi.

Bonne position pour Laroche

S’il y en a un qui apprécie bien les Mardis cyclistes, c’est bien Jean-François Laroche, Cycles Régis, détenteur du maillot jaune (Cycle Néron).

Laroche totalise 880 points au sommet du classement de la Coupe Élite et il détient une importante avance de 279 points devant Henrik Pineda (601), Transports Lacombe-Devinci, porteur du maillot rouge (Specialized).

Olivier Brisebois, maillot vert (Desjardins), suit de très près avec 591 points.

Laroche, quintuple vainqueur en 2007, 2008, 2010, 2011 et 2012, ne veut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tuée, mais il considère qu’il se retrouve en bonne position.

« À moins d’une grande catastrophe, c’est dans le sac, car dès que j’aurai amassé une vingtaine de points, le titre sera assuré », a humblement déclaré Laroche qui tentera de remporter un sixième titre aux Mardis, ce qui lui permettra d’égaler la marque de Yannick Cojan, seul cycliste à avoir remporté six championnats à Lachine.

« Même si Jean-François et son équipe doivent avoir placé le champagne au froid, la course aux autres maillots est loin d’être terminée et je prévois une lutte féroce parmi tous les participants qui voudront impressionner les nombreux spectateurs qui seront  présents », a déclaré M. Rossi.

Ce dernier prétend même que la formation Garneau-Québecor tentera d’éclipser la marque du parcours de 58 minutes 16 secondes établie par Simon Lambert-Lemay le 6 août 2013.

« L’ancienne marque était détenue par Guillaume Boivin quand il portait les couleurs de Garneau-Québecor, a rappelé M. Rossi. Les membres de cette formation, qui ont tenté de battre le record plus tôt cette saison, aimeraient donc atteindre leur objectif dans la finale et ainsi empocher la bourse de 15 000$  qui y est rattachée. »

En plus de Duchesne et du vétéran François Parisien, qui a confirmé sa présence, la formation professionnelle NCCH de Toronto sera de la partie et viendra relever encore plus le calibre de la compétition.

Dans la course au maillot noir (SGC), à titre du cycliste le plus combatif, Denis Cottreau, Golden Sports, domine avec 38 points, 11 de plus que Marc-Antoine Soucy (27), Garneau-Québecor, mais la course est loin d’être terminée, car les points sont doublés en finale.

La 10e et dernière étape d’une saison des Mardis cyclistes représente toujours un événement festif puisque l’exubérance de M. Rossi quand il donne le signal de départ est depuis longtemps reconnue et appréciée par les spectateurs présents.

M. Rossi s’attend d’ailleurs à ce que le nombre record de 147 cyclistes qui avaient pris le départ de la Coupe Pro-élite à la 10e  étape l’an dernier soit battu.

Il croit aussi que la marque des 30 000 spectateurs présents autour du site à la finale 2015 sera également éclipsée.

Autres catégories

À la Coupe féminine, si Raphaele Lemieux, IBike, est assurée du titre, ce n’est pas le cas dans les autres catégories.

Chez les cadets garçons, Antoine Dalterio, Espoirs Laval, domine le classement cumulatif avec 352 points, mais il ne jouit que d’une priorité de 34 points devant Alexandre Poirier (318), CCB-Ultime Vélo

La course est également serrée chez les cadettes.

Emma Délisle, CCB-Ultime Vélo, domine avec 449 points, 52 de plus que Ann Coffin (397), Néron Sprint.

Chez les minimes garçons, la course pour le titre se fait à trois puisque Alexandre Migner, CCB-Ultime Vélo, totalise 356 points, 28 de plus que son coéquipier Nicolas Ippersiel (328) et Charles-Antoine Pilote (316), Indépendant.

Montréal accorde un important soutien financier aux Mardis cyclistes

Le mercredi 10 août – La Ville de Montréal accorde un important soutien financier de 250 000$ aux Mardis cyclistes de Lachine pour les trois prochaines années.

Le maire Denis Coderre a annoncé par communiqué que cette aide reconnaissait le rayonnement des Mardis cyclistes de Lachine et visait à encourager la pratique du cyclisme.

Consultez l’article du Messager Lachine à ce sujet.

Laroche fait fi des embûches et remporte la neuvième étape

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le mardi 9 août – Jean-François Laroche, Cycles Régis, est passé par toute la gamme des émotions avant de remporter la neuvième et avant-dernière étape des Mardis cyclistes de Lachine dans une fin de course exaltante.

Laroche, porteur du maillot jaune, a été impliqué dans une chute en compagnie d’une dizaine de coureurs, dont Olivier Brisebois, Garneau-Québecor, maillot vert, au cinquième tour.

Après avoir obtenu un tour de compensation, Laroche a dû composer avec des problèmes d’alignement de roues. Ses mésaventures n’étaient pas terminées, car avec seulement cinq tours à faire, il a été victime d’une crevaison.

Laroche a connu des ennuis à changer sa roue et son coéquipier Alexandre Nadeau s’est sacrifié et lui a remis sa roue arrière pour qu’il puisse regagner le peloton.

« Oh my God! », a lancé un Laroche soulagé en rejoignant ses coéquipiers à la fin de l’épreuve.

Laroche l’a emporté au sprint final en devançant Félix Côté-Bouvette, H&R Block Pro Cycling, par un boyau au fil d’arrivée en un temps d’une heure une minute 24 secondes.

Brisebois a terminé en troisième place.

Le vainqueur peut dire encore une fois un gros merci à ses coéquipiers qui l’ont très bien protégé et tiré, surtout dans le dernier tour alors qu’il se trouvait en mauvaise position.

«Avec trois quarts de tour à faire, on était 15e, a expliqué Pierre-Olivier Boily, l’un des principaux lieutenants de Laroche. Comme nous étions quatre ou cinq kilomètres plus vite que les autres,  j’ai pu tirer J.-F. jusqu’au dernier virage avant que Charles-André (Bilodeau) ne l’amène au fil d’arrivée. »

La victoire de Laroche l’assure pratiquement d’un sixième titre aux Mardis cyclistes de Lachine.

Le détenteur du maillot jaune (Cycle Néron) totalise 880 points, 279 de plus que Henrik Pineda (601), Transports Lacombe-Devinci, qui portera le maillot rouge (Specialized) pour une deuxième semaine de suite lors de la 10e et dernière étape.

Brisebois, maillot vert (Desjardins), suit de très près avec 591 points.

« On va s’amuser la semaine prochaine », a promis Laroche.

Il ne faut cependant pas oublier que les points seront doublés la semaine et qu’un cycliste pourrait récolter 310 points, s’il connaît une soirée parfaite.

François Parisien, Devinci, ne s’était pas caché pour dire qu’il prenait le départ de la neuvième étape pour aider Laroche dans sa course au titre.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ex-professionnel a tenu parole.

Dès les premiers tours, Parisien a imposé le rythme au peloton de 133 coureurs.

« J’ai tenté de contrôler les tentatives d’échappée pour J.-F., mais je voulais aussi aider Pineda dans sa course au maillot rouge. Il roule sur un Devinci et comme je suis ambassadeur de cette marque, je voulais l’aider. Mais il faut donner crédit aux gars de Cycles Régis, ils  ont fait leur travail pendant toute la course », a déclaré le sympathique coureur.

Le vétéran n’a plus les jambes d’antan et ses efforts lui ont coûté beaucoup d’énergie et il a abandonné avec deux tours à faire.

Un autre qui n’était pas venu en touriste, c’est Guillaume Boivin, de la formation professionnelle Cycling Academy Team.

Boivin a roulé régulièrement devant le peloton et il a même animé la course dans les derniers tours en tentant des échappées.

« Je ne voulais pas prendre de risque en roulant au milieu de peloton, a déclaré Boivin qui est en remise de forme après avoir soigné une blessure. J’ai bien essayé, mais personne ne voulait collaborer. »

Dans la course au maillot noir (SGC), à titre du cycliste le plus combatif, Denis Cottreau, Golden Sports, continue de dominer avec 38 points, 11 de plus que Marc-Antoine Soucy (27), Garneau-Québecor.

Pier-André Côté, TRJ Télécom-Desjardins Ford, suit avec 17 points.

Autres catégories

À la Coupe féminine, Raphaele Lemieux, IBike, a remporté une autre épreuve et elle est virtuellement assurée d’enlever le titre.

Lemieux a devancé au fil d’arrivée, Amélie Bruneau, The Cyclery-Opus, et Évelyne Gagnon, Stingray/Trek/Lacasse.

Au classement cumulatif, Lemieux totalise 527 points, suivie de Gagnon avec 294. Luce Bourbeau, SAS-Macogep-Acquisio, suit avec 262 points.

Chez les cadets garçons, Robin Plamondon, Espoirs Laval, s’est échappé dans les derniers tours et il a devancé le peloton de plusieurs secondes.

Antoine Dalterio, Espoirs Laval, a terminé deuxième devant David Brazeau, Xpress Québecor.

Dalterio domine toujours le classement cumulatif avec 352 points, devant Alexandre Poirier (318), CCB-Ultime Vélo, et Plamondon (275).

Chez les cadettes, Lyse-Ann Coffin, Néron Sprint, a remporté l’épreuve suivie de Emma Délisle, CCB-Ultime Vélo, et Camille Primeau, Espoirs Laval.

Au classement général, Délisle domine avec 449 points, 52 de plus que Coffin (397).

Primeau occupe le troisième rang avec 241 points.

Chez les minimes garçons, Nicolas Ippersiel, CCB-Ultime Vélo, a été le premier à franchir le fil d’arrivée. Mathias Guillemette, Vélo Mauricie-EVM, a terminé deuxième devant Alexandre Migner, CCB-Ultime Vélo.

Migner est toujours premier au classement général avec 356 points, devant son coéquipier Ippersiel (328) et Charles-Antoine Pilote (316), Indépendant.

Chez les minimes filles, Léa Domingue, Indépendant-RP, a remporté une cinquième étape de suite. Elle a devancé Anne Clara Belley, Xpress Québecor, et Coralie Lévesque, CCB-Ultime Vélo.

Au classement, Domingue totalise 355 points, 67 de plus que Belley (288).

Iris Gabelier, Dynamiks de Contrecoeur, occupe le troisième rang avec 253 points.

Parisien sera présent pour soutenir Laroche

François Parisien (Photo FQSC)

Le lundi 8 août – Jean-François Laroche, Cycles Régis, tentera d’améliorer son coussin en tête des Mardis cyclistes de Lachine, demain, lors de la neuvième et avant-dernière étape de la saison.

Laroche a remporté sa deuxième étape de l’été, la semaine dernière, et il a ainsi augmenté son avance dans la course au maillot jaune (Cycle Néron) de la Coupe élite.

Le quintuple champion des Mardis cyclistes de Lachine ne s’en cache pas, il ne vise rien de moins que d’égaler la marque de Yannick Cojan, seul athlète à avoir remporté six fois le populaire événement.

« Nous en sommes au moment de grande vérité. On va voir parmi les meneurs qui ont la volonté de remporter le titre des Mardis, a lancé le fondateur/directeur général des Mardis cyclistes de Lachine, M. Tino Rossi. Il n’y aucun doute dans mon esprit que Laroche fera comme la semaine dernière et ne s’assoira pas sur ses lauriers afin d’augmenter sa priorité et ainsi atteindre son objectif qui est d’égaler la marque du Roi des Mardis, Yannick Cojan. »

En plus de ses coéquipiers, dont ses principaux lieutenants que sont Pierre-Olivier Boily et Charles-André Bilodeau,  Laroche pourra compter sur une aide extérieure.

L’expérimenté François Parisien, ex-cycliste professionnel, qui court comme Indépendant, a fait savoir qu’il sera présent à la neuvième étape afin de donner un coup de main à Laroche dans sa course au maillot jaune.

Laroche totalise 748 points, 215 de plus que Hendrik Pineda (533), Transports Lacombe/Devinci.

Olivier Brisebois, Garneau-Québecor, suit en troisième place avec 491 points et il devient le détenteur du maillot vert (Desjardins).

La semaine dernière, les cyclistes de la formation Garneau-Québecor ont bien tenté d’éclipser le record du parcours de 58 minutes 16 secondes, établi par Simon Lambert-Lemay le 6 août 2013, mais ils ont levé le pied à la mi-course.

Dans la course au maillot noir (SGC), à titre du cycliste le plus combatif, Denis Cottreau, Golden Sports, continue de dominer avec 34 points, 11 de plus que Marc-Antoine Soucy, Garneau-Québecor.

Autres catégories

Dans les autres catégories, la course aux différents maillots est encore à l’enjeu.

À la Coupe féminine, Raphaele Lemieux, IBike, domine toujours avec 472 points.

Évelyne Gagnon, Stingray/Trek/Lacasse, occupe le deuxième rang avec 249 points et Luce Bourbeau, SAS-Macogep-Acquisio, suit avec 234 points.

Chez les cadets garçons, la lutte est âprement serrée.

Antoine Dalterio, Espoirs Laval, domine toujours le classement cumulatif avec 307 points, mais son avance a fondu à 15 points devant Alexandre Poirier (292), CCB-Ultime Vélo. Robin Plamondon, Espoirs Laval, est troisième avec 216 points.

Chez les cadettes, Emma Délisle, CCB-Ultime Vélo, est première avec 399 points. Lyse-Ann Coffin, Néron Sprint, occupe la deuxième place avec 339 points et Camille Primeau, Espoirs Laval, a grimpé au troisième rang avec 202 points en vertu de sa victoire la semaine dernière.

Chez les minimes garçons, la victoire d’Alexandre Migner, CCB-Ultime Vélo, la semaine dernière lui a permis de devancer Charles-Antoine Pilote, Indépendant, en première place du classement cumulatif.

Migner totalise 320 points, Pilote suit avec 296 points, 26 de plus que Nicolas Ippersiel (270), CCB-Ultime Vélo.

Chez les minimes filles, la lutte est serrée.

Léa Domingue, Indépendant-RP, totalise 295 points, 54 de plus que Anne Clara Belley (241), Xpress Québecor.

Iris Gabelier, Dynamiks de Contrecoeur, occupe le troisième rang avec 237 points.