Gilbert s’empare du jaune avec sa 4e victoire

Martin Gilbert et Maxime Vives ont levé les bras en guise de victoire et du doublé signé Planet Energy. (Photos : Philippe Boisvert)

Martin Gilbert et Maxime Vives ont levé les bras en guise de victoire et du doublé signé Planet Energy. (Photos : Philippe Boisvert)

Montréal, le mardi 21 juillet 2009 – Martin Gilbert continue d’amasser les victoires d’étape. Profitant d’un sprint de peloton à la ligne d’arrivée, le cycliste de Châteauguay a remporté une quatrième course cette saison.

Grâce à ses 123 points amassés, Gilbert (Planet Energy) grimpe au premier rang du classement général des Mardis. Cependant, il n’a que 2 petits points d’avance sur son plus proche poursuivant, Jean-François Laroche (Kuota) et 44 devant Hugo Houle (Garneau).

Ces deux derniers ont été beaucoup moins chanceux. Un accrochage au premier virage du tout dernier tour a entraîné une dizaine de cyclistes, dont Laroche et Houle. Ils n’ont pu compléter l’épreuve dans les meneurs et se sont donc faits distancés au classement général par Laroche.

La Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC) enquêtera sur l’incident au cours des prochains jours. Toutes les personnes impliquées seront entendues.

«Je n’avais peut-être pas mes meilleures jambes ce soir, mais si je n’avais pas chuté, j’aurais peut-être repris le jaune», a déploré Houle, qui vivait cette expérience pour une deuxième semaine de suite.

Jean-François Laroche était lui aussi amèrement déçu de perdre son maillot jaune après l’avoir porté pour la première fois ce soir.

Le podium de la Coupe Pro élite Saputo.

Le podium de la Coupe Pro élite Saputo.

De son côté, Martin Gilbert était tout juste à l’avant de l’action. Il a ainsi eu la chance de s’en sortir et a mérité la victoire devant son coéquipier Maxime Vives. Les deux ont levé les bras en signe de victoire en franchissant la ligne. Michael Joanisse (Nativo) a terminé au 3e rang.

«Ce n’est pas du tout la façon dont j’aurais aimé gagner et m’emparer du jaune. Des chutes comme cela à la toute fin, ce n’est pas nécessaire. Il y a une façon d’y aller rough, mais il faut rester dans l’acceptable. Heureusement pour moi, mes coéquipiers m’ont protégé à l’avant du peloton et j’ai ainsi pu éviter la chute. Je l’ai vue du coin de l’œil, car c’était juste en arrière», a expliqué Gilbert.

Ce dernier a déjà remporté trois championnats dans l’histoire des Mardis cyclistes en 2001, 2002 et 2004. Le cycliste de 26 ans de Châteauguay est dorénavant en position de commande pour répéter l’exploit.

Jeunes, femmes, minimes

Chez les cadets, Jérémy Carignan, Félix Côté-Bouvette et David Onsow ont réussi l’exploit de mener leur échappée jusqu’au bout et ont terminé dans cet ordre.

Du côté des femmes, Émilie Ainsley-Perron a continué son travail de rouleau compresseur en l’emportant devant Virginie Gauthier et Adriane Provost. Émilie compte près de deux fois plus de points que sa plus proche poursuivante.

Marc-André Noel, Shawn Turcotte et Jérome Corneau ont formé le podium des minimes, tandis que Marie-Ève Poisson, Rosalie Cardin-Houde et Gabrielle Wilson ont fait de même du côté féminin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s